::Riddikulus Hogwarts::


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Maureen McLane, l'hystérique

Aller en bas 
AuteurMessage
Maureen
Invité



MessageSujet: Maureen McLane, l'hystérique   Jeu 14 Juin - 12:02

Nom : McLane
Prénom : Maureen
Surnom : Maureen n'aime pas son prénom. Elle le trouve moche, fade. Elle ne l'utilise jamais, et ne le dira à personne pour rien au monde ; pour parler d'elle, elle prendra toujours son surnom...enfin, « ses » surnoms, plutôt. Oui, car la chère petite à la manie de changer très souvent de nom, au gré de ses désirs ; ce peut-être un prénom qu'elle aime, tout simplement, ou alors quelque chose de bien plus farfelue, allant de « Tomate rouge » à « Petite Pousse de Chêne Feuillu ». Son nouveau nom peut durer deux mois comme une heure, cela dépend de ses envies...la demoiselle n'a donc pas de surnom « fixe », mais gare à vous si vous l'appelez par un autre prénom que celui qu'elle a choisi !

Nationalité : Irlandaise
Rang Social : Mêlé, père moldu et mère sorcière.
Lieu de naissance : Irlande
Date de naissance : La « vraie », le 21 Mai 1995. Pour Maureen, c'est le 30 Février 2345, dans un grand vaisseau marchand de glaces, entre deux boules de vanilles.

Âge : 12 ans
Signe Astrologique : Gémeaux
Groupe Sanguin : B négatif

Année d'étude : 2ème année
Maison : Serpentard
Pourquoi ? Maureen n'est pas toujours très fut' fut', et n'est pas spécialement méchante. Alors, pourquoi Serpentard ? Attendez, récitons les trois caractéristiques de la maison ; ruse, orgueil, ambition...voilà. L'ambition ; c'est ce qui la rattache aux Serpentards. En effet, Maureen est très très très ambitieuse ; elle rêve de grandeur, de pouvoir. Pourtant, elle n'est aucunement une élève studieuse ; en fait, elle travaille que quand cela semble contribuer à son avenir ( qui est, pour elle, déjà tout tracé ; elle deviendra chasseuse de dragons, puis présidente au ministère de la magie pour ensuite être la plus puissante sorcière du monde en passant par dresseuse de licornes et très grande joueuse de Quidditch ). Son visage, alors si insouciant, prend soudainement une expression dure et déterminée, et l'on croirait une autre personne ; elle ferait tout pour réussir, et travaillerait nuit et jour pour y parvenir, quitte à ne plus dormir pendant un mois.

Description Physique : Maureen n'est pas très belle, et n'a pas de charme physique ; sans être hideuse, elle n'est aucunement attirante. Après tout, elle n'a que douze ans, et même si elle ne deviendra jamais top-modèle, elle a encore tout le temps de se former. De petite taille, très mince, à la limite de la maigreur, elle n'a pas de poitrine, juste des jambes bien trop fines et des hanches à peines esquissées. Sa peau est très blanche, laiteuse, presque translucide ; elle semble malade et n'avoir jamais vu le soleil. Des lèvres minces et un nez retroussé, elle a une petite tête ronde, avec de grands yeux bleus qui lui mangent la moitié du visage. Ses cheveux sont raides, fins et noirs, contrastant ainsi avec la pâleur de sa peau. Ils longent sans grâce le corps frêle de la fillette jusqu'à sa taille, et seule une petite mèche insolente vint à tomber sur les yeux de sa maîtresse. Quant aux vêtements, la petite ne s'habille pas non plus de façon soignée ; ses habits sont soient trop grands, soient trop petits, mais jamais à sa taille. Sa mère semble s'être prêtée au jeu ; son uniforme de Poudlard, par exemple. Alors que sa jupe est bien plus courte que la moyenne, son chemisier est immense, et la fillette nage même dedans. Ses chaussettes lui arrivent un peu plus haut que les genoux, et sa cape traîne par terre, si bien qu'elle se prend souvent les pieds dedans.

Description Psychologique : Maureen, Maureen, Maureen...on pourrait écrire un livre, sur elle. Voyons, par quoi commencer ? Les défauts, les qualités ? Sa façon d'être ? De voir les choses ? Non...avec ce genre d'individu, mieux ne vaut pas être trop ordonné. Au début, la petite McLane pourrait inspirer la pitié ou le mépris, de par son allure négligée et sa façon de parler toute seule. Puis, soit l'amusement ou l'exaspération, en voyant ses manières peu ordinaires. Tout d'abord, elle n'utilise pas « je », ni « tu » , « nous » ou « vous »...incompréhensible ? C'est pourtant simple...pour parler d'elle ou des autres, elle n'utilisera que les troisièmes personnes du singuliers et du pluriel. Bien que ce soit étrange, parfois même agaçant pour certaines personnes, cette méthode est bien pratique pour connaître le nouveau surnom de la demoiselle, et évite donc de se tromper en s'attirant les foudres de la gamine. On se rappelle encore de ce pauvre camarade de garderie, secrètement amoureux de Maureen ( que voulez-vous, certains ont des goûts spéciaux...) qui n'avait pas encore compris les étranges habitudes de la fillette.

Garçon : Bonjour !
Maureen : Sora ne l'aime pas, lui. Il la colle tout le temps.
Garçon : Sora ?...c'est qui ?
Maureen : Sora est Sora !
Garçon : Ah, euh...c'est toi ?...
Maureen : Il est bête. Il comprend pas que Sora est Sora.
Garçon : Mais...euh...tu t'appelais pas Arc-en-ciel, tout à l'heure ?
Maureen : ARC-EN-CIEL ! Sora est pas Arc-en-ciel !!! SORA EST SORA !!!

Et paf ! Le petit bonhomme s'était pris une bonne paire de claques, et Maureen du recopié cent fois « Je ne dois pas frapper autrui ». Elle n'avait pas apprécié la punition, aussi avait-elle jeté une bouteille d'Empestine sur la surveillante, ce qui lui valut une nouvelle expulsion d'une journée. Cette anecdote nous ramène donc à l'un des plus grands défauts de la petite ; la susceptibilité. Oui, la petite McLane est vraiment très susceptible, s'énerve au moindre petit détail et se vexe à la plus petite remarque. Et le pire, c'est qu'elle réagit au quart de tour ; énervez là, et vous êtes sûr de vous recevoir quelque chose dans les secondes qui suivent. C'est d'ailleurs pour cela que, bien qu'une élève très moyenne, Maureen connaît beaucoup de sorts dit « offensifs ». Oui, car elle a apprit qu'avec cela, la plupart des gens qui l'importunaient avaient cessé ; la preuve, le garçon de garderie ne lui a plus jamais adressé la parole.

Comme vous l'avez lu plus haut, la fillette change très souvent de surnom. Mais ne vous y fiez pas ; ce n'est pas car elle portera momentanément un nom aux consonances douces qu'elle deviendra romantique et délicate ! Bien qu'elle soit lunatique et que ses humeurs varient au gré de ses envies, Maureen est toujours la même : hystérique. Ou folle, ça dépend des personnes. Enfin, vous avez compris ; Maureen cri, hurle, à rendre l'ouïe à un sourd. Enfin, cela n'arrive que quand elle est en colère...mais bon, étant très susceptible, ce n'est qu'une maigre compensation. Aussi, autre détail troublant, mademoiselle McLane parle toute seule. Comment dire...ses pensées deviennent souvent paroles. Par exemple, si elle n'aime pas quelqu'un, il y a 99% de chance que celui-ci le sache de sa propre bouche. Ce n'est pas véritablement de la franchise, ni vraiment de la méchanceté ; en fait c'est...Maureen. On ne sait pas si elle est vraiment consciente qu'elle peut-être parfois blessante ; on ne sait même pas si elle connaît ce mot. Elle n'est pas non plus insolente ou irrespectueuse ; elle pense juste un peu trop fort et ne fais pas la différence entre adultes et personnes de son âge.

Elle veut aussi toujours avoir le dernier mot. Elle ne reste jamais sans voix, et répond tout le temps, par orgueil. Bouillonne en elle une très grande envie de faire ses preuves ; elle relève tous les défis, sans exception. Et oui, Maureen, en dépit de son jeune âge et de sa petite taille, est une véritable pile électrique. Elle ne tient pas en place, et est sans cesse en mouvement. Impossible de rester plus de 5 secondes immobile ! C'est simple, si elle ne peut plus bouger, elle crie. D'ailleurs, en parlant de crier, Maureen a aussi une manière très particulière de parler lorsqu'elle n'arrive plus à trouver les mots pour exprimer sa colère. Elle utilise le langage « chamallow » ( tout droit réservé ). Cela consiste à dire n'importe quoi ; beaucoup reste bouche bée lors d'une démonstration de la fillette. En fait, pour la plupart, ils croient que la petite Maureen parle une langue inconnue, étrangère, et sont stupéfaits de voir qu'une gamine peut parler une chose à l'air si compliqué. Mais bien entendu, quand ils demandent ce que c'est et que la fillette leur répond « langage chamallow », ils comprennent leur erreur et l'opinion qu'ils portaient à la petite retombe encore plus bas.

Toutefois, avec ses frères et soeur, la petite Maureen, quoique toujours fidèle à elle-même, se montre très affective, même si elle n'avouera jamais être profondément attachée à sa famille. Affective dans le sens où elle raffole de leurs bisous et de leurs câlins, bien qu'elle ne les demande pas, feignant l'indifférence ; elle se montre aussi très jalouse, n'aimant pas que quelqu'un, autre que des McLane, s'approche un peu trop d'eux. Elle a fait une petite entorse pour Matthew, meilleur ami de sa soeur - peut-être parce-que celui-ci lui a tapé dans l'oeil -, mais en général, elle se montre très possessive. Cette particularité ne s'applique qu'aux membres de sa famille, mais on suppose qu'elle s'adapte sur tous ceux qu'aime la fillette...bien qu'elle n'eût pour l'instant jamais eût d'amis. Elle est souvent seule, ou alors avec Couette, qui, bien qu'elle la gronde temps, compte beaucoup pour elle. Mais cette absence de compagnie ne semble pas beaucoup l'affecter. Elle se trouve très bien ainsi, et si sa destinée est de vivre seule, solitaire jusqu'à la fin de ces jours, cela ne la dérange pas - tant qu'elle voit toujours sa famille. Et ne lui parler pas d'amour ! Bah, quelle horreur ! Se bécoter et se susurrer des mamours, très peu pour elle. Déjà qu'elle n'aime pas se retrouver coller à quelqu'un pendant quelques secondes, alors là, vous imaginez ! Non, non, non, elle ne tombera jamais, jamais amoureuse ; et puis d'abord, ces idioties pourraient déranger ses grands projets d'avenir. Pas qu'elle manque d'amour ou qu'elle a peur d'aimer, mais s'embrasser à longueur de journée n'est vraiment pas son truc. De toute manière, elle est bien trop jeune pour ce genre chose. Enfin, revenons à l'amitié...Maureen pourrait donc avoir des amis. Rares, mais des amis quand même. Elle leur serait sans doute fidèle et dévouée, et se chargerait bien de ceux qui oseraient les embêter.

Mais s'en faire une amie, ce n'est pas toujours évident. Maureen est quelqu'un d'agressif, qui est toujours sur la défensive. Elle ne se laissera marcher sur les pieds pour rien au monde, et gare à ceux qui la prendraient pour une petite fille naïve et sans défense. Maureen n'est pas une grande sentimentale, et ne pleure jamais...en fait, au lieu de sangloter et de s'apitoyer sur son sort, elle hurle sur les autres. Pourtant, malgré ce caractère exécrable, Maureen a bon fond. Enfin, disons qu'elle n'a pas vraiment la notion de « bien » ou de « mal » ; si elle fait une bonne ou mauvaise action, ce sera involontaire. Elle fait ce qu'elle veut, pour elle, qu'importe que ça soit juste ou non. Elle est insouciante, imprudente, et se fourre dans les situations les plus délicates...mais, étrangement, elle arrive toujours à s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Maureen
Invité



MessageSujet: Re: Maureen McLane, l'hystérique   Jeu 14 Juin - 12:12

Histoire : Dans la famille McLane, on voudrait la petite dernière...ah non, c'est vrai. Il y a 6 ans, Maureen était la petite dernière. Mais plus maintenant. D'ailleurs, elle en a toujours voulu à Eve, très jalouse de s'être fait piquée son titre de benjamine. Une fille en plus ! Non, décidément, si on peut voir sur d'anciennes photos ses frères et soeurs sourirent en donnant le biberon à Eve, je peux vous assurer que Maureen, elle, elle fait la gueule. Limite si elle n'essaye pas de l'étouffer avec la tétine. Et je ne vous parlerai pas des innombrables fois où elle a voulu se débarrasser de l'enquiquineuse, en l'oubliant dans un parc ou en l'attachant sur un balai. Malheureusement, ses parents ou ses frères et soeurs arrivaient toujours au bon moment. Même s'ils croyaient pure innocence de la part de Maureen, qui essayait sûrement de s'amuser avec la benjamine.

Maureen eût une enfance assez perturbée. Oh non, pas une enfance avec des morts partout et des dragons, mais perturbée dans le sens...hmm...agitée. Oui voilà. Une famille de sept enfants déjà ! Mais alors quand ceux-ci sont particulièrement dynamiques et qu'on souffre d'une hyper folie comme la petite Maureen, ça fait du dégât. Oui car très tôt, celle-ci fit preuve de beaucoup d'imagination. Et d'habitudes inhabituelles aussi. Elle se mit à parler presque tout de suite qu'à la troisième personne, influencée par...en fait on ne sait pas, mais on pense que cela vient d'un livre pour petit sorcier, où l'un des personnage parlait ainsi. Quant au langage chamallow, on laisse à croire que c'est une habitude de "bébé" même si lui dire vous vaudra un bon coup de poing. Car elle révéla aussi prématurément ses talents de catcheuse. Et sa baguette fût loin d'atténuer ce don. Bien au contraire même. Etant donné que cela l'énervait de ne pas réussir dès le premier coup des sortilèges, Maureen tapait avec sa baguette. Et celle-ci est très dure. Donc, en bref, ça fait mal. Limite on préférait qu'elle tape avec ses mains - ou sa tête. Enfin ça, cela est arrivé à ses onze ans, quand elle allait intégrer Poudlard. Et quelle joie alors ! Une hyperactive, quand elle a reçu sa lettre. Elle a sauté partout. Elle a embrassé tout ce qu'elle voyait, du vase en passant par le tapis de la salle de bain. Pas très hygiénique, mais la gamine, si boudeuse d'ordinaire, était tellement heureuse que personne ne lui fit la remarque.

La première année vécut à Poudlard ne passa pas inaperçue. Normal. Ne serait-ce que pour être la petite soeur des McLane, Maureen aurait été rapidement repérée. Mais comme vous vous en doutiez, l'indiscrétion de la gamine y est aussi pour quelque chose. Au début, lors de la répartition, on ne la voyait presque pas ; petite, maigre, d'un physique ni avantageux ni spécialement hideux, elle semblait quelconque. Mais lorsqu'elle monta les escaliers pour être coiffé du choixpeau, ne voilà t-il pas qu'elle se casse la figure en marchant malencontreusement sur sa cape. Bien entendu, cela déclenche les rires de toute la salle, bien que quelques filles aimantes poussent des "Oooh" outrés, espérant que la fillette ne s'est pas fait mal. Cependant, Maureen a un corps solide, et surtout, elle déteste les moqueries. Elle se retourna subitement et se mit à crier en sautant sur place, imposant aussitôt un silence stupéfait. Puis, elle sortit sa baguette, menaça tous les élèves, faillit leur lancer un sort mais bien heureusement, les professeurs arrivèrent à temps. La répartition de Maureen se fit dans le bureau de la directrice, le soir, là où aucun élève ne pouvait se moquer d'elle.

Autant dire que cette année commençait sur les chapeaux de roue. Et ce n'était pas fini. Les étudiants eurent vite fait de connaître Maureen, et elle se fit très vite une réputation d'hystérique. Toutefois, on la disait folle, mais pas méchante, même si elle multiplia les ennemis par sa susceptibilité légendaire. D'autres lui étaient entièrement indifférents et évitaient juste de lui parler, certains essayaient, en vain, de la comprendre, ayant pitié. Mais Maureen ne se fit aucun ami, cette année là. Elle n'en voulait certainement pas, et quand elle n'était ni avec ses frères et soeur ni avec Couette, elle parlait toute seule, dans sa bulle, insensible au monde qui l'entourait. Scolairement parlant, elle se révéla être une excellente élève en Potions et Sortilège, mais passa difficilement vu ses notes fortement moyennes dans les autres matières. Elle fut finalement admise en 2ème année, et chose attendrissante, à la fin du mois de juin, elle crisa car voulait à tout prix rester à Poudlard. Sa famille la persuada finalement de revenir en Irlande, mais pendant ces deux longs mois de vacances, la fillette gribouilla chaque jour qui passait sur tous les calendriers de la maison.

Animal : Son animal domestique, Couette, une rate, qui fouine partout et qui ronge tout. Maureen y tient beaucoup, et l'a emporté dans son sac, contre la volonté de ses parents ; elle espère seulement que la rongeuse n'a pas mangé la moitié de ses cahiers.

Baguette Magique : Une fine baguette noire, aux reflets bleutés, en bois d'ébène, de précisément 27,3 centimètres. Rigide, elle n'est pas très souple mais en est suffisamment résistante ( et peut faire très mal si on tape avec ). Elle contient un poil de loup-garou et une écaille de Salamandre ; autant dire qu'elle est assez difficile à manipuler. Mais dû à ses nombreuses utilisations pour lancer divers sortilège, Maureen a réussit à très bien la maîtriser.

Loisirs et centres d'intérêts : Bien qu'elle le fasse souvent, courir après Couette n'est pas vraiment un loisir. La fillette adore voir de nouvelles choses et de transgresser l'interdit ; pour elle, rien de plus alléchant que l'infraction d'un méchant petit règlement. Si c'est son goût du risque ou sa curiosité qui est la cause de ce mépris, cela reste un mystère. Elle adore aussi coller quelqu'un de sa famille, bien qu'elle ne semble pas le faire volontairement. Lorsqu'elle s'ennuie, Maureen gribouille des choses incompréhensibles sur un petit carnet, qu'elle a fièrement appelé « Le cahier des Gribouillis ».

Habitudes : Hurler. Crier. Ou parler le langage chamallow. Enfin, s'énerver, en d'autres termes. Ce n'est pas volontaire, mais c'est comme ça. Etant susceptible, Maureen à l'habitude de crier tous les jours pour un oui ou pour un non pour exprimer sa colère. Oh, au début de sa 1ère année, cela paraissant très surprenant, mais à la fin, cela n'est devenu qu'un petit événement de la vie quotidienne. La fillette parle aussi très souvent avec elle-même, pour ne pas dire tout le temps. Elle attache rarement ses cheveux, et envoie sans cesse sa petite mèche en arrière, geste bien inutile puisque celle-ci revient tout le temps. Quand elle porte l'uniforme de Poudlard, soit elle se prend les pieds dans sa robe soit elle l'attache avec un élastique ; au choix.

Signes Distinctifs : Oh lala ! Des signes particuliers ? Maureen, sans fausse prétention, est elle-même un signe particulier ! N'avez vous donc pas lu son caractère ? Enfin, je veux bien vous les citez...Mais ne vous plaigniez pas s'il y en a trop !

  • La variation de ses surnoms N'aimant pas son prénom, Maureen s'affuble sans cesse de nouveaux surnoms. Si on ne l'appelle pas un autre nom que celle qu'elle a choisi, elle pique une colère folle et vous vous retrouvez obligatoirement avec quelque chose de nouveau ; soit un sort, soit une bombabouse, soit une certaine Maureen qui vient de se jeter sur vous.

  • Ses colères Fréquentes. Autant vous prévenir, Maureen ne fait pas dans la dentelle. Elle s'énerve sur tout ce qui bouge, lance des sorts ou objets à tout va et hurle à la mort en utilisant généralement son langage chamallow ( voir plus bas ). Elle peut aussi se mettre à frapper...avec sa baguette. Celle-ci étant solide, un bon coup sur la tête et vous avez la migraine pendant une heure.

  • Le langage chamallow Procédé créer par Maureen McLane, qui consiste à dire n'importe quoi pour exprimer sa colère. A ne pas confondre avec une langue étrangère.

  • Les pronoms Maureen n'en utilise que deux : la dernière personne du singulier et la dernière personne du pluriel. Maureen parle d'elle-même et des autres ainsi. Pas de « je », « tu », « nous » ou « vous », ou même de « moi » ou de « toi ». Méthode pratique pour connaître le nouveau surnom de la demoiselle ( voir exemple dans la partie « Caractère »).

  • Parler à soi-même Pratique qu'utilise très souvent Maureen McLane, qu'elle soit seule ou non. Ce procédé donne parfois une impression de « je-m'en-foutiste » absolu.

  • Habits trop grands, trop petits Maureen n'a jamais de vêtements à sa taille ; ils sont toujours trop grands ou trop petits pour elle. C'est pour cela qu'elle se casse souvent la figure, car elle marche sur sa ( trop ) longue robe de sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
Ariel McLane
:: Directrice de Poufsouffle
>> Histoire de la Magie
:: Directrice de Poufsouffle>> Histoire de la Magie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 31
Date d'inscription : 05/04/2007

°Infos Pratiques°
Rang:
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: Maureen McLane, l'hystérique   Jeu 14 Juin - 17:47

Bienvenue petite soeur =3
L'ainée de la famille est très heureuse de te voir parmi nous \o/
Je te valide, immédiatement !
SERPENTARD, 2ème!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maureen McLane, l'hystérique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maureen McLane, l'hystérique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
::Riddikulus Hogwarts:: ::  :: ~ Archive ~ :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: