::Riddikulus Hogwarts::


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Joakim Björklund.

Aller en bas 
AuteurMessage
Joakim Björklund
Serdaigle ~ 5ème
Serdaigle ~ 5ème
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Maison : Serdaigle
Baguette Magique : Bois d'arbre, 32,5cm, un poil de barbe de Korrigan à l'intérieur.
Pur // moldu // mêlé : Sang pur.
Maison : Serdaigle
Surnom de Riddi : Joke
Date d'inscription : 13/10/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Aucun
Humeur: On The Dancefloor! On The Dancefloor!
Relations:

MessageSujet: Joakim Björklund.   Mer 24 Oct - 19:42

_
JOAKIM BJÖRKLUND





ETAT CIVIL


    Nom : Björklund [Bieurklount].
    Prénom : Joakim.
    Surnoms : Jo, Joke.
    Sexe : Masculin.
    Âge : 15 ans.
    Né le : 3 Novembre 1992.
    Signe Astro : Scorpion, mais il n'a que faire de ces sornettes.
    Lieu d'habitation : Dublin (Irlande).
    Origines : Suédoises/Irlandaises.
    Rang Social : Sang pur.
    Animaux : Theodore, son Saint Bernard, et Dolly sa chouette Hulotte.
    Signe(s) distinctif(s) : Un piercing à l'arcade, un sous la lèvre inférieure, et deux anneaux d'argent à l'oreille droite.

    Maison : Serdaigle.
    Baguette Magique : 32,5 cm, bois d'arbre, un poil de barbe de Korrigan à l'intérieur.
    Patronus : Un leprichaun avec une cuillère dans la main.
    Epouvantard : Un clown.
    Matière préférée : Potions magiques.
    Matière détestée : Divination.
    Poste : Fait partie du folklore local.

    Passion : L'écriture.
    Aime : Dire des mots aux sonorités savantes et incompréhensibles.
    N'aime pas : Quand on ne rit pas de ses blagues drôles.
    Petit rien qui fait du bien : Faire un p'tit cul sur le menton des gens.
    Petit rien qui fait du mal : Le couteau à beurre badigeonné de confiture.
    Odeur préférée : Le blanco fraîchement mis sur papier.
    Groupe fétiche : The Cranberries.




DOSSIER PHYSIQUE


    Joakim a le maintient droit et fier. La tête relevée et un sourire tout à fait discret posé sur ses lèvres, il marche de façon symétrique, fluide, glissante. Joakim est un garçon d'harmonie. Du haut de son mètre 80, il domine le peuple et se plaît à le faire remarquer. Il émane une certaine impression de froideur et de décalage par rapport à la réalité ; même au plein centre d'une foule, on le croirait à côté. Sans doute sa manière de s'habiller accentue cette impression : Joakim aime à s'habiller de manière excentrique ; entre chemises de soie, pantalons de toile, vestes à demi-queue de pie et cravates à carreaux de couleurs, il ressemble parfois à un revenant du XIXe siècle. Enfin, Joakim est un peu efféminé.

    Joakim, Jo pour les intimes a les cheveux noirs et en bataille souvent ; un peu trop longs selon sa mère, et tirant sur le brun l'été et à la lumière du soleil. Son visage est tout en finesse. Son nez est droit, finement dessiné et très légèrement en trompette, son menton pointu et ses joues émaciées. Ses oreilles ont une forme étrange et dépassent de sa tignasse. Son cou est fin et plutôt long, avec une pomme d'Adam proéminente. Sa bouche est droite et ses lèvres minces ; elles arborent un sourire très discret, mi-figue mi-raison comme dit l'expression, mystérieux et troublant pour qui ne sait pas comprendre que Joakim est un bon garçon et pas un pervers sexuel. Quand il sourit largement, ce qui n'est pas chez lui une habitude, on peut voir deux rangées de dents droites et immaculément blanches ; résultat des appareils successifs qu'il a dû porter durant son enfance et de l'obsession de sa mère pour la brosse à dent. Ses yeux sont sombres et légèrement tirés sur le côté - on reconnaît là ses origines Nord-Suédoises. Mais au-delà des apparences rationelles, les yeux de Joakim reflettent sa personalité : ils sont froids au premier abord, d'une irritante fierté, vous scrutent de haut ; mais tout au fond brûle une petite flamme de chaleur. Ses yeux regardent de façon insistante, troublants et perçants. Ils sont surmontés de deux fins sourcils tout à fait symétriques et noirs. À l'arcade sourcilière droite pour vous, gauche pour lui se trouve un piercing d'argent, sur le menton en dessous de la lèvre inférieure un autre et deux anneaux d'argent à l'oreille droite. Les traits de Joakim sont en général détendus ; il est rare que l'énervement les durcisse - mais dans ces moments là, il devient effrayant.

    Joakim bénéficie d'un bronzage tirant sur le jaune intégral qui le recouvre toute l'année. Il est grand et presque fort, plutôt svelt et sans bourrelets trop complexants. Ses mains sont grandes, fines, on y voit nettement les carpes et les métacarpes ; ses doigts sont secs, longs, avec au bout des ongles coupés courts - mais pas rongés. Sa voix est suave et très claire. Elle peut parfois devenir très agaçante ; car si Joakim en a l'envie, il pourra lancer des piques à une personne sans s'arrêter, de sa voix la plus douce et chantante jusqu'à ce que la personne en question, retranchée dans ses barrières, totalement enfoncée dans son humiliation, se taise. Son accent Suédois hâche légèrement son discours, mais il arrondit ses paroles par des R roulés qu'il tient de sa mère Irlandaise et qui compensent son accent, rythmant la cadence de sa conversation en un tempo régulier.



DOSSIER PSYCHOLOGIQUE

    Joakim est un artiste. S'ensuit de cette qualification tout les autres adjectifs : étrange, un peu paradoxal, pas toujours très logique, parfois totalement incompréhensible, atteint de plus qu'une once de folie, et décalé de façon extrême par rapport à son environnement. La personalité de Joakim est relativement complexe, mais en fait très simple si on a l'esprit ouvert. D'extérieur, il est calme, toujours très droit, très fier. Son sourire est assez révélateur : discret et un peu déstabilisant. Cependant, Joakim n'est pas un être renfermé sur lui-même ; il adopte simplement un humour très pince-sans-rire. Il garde son sérieux mais n'oublie pas de faire rire ses camarades, ni de rire de ses camarades. Joakim a un sens de l'humour particulièrement développé et propre à lui, et s'autorise à délivrer ce talent à ceux qui ne l'apprécient pas forcément. On le dit hautain. D'autres le qualifient d'indépendant. Certains professeurs et adultes vont même jusqu'à le traiter d'arrogant personnage. Mais il n'est pas mauvais en lui-même ; c'est le ton qu'il utilise qui donne cette impression. C'est une très mauvaise attitude de sa part mais il se fiche de toutes ces critiques qu'il juge fausses, et ne se remet jamais en question.

    Du haut de ses deux mètres, Joakim vous scrute, vous juge, puis vous parle. De sa voix doucement suave, il vous parlera peu, mais bien. Il aime à dire des mots sophistiqués. Son discours se caractérisera en général par une prise de parole courte et cadencée de petites phrases. Mais il arrivera certaines fois qu'il se laisse emporter par le flot continu de sa discussion et déroulera le tapis rouge du verbe devant vous. Vous n'aurez même pas besoin de comprendre ce qu'il dit : écoutez la façon dont il le dit, et vous serez charmés. Il restera droit, il restera sérieux. Seul son sourire là encore quasi invisible vous livrera que... lui aussi se marre, seul, dans les tréfonds de son lui-même.

    Joakim est un artiste. Il aimerait devenir écrivain, et faire rêver les gens par la seule force des mots. Il est poète dans ses heures perdues, cherchant l'inspiration dans la nature et les arbres qu'il aime tant. Ses textes, il les rédige la plupart du temps en Suédois, sa langue maternelle - ou plutôt paternelle -, mais aime le Français pour ses sonorités et le Russe pour son vocabulaire foisonnant et ses nombreuses tournures. Outre ces trois langues et l'Anglais, qu'il se doit bien évidemment d'utiliser couramment, Joakim parle l'Allemand et apprend le vieux Finnois. Telle est sa passion et son plus grand talent : les lettres, les langues, les mots. Joakim fait aussi de la musique, et joue de l'accordéon et de la guitare avec un extrêmement bon doigté. En ajoutant à ça le panthéon des livres qu'il a déjà lu, cela fait de Joakim un être cultivé ; et cette culture foisonnante ne le rend qu'encore un peu plus mégalomane... au revoir, modestie. Il y a enfin en le jeune homme un brin de philosophie : c'est un penseur.

    Joakim est très ouvert d'esprit. Il ne fait guère attention aux principes de son temps. Ainsi s'habille-t-il de manière totalement excentrique, se maquille-t-il de crayon noir autour des yeux et n'a pas peur des regards extérieurs. Il est très efféminé, adoptant un physique androgyne, excentrique et peu conforme aux normes de cette société. Il a aussi quelques tendances bisexuelles : pour lui, être ouvert d'esprit, c'est d'abord ne pas avoir peur des mots et connaître le plus de sensations possibles. Et puis Joke s'accorde plutôt bien avec son surnom et sa baguette, celui-ci voulant dire farceur en anglais, et celle-ci contenant un poil de barbe de Korrigan, un peuple connu surtout pour sa facétie. Oui, avec ses grands yeux sombres et grand ouverts, Joakim a parfois l'air d'un grand lutin, toujours enfant dans l'âme et prêt à tout pour s'amuser le plus bêtement possible.




HISTOIRE


    Joakim Björklund est né dans une famille de la petite semi-aristocratie Suédoise, à la Stockolm National Lasarett (Stockolm), le 3 Novembre 1992. Aristocrate, il l'est ; mais dans le dénuement le plus total. À cette époque, les Björklund ont depuis bien longtemps perdus leurs terres et leur argent, et vivent dans un quartier pauvre de Stockolm. Son père, Otto Björklund, et sa mère Dolores O'Riordan se marièrent un an avant sa naissance ; Otto brisa ainsi les derniers liens qu'il avait encore avec sa petite famille, en épousant une Irlandaise de sang de nationalité Canadienne, ses parents s'étant expatriés lors de la famine des années 50. Les parents de Dolores, donc les grands parents de Joakim s'appelaient Lloyd et Delbrante O'Riordan - mais morts tous les deux et Joakim ne les ayant pas connus, ils n'ont que peu d'importance dans la vie du garçon. Toutefois, Dolores sa mère, ayant vécu toute son enfance au Canada, y retourne souvent avec son fils, et ce dernier est fortement attaché à ce pays qu'il trouve « tout à fait sublime ».

    Les grands parents de Joakim du côté de son père sont Archibald Björklund et Cassandra Lindström, tous deux issus de la petite aristocratie Suédoise ; mais tous deux pauvres, quoique un peu plus riches que le jeune couple Otto Björklund-Dolores O'Riordan à la naissance de leur premier enfant. Archibald est mort deux ans après la naissance de Joakim ; celui-ci n'en garde aucun souvenir. Mais la vaillante Cassandra est toujours sur pied et en pleine forme, et Joakim l'aime beaucoup : c'est sa « petite mamé », comme il l'appelle. Elle est à l'origine de nombreux vêtements du jeune homme, et de la part pince-sans-rire de sa personalité.

    Bref, Joakim nait en ce jour du 3 Novembre 1992 dans un hôpital public de Stockolm, du fringant spermatozoïde d'Otto Björklund et de l'ovule maternel de Dolores O'Riordan. Deux ans après sa naissance, dans les quatre mois qui suivirent la mort d'Archibald son grand père, la petite famille déménagea vers Dublin où l'on disait que la vie était simple et qu'on y faisait des études à bas prix - car les deux parents avaient alors respectivement 25 et 23 ans et leur baccalauréat en poche -; et aussi parce que Dolores voulait marcher sur les terres de son pays légitime. Ils s'installèrent dans un quartier moyen de la capitale Irlandaise. Otto étudia la psychiatrie, et Dolores la philosophie - Otto aimait les sciences, alors que Dolores préférait l'art et les choses abstraites ; passion qu'elle légua à son fils. Joakim grandit donc dans une atmosphère de jeunesse, de précarité mais où on lui apprit les valeurs de l'amour et l'ouverture d'esprit. En 1996, une petite soeur naît : Ludmila. En 1999, un petit frère : Mark.

    Très tôt, Joakim se passione pour la musique, pour les langues, pour l'art plastique. À l'école, il est un élève normal quoique légèrement en désaccord avec le pouvoir en place. Leurs diplômes en poche, les parents de Joke commencent à travailler : Dolores trouve un poste dans un lycée et Otto ouvre, après avoir durement bataillé, son propre cabinet. Au bout de quelques années, après avoir renbourser les dettes des deux familles respectives, les Björklund commencent à voyager : Canada, France, Islande, Suède,... ; Joakim se prend de passion pour la nature et pour le voyage. Dans l'été qui précède son entrée au collège, Joakim reçoit sa lettre d'inscription à Poudlard, l'école de sorcellerie : ce n'est pas une surprise, ses parents étant tous deux sorciers ; mais de piètres et ex-bordelliques sorciers, ce pourquoi ils furent tous deux bannis de leur école de magie étant adolescents (Otto fut scolarisé à l'Ecole Suédoise Magique de Lundbergstimmt, et Dolores à la United States Magic School). Piètres sorciers, ils n'apprirent donc que peu de choses à Joakim sur cet art subtil. En entrant à Poudlard, Joke est un novice tout à fait débutant.

    Ses années à l'école seront marquées par l'affirmation de sa personalité, de son humour parfois débile et de l'évolution de son ton et de son excentricité. Il se fera très vite des amis - et aussi quelques ennemis. Il aimera les Potions, le Cours de Soins aux Créatures Magiques et l'Etude des Moldus ; mais méprisera la divination et les pratiques de vieilles mémères, comme il les appellent. Ses parents divorceront en 2005 ; Otto retournera en Suède et Joakim restera à Dublin avec sa mère, son frère et sa soeur. Il deviendra un habitant de la bibliothèque mais aussi des canapés de devant la cheminée de la salle commune. Et c'est ici que commencent les aventures de Joakim.



LE MOT DE LA FIN


    En tant que Joueur, j'aimerais pouvoir me permettre de vous rendre heureux deux minutes et cinquante secondes en vous faisant écouter ceci... Merci.

    The Cranberries - No Need To Argue.


Dernière édition par le Mar 1 Jan - 21:12, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri
Invité



MessageSujet: Re: Joakim Björklund.   Mar 30 Oct - 22:05

Quand on a pas la patience pour attendre on s'envoie des MP.

De plus mon cher, ton avatar est deja pris par Kyllian Harper, alors changes l'avatar s'il te plait.
Je le ferais quand tu changeras ton avatar, merci =)
Revenir en haut Aller en bas
 
Joakim Björklund.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
::Riddikulus Hogwarts:: ::  :: Grimoire des Élèves, Professeurs & Autres :: Archives et Non Validés-
Sauter vers: