::Riddikulus Hogwarts::


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rosie Bishop

Aller en bas 
AuteurMessage
Rosemary Bishop
Poufsouffle ~ 6ème
Poufsouffle ~ 6ème
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Baguette Magique : 25cm, bois de Rose, Ventricule de Dragon
Pur // moldu // mêlé : Sang-mêlé
Date d'inscription : 27/04/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Pom-Pom Girl
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Rosie Bishop   Ven 27 Avr - 1:25




Nom complet : Rosemary Alicia Bishop
Surnom : Rosie

Date de Naissance : 4 mai 1989
Âge : 16 ans
Signe Astrologique : Taureau
Sexe : Féminin
Sang : Une sorte de sang mêlé, à vrai dire, bien que ses parents soient tous deux sorciers, Rosemary ne connaît pas ses origines précises qui sont, il faut l'avouer, un peu difficiles à déterminer, beaucoup de croisements se sont faits parmi ses ancêtres.

Lieu de Naissance : Londres, Ste-Mangouste
Lieu d’Habitation : Torquay, Devon, Angleterre
Langue(s) parlé : L’anglais et quelques insanités en Germain.

Maison : Poufsouffle
Année Scolaire : 6ème année
Poste : Pompom Girl

Objet Fétiche : Son horrible vieux sac à mains des frelons.
Un petit problème : Il lui arrive de ne pas être capable de cligner les deux yeux en même temps.
Couleur des chaussettes : Toujours originales, roses, bleues, vertes, mauves, rayées, avec des petits singes dessus, des cochons, des fraises, des cerises. Elle en a des montantes, des courtes, des mi-longues, avec doigts de pieds, en fourrure synthétique, etc., bref, elles sont toujours spéciales.
Le prénom qu’elle n’aurait jamais voulu porter : Gudule
Position dans laquelle elle dort : Sur le côté avec sa couverture serrée dans ses bras, elle bouge beaucoup dans son sommeil.
Animal : Aucun pour l'instant mis à part de chat qui appartient à son cousin, Elvis. Une sorte de petit monstre couleur "écaille de tortue" qui grignote tout ce qu'il trouve mais, en règle générale, on la jugeait trop irresponsable pour s'occuper d'un animal.



Description Physique : Bien qu'ayant de longs cheveux blonds et ondulés et de grands yeux ronds à la couleur d'un ciel d'été, Rosie est loin d'avoir un physique parfait. Comme la plupart des filles, elle est incapable de supporter son physique, elle déteste ses hanches, trop rondes à son goût, ses jambes, selon elle trop courtes, ses sourcils indomptables. Elle passe son temps à regarder d'autres filles et à se demander pourquoi elle n'est pas aussi jolie qu'elles. Pour elle, pour qu'une fille soit belle, elle doit avoir un visage rond ou en forme de coeur, un long cou et un corps élancé, elle aime les petits visages aux grands yeux noirs, et surtout une silhouette de mannequin. En revanche, malgré son obsession de la minceur, elle ne se gêne pas pour manger à sa guise, et d'ailleurs, elle ne se formalise pas du tout du poids des autres filles de son entourage, à ses yeux chaque personne qu'elle rencontre est magnifique.

Ses qualités physiques reposent plus dans le charme que dans la beauté en tant que tel, loin de ressembler aux poupées des podiums, Rosie est, par sa taille et son visage, le parfait portrait d'une éternelle enfant, sa bouche volumineuse donne l'impression de rétrécir le reste de son visage ce qui lui donne un petit air enfantin et attachant, son physique est à la fois opposé et en même temps en symbiose avec sa personnalité.

Elle a une tache de naissance à la base du cou, rien d'intéressant, mais si on a de l'imagination on pourrait lui trouver une forme de coeur.



Description Psychologique : Rosie a toujours été très sociable, serai-ce du à une peur de la solitude ou un besoin d'attention, rien n'est sur si ce n'est qu'elle est très encline à aller vers les autres. Et une fois intégrée, elle s'amuse comme un petit chien, batifolant partout, toujours prête à faire n'importe quoi dans le simple but de s'amuser, c'est le genre d'amies sur laquelle on ferait mieux de ne jamais compter à moins d'en être très proche ou peut être désespéré. Quoi qu'il en soit, avec elle c'est toujours pour déconner, elle déteste se prendre au sérieux, particulièrement pendant les cours dans lesquels elle préfère se faire remarquer de façon tout à fait stupide plutôt que de travailler. En dehors de cela, elle est une grande fanatique de Quidditch et tout particulièrement des Frelons de Wimbourne, une piqueuse, comme on les appelle (Le Quidditch à travers les âges, p.57-58 ), elle est aussi une grande militante pour les droits des moldus, bien qu'elle soit elle même issue d'une famille de sorciers, elle a étudié durant son enfance dans une école moldue et y a encore beaucoup d'amis, les insulter devant elle serait une grave erreur (dans le sens de "j'appelle un mec qui s'appelle Tony pour te casser les genoux").

Elle a toujours été fascinée par la beauté peu importe sa forme, entraînée depuis son enfance à la voir dans chaque détail de son environnement, selon elle, les critères ne devraient pas se limiter à ceux des feux de la rampe. Elle a appris à aimer chaque détail des gens qui l'entourent, chaque petit défaut qui sous ses yeux se transforme en une grâce précieuse.

Bien qu'elle soit tout à fait mauvaise en Quidditch, elle est une supporter hors pair, on peut le jurer, aucune personne dans les gradins ne peut arriver à faire autant de bruit qu'elle, elle n'est pourtant pas très imposante, mais pour ce qui est du patriotisme, on ne peut trouver mieux, et pour elle aucune équipe ne vaut les Frelons de Wimbourne, ces derniers ayant gagné le coeur de Rosie alors qu'elle était encore toute petite. Avec elle, il est totalement impossible de gagner sur le sujet. D’ailleurs, elle est une fière membre de l’équipe des Pompom Girls de Poufsouffle.

Malgré tout, on ne peut pas dire que la pauvre fille soit une lumière. Aux dire de plusieurs, la couleur de ses yeux ne serait du qu’à l’eau qui lui flotte dans la tête et ils ne sont pas loin d’avoir tort, Rosie remplit tous les stéréotypes de la fille stupide. Premièrement, elle est blonde aux yeux bleus, de plus, elle est Pompom Girl, mais par-dessus tout, elle rit comme une demeurée. L’entendre rire, c’est de la vraie pollution sonore, et en plus de tout cela, son rire est généralement accompagné par un sourire des plus niais, les yeux perdus dans le vide et la bouche grande ouverte.

« Parfois, j'ai l'impression qu'ils ne se rendent pas compte. Qu'ils ne s'aperçoivent pas que je ne peux pas tout le temps être là pour les rendre heureux, leur faire des blagues et les "cheer up" comme on dit, c'est toujours comme si j'étais celui qui n'a pas le droit d'être triste, de mauvaise humeur ou tous simplement fatigué, comme si mon statut d'amuseur public m'interdisait d'avoir des "down", comme si j'étais né avec un chapeau à grelots sur la tête.

« Pourtant, en mon fort intérieur je sais que je ne suis pas comme ça, c'est un peu comme si je m'étais donné un personnage de jeune fille sociable et amusante que je jouais continuellement et que je ne pouvais pas arrêter. Maintenant, c'est devenu comme l'avenir d'une pièce de théâtre qui repose sur un de ses acteurs, il n'y a plus personne d'autre pour rendre le sourire à ceux qui n'en ont plus envie, plus personne pour faire semblant de draguer n'importe qui, plus personne pour faire des blagues stupides au beau milieu d'un cours ennuyeux, plus personne pour se lever sur un bureau et crier quelque chose qui n'ai aucun sens afin de distraire la galerie, si je ne suis pas là pour amuser la foule, personne d'autre ne le fera.

« D'accord, c'est vrai, je n'ai rien fait pour empêcher ce personnage de venir au monde, je dois bien l'avouer, il me rend bien service. C'est grâce à lui que j'ai des amis, grâce à lui que je peux trouver n'importe quelle situation opportune pour m'en faire de nouveaux, grâce à lui que je n'ai jamais pu me plaindre du manque d'amour dans ma vie. J'ai beau trouver que ce personnage n'est pas réellement moi, avec le temps, il a fini par le devenir, un peu comme quand un jeune acteur joue un rôle durant toute son enfance, il finit toujours par garder ses manières et son caractère en dehors de la scène.

« En bref, ils n'ont pas complètement tort. Je n'ai jamais rien fait pour les empêcher de croire à mon personnage, pour eux je ne peux pas être de mauvaise humeur, mais si je ne passais pas mon temps à la cacher, ils s'en seraient peut-être aperçus plus tôt, non ? J'ai beau me plaindre de ma situation, je suis bien plus heureux que la pauvre fille qui passe son temps au fond de la classe sans parler à personne. Et d'un autre côté, je dois admettre que j'ai bien de la chance d'être celui qui, sans même y réfléchir, va parler à cette fille et l'intégrer dans la société. »



Histoire : Ils l'avaient dit. Ils le disaient tous, on ne construit pas de relations sérieuses sur des amourettes de Poudlard. Ils le disaient tous, ils étaient trop jeunes, on ne peut pas tomber enceinte à dix-huit ans, s'acheter une maison et s'imaginer que ça durera pour la vie. Et pour preuve, ils avaient raison, ça n'a pas duré plus de cinq ans. Il la jugeait frivole et insouciante, elle disait qu'il était obnubilé par son travail. Il a fini par mûrir, elle restait une éternelle adolescente. Ils se séparèrent alors que leur petite Rosemary n'avait que cinq ans.

Le divorce fut vite signé, le procès ne dura pas longtemps, il garda la maison, elle l'enfant. Ce n'était pas qu'il n'aimait pas sa petite fille, il aurait donné tout ce qu'il avait pour elle, s'il avait possédé quoi que ce soit qui aurait pu aider la fillette à aller mieux. Car elle avait raison, il était obsédé par son travail, c'était pour lui sa vie, il y consacrait tout le temps qu'il aurait dû consacrer à Rosie.

Elle, en revanche, avait du temps à la pelle, elle travaillait à la maison et, malgré son attitude frivole, avait de l'amour à revendre. C'était en 1994, les deux demoiselle partirent s'installer à Torquay, dans le Devon ou vivait la tante de Rosie, mère célibataire de Gordon, son cousin âgé de quelques mois de plus qu'elle.

Bien vite, et avec l'aide de sa mère, Rosie en vint à apprécier énormément tout ce qui touchait au domaine artistique, depuis qu'elle était toute petite, depuis que sa main était apte à tenir un crayon en fait, Rosie avait toujours aimé le dessin, comme tous les enfants vous me direz, mais chez elle ça en devenait obsessionnel, et par ailleurs, son enthousiasme envers cette activité ne se détériora pas avec le temps, bien au contraire, elle se mit bien vite à la peinture. Son expérience dans le domaine engendra rapidement un talent impressionnant.

« 3 mars 1995, j'avais six ans, c'était la seule fois où je voyais Papa cette année. Pour l'occasion, il m'a emmené voir mon premier match de Quidditch, je m'en rappelle encore comme si c'était arrivé tout juste hier. C'était immense, il y avait des gens partout, des tentes partout et chacun arborait des drapeaux, les nôtres étaient rayés de noir et de jaune et ornés d'un frelon. Ceux de l'équipe adverse étaient noirs avec une chauve souris rouge dessus. Comme plusieurs l'auront deviné, le match opposait les Frelons de Wimbourne et les Chauves-souris de Ballycastle.

« Quand le match a commencé, je n'en croyais pas mes yeux, une énorme Chauve-souris, j'apprit plus tard qu'il s'agissait de Barny la roussette, scandait à s'en arracher les poumons "Pas de plus grand bonheur que la Bièraubeurre !", j'avais six ans, inutile de dire que j'étais parfaitement en accord avec elle. Puis, vers le milieu du match, il se passa quelque chose que je ne comprenais pas. Tous les spectateurs, enfin, tous ceux vêtus de jaune et noir, se mirent à émettre un son semblable à un bourdonnement, mon père m'encouragea à en faire de même, m'expliquant qu'il s'agissait là d'une tactique qu'avait les piqueurs, comme on appelle les supporters de frelons, ils bourdonnaient pour déconcentrer le poursuiveur de l'équipe adverse durant un penalty. Résultat des courses, nous avons gagné le match. Depuis cette date, je reste encore une grande supporter des Frelons, avec mon père, je n'ai jamais raté un seul match, c'est un peu le seul point qui nous rattache encore aujourd'hui. »

Comme sa mère était d'un naturel impatient et souffrait de dyscalculie, Rosie ne fut pas, comme la plupart des sorciers, éduquée à la maison, elle fut envoyé, avec son cousin moldu, à l'école la plus proche de la maison, cette dernière en revanche ne pouvait pas s'en plaindre, dès son plus jeune âge, elle appris à se faire des amis et à agir en société, de plus, elle était dans la même classe que Gordon, et il est toujours plus aisé de se faire une place à deux n'est-ce pas ?

Plus tard, la lettre de Poudlard qu'elle reçut ne s'avéra être une surprise pour personne. Ses parents y avaient tous deux étudié, et bien que sa mère soit née de famille moldue, on s'était toujours attendu à ce que la petite y entre un jour à son tour. Le plus grand choc fut pour elle de se retrouver sans Gordon, livrée à elle-même, les premières semaines furent donc les plus dure pour elle, mais bien vite, elle s'y fit plusieurs connaissances, elle était d'un naturel sociable et s'habitua rapidement à être celle qui faisait rire les autres et qui leur remontait le moral quand ce dernier était au plancher, de plus, elle aurait bien des occasions de revoir son cousin durant les vacances.


Dernière édition par le Mar 28 Aoû - 4:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mischiefmanaged.jeun.fr
Raphaël
Invité



MessageSujet: Re: Rosie Bishop   Ven 27 Avr - 1:31

Je te place à Poufsouffle, car il manque de monde là-bas et qu'il y en a trop à Gryffondor Wink

Pour ton avatar, ce n'est pas grave.
En autant que tu en trouve un xD

Poufsouffle, 5ème année
Revenir en haut Aller en bas
Rosemary Bishop
Poufsouffle ~ 6ème
Poufsouffle ~ 6ème
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Baguette Magique : 25cm, bois de Rose, Ventricule de Dragon
Pur // moldu // mêlé : Sang-mêlé
Date d'inscription : 27/04/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Pom-Pom Girl
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: Rosie Bishop   Ven 27 Avr - 1:34

Génial ! Merci !, oh par contre ça aurait plutôt été sixième année étant donnée qu'elle fête son anniversaire dans quelques jours, loin de moi l'idée de faire chier mais je me suis basée sur la dete de naissance d'une amie qui est toujours plus jeune que les autres dans sa classe, enfin, sinon, c'est pas grave, ça ne change pas grand chose de toute façon !
Et sinon, yay pour Poufsouffle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mischiefmanaged.jeun.fr
Raphaël
Invité



MessageSujet: Re: Rosie Bishop   Ven 27 Avr - 1:35

Je ne veux pas faire mon chiant, mais la prochaine fois... Écris le. Au moins comme ça l'admin le saura, si vous ne le dites pas nous on peux pas devenez pour vous -_-

Je te change ca Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rosemary Bishop
Poufsouffle ~ 6ème
Poufsouffle ~ 6ème
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Baguette Magique : 25cm, bois de Rose, Ventricule de Dragon
Pur // moldu // mêlé : Sang-mêlé
Date d'inscription : 27/04/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Pom-Pom Girl
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: Rosie Bishop   Ven 27 Avr - 1:39

Merci beaucoup !
Oui, c'est vrai, je suis désolée, j'y ai justement pensé une minute trop tard, quand je suis venue pour éditer j'étais déjà répartie ! Enfin, merci ! love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mischiefmanaged.jeun.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rosie Bishop   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rosie Bishop
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rosie Weasley
» "Qui vais-je appeler aujourd'hui ? Rosie ? Non... Jack ? Non... [...] Hmm... Finalement, j'vais rester tout seul"
» (F/Libre) Rosie Tupper - Forget your heart
» Rosie Topaze {OK}
» Du mariage hobbit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
::Riddikulus Hogwarts:: ::  :: Grimoire des Élèves, Professeurs & Autres :: Poufsouffle-
Sauter vers: