::Riddikulus Hogwarts::


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Amlan Amada Mair

Aller en bas 
AuteurMessage
Amlan Ma
Invité



MessageSujet: Amlan Amada Mair   Lun 25 Juin - 14:35

╔══════════════╡Informations de base

Identité
║• Nom :: Mair.
║• Prénom :: Amlan.
║• Aurait aimé s'appeler :: Amlan. Du coup, tout le monde est content.
║• Second Prénom :: Amada.
║• Surnom :: --

║◦ Âge :: 15 Ans.
║◦ Date de Naissance :: 14 Mars.
║◦ Signe Astrologique :: Poisson.
║◦ Groupe Sanguin :: A-.
║◦ Sexe :: Féminin.
║◦ Rang social :: Sang pur

╠═══════|

Identité culturelle
║● Lieu d’habitation :: Pays de Galles.
║● Nationalité :: Galloise.
║● Langue(s) Parlée(s) :: Anglais, Gallois.

╠═══════|

Scolaire
║○ Maison :: Poufsouffle.
║○ Année :: Cinquième année. ( Du moins, à la rentrée. )
║○ Poste :: --

╠═══════|

Autres
║• Baguette magique :: En Frêne, Cheveu de Vélane, 25,6 cm.
║• Objet Fétiche :: Sa baguette.
║• Matière Préférée :: Astronomie.
║• Matière Détestée :: Divination.
║• Epouvantard :: Le Noir.
║• Patronus :: Un renard.

║+ Le prénom qu’elle n’aurait jamais voulu porter :: Madeleine. Parce que c'est moche, et ça sert à ║rien \o/
║+ Couleur préférée :: Blanc.
║+ Saison préférée :: L'hiver.
║+ Fleur favorite :: La jonquille, emblème de son pays natal.

╚══════════════╡

Description physique ::
Du haut de son mètre soixante-cinq, Amlan se tient impeccablement droite, mettant ainsi en valeur ses formes timides, mais bien présentes, ainsi que la fragilité apparente de ses membres. Mais si ces derniers sont fins et graciles, ils font en revanche preuve d'une force insoupçonnée, percée à jour lors d'un énième accrochage fraternel avec Elijah. Teint clair, propre au climat du pays ; la demoiselle n'a jamais été une grande fan de soleil, et ça se voit.
Niveau visage, la jeune fille se débrouille plutôt bien ; des traits harmonieux donnent le ton à un nez droit et fin, assorti à des lèvres bien dessinées. Des pupilles dorées soutiennent un regard tendant à l'indifférence, et brillent d'un éclat sans fin, au soleil, sous la pluie ( A midi ou à minuit ♪ \o/ ), quelles que soient les circonstances extérieures. Amlan ne prend pas grand soin de ses cheveux bruns, ceux-ci se dépatouillant naturellement ; lisses, fins, ils ne demandent qu'un minimum de soin, s'épanouissant tranquillement sur ses épaules. La sorcière n'est pas d'une beauté extrême, mais dégage un certain charme, discret, frais, simple. Sa voix est posée, sans intonation particulière, si ce n'est son léger accent gallois, pourtant facilement reconnaissable.
En dehors de l'uniforme traditionnel, Amlan se vêt de tout et n'importe quoi, tant que cela reste de bon goût. Une No-Style, donc, associant jeans, jupes, robes, débardeurs, T-Shirts et autres pulls, plus ou moins au hasard, mais toujours dans une certaine harmonie.

Description morale ::
Cas à part, Amlan est aux antipodes de ce que sont la majorité des filles de l'école. D'apparence austère, elle est le self-control incarné, domaine où elle excelle avec brio. Ah, ça, l'absence apparente de sentiments... Elle s'y connait. Très terre à terre, la responsabilité dont elle fait preuve dépasse celle d'une simple adolescente de quinze ans, et sa maturité en aura déstabilisé plus d'un. Mair Junior ( Deuxième du nom ) peut être blessante, quand elle le veut ; la réalité ne l'a jamais impressionnée, et ne l'impressionnera sûrement jamais, alors, autant en faire profiter les autres.
Mais sous des dehors froids et rigoureux, Amlan se trouve être une grande blasée de la vie, notamment vis-à-vis de son image. On la voit généralement comme insensible, voire timide, préjugés totalement faussés, mais tenaces. Timide ? La petite a de la répartie, et en a d'ailleurs envoyé balader plus d'un. Elle se hait sincèrement pour avoir hérité de ce caractère handicapant, et, surtout, d'avoir laissé courir cette réputation erronée, qui l'exaspère plus qu'autre chose. Si les années à Poudlard ont été pur plaisir pour la plupart des sorciers, les quatre premières d'Amlan se résument à une solitude sans fin, que viennent faiblement éclairer les études. A défaut d'amis, la jeune fille a trouvé refuge dans la bibliothèque de Poudlard, où elle passe la plupart de son temps libre. Studieuse, elle se prépare activement au passage de ses B.U.S.E., qu'elle passera, au vu de son niveau scolaire, haut la main. Pas étonnant que le Choixpeau ait hésité à la placer chez les Serdaigle. D'ailleurs, elle regrette sérieusement qu'il ne l'y ait pas envoyée, car, à Poufsouffle, la présence de superstars Poudlardiennes est vite devenue oppressante, si ce n'est insupportable. Amlan elle-même ne parvient à situer la raison exacte d'une telle rancoeur. Jalousie ? Non ; elle n'est décidément pas du genre à baver devant ce que les autres ont de plus qu'elle. Quoiqu'il en soit, son opinion restera inchangée, jusqu'au jour où l'un de ces fameux étudiants lui tendra la main, tout simplement.

Histoire :

Neal Mair et Heather Winchester, deux sorciers aux aptitudes étonnantes. Ils s'étaient rapidement côtoyés pendant trois ans, dans la salle commune de Gryffondor, jusqu'à ce qu'ils se remarquent respectivement, lorsque Neal fut en quatrième année. Le début de leur relation fut difficile ; Heather, ayant deux ans de plus, avait du mal à accepter le regard de ses amis, vis-à-vis du fait qu'elle sorte avec quelqu'un de plus jeune. Et puis, finalement, ses connaissances, elle les zappa. Qu'est-ce qu'elle pouvait en avoir à faire, de ce qu'ils pensaient ? S'ils ne la soutenaient pas, c'était qu'ils n'étaient pas dignes d'elle.
Hop là, bonheur, mélangé à un parfum de catastrophe. En dernière année, elle s'était retrouvée enceinte d'Elijah. Pas franchement pratique, pour passer les A.S.P.I.C. Et surtout, c'était trop tôt, beaucoup trop tôt. Comment allaient-ils faire, pour la vie professionnelle qui s'ouvrait à eux ?
Ils arriveraient à la gérer. Le temps que Neal finisse ses études, Heather repartit dans son pays natal, et commença une carrière au Ministère de la Magie, s'occupant en parallèle d'Elijah. Son mari -car oui, entre temps, ils s'étaient mariés- la rejoignit enfin, et débuta leur vie de jeunes parents. A l'image de leurs débuts amoureux, la mariage ne fut pas non plus facile. Concilier les deux métiers avec l'enfant était un vrai tour de passe-passe, et plusieurs maladresses faillirent leur être fatal ( Littéralement, aussi. Comme le transplanage Cardiff-Londres à 6h30 A.M., quand on a pas dormi de la nuit à cause des cris du bébé, et que la désartibulation ne passe pas loin. ). Mais leur petite famille tint bon, et, au moment où Elijah s'apprêtait à joindre Hogwarts, débarqua Amlan, enfin. Tout comme son frère, on lui inculqua le gallois au même titre que l'anglais, et on la chouchouta avec l'amour de rigueur. Rien de spécial ne se passa pendant les dix premières années de sa vie, si ce n'est la réalisation du rêve de son frère : l'accession au titre d'Auror. Ce fut la fierté de ses parents, et le début d'un stress soudain, pour Amlan. De nouveaux espoirs étaient placés en elle, l'écrasant d'une pression accablante, et elle se devait de faire aussi bien que l'aîné, si ce n'était mieux, pour être reconnue par ses pairs.

Mais de nouveaux problèmes firent leur apparition, alors que la jeune fille suivait sa première année, lui évitant ainsi les comparaisons avec Elijah. Ces problèmes, ou, plutôt, ce problème, c'était Elizabeth Freeman. Resplendissante, admirablement attirante, Neal ne put résister à la jeune secrétaire qu'il avait croisée dans les locaux de sa banque, et qu'il fut amené à revoir plusieurs fois. Amlan eut vaguement vent de cette histoire, par le biais de hiboux que son frère lui envoyait, mais était déjà trop occupée par les cours, et « ses relations » avec les autres, pour se soucier des histoires de coeur de son père. En tant que première année, d'autres élèves du même niveau tentait une approche régulière, la voyant toujours seulabre et tristounette. Mais, immédiatement, ils butaient sur sa froideur extérieure, et sa franchise alors insolente, et ne revenaient plus s'y frotter, à son grand dam.
Lorsqu'elle passa en deuxième année, elle commença à envoyer balader tous ceux qui essayaient quoique ce soit, traversant sa première crise d'ado avec succès. C'est également cette année là que Heather mis à nu la relation que son mari entretenait avec une jeunette, et demanda automatiquement le divorce, elle qui ne pardonnait aucune erreur. Amlan dut se résigner à rentrer chez elle pendant les vacances d'été, pour entendre ses parents se crier l'un aorès l'autre, et s'envoyer de puissants sorts qui mettait la maison sans dessus dessous, si ce n'était pire. Vivement que ce maudit été ne se termine, qu'elle puisse enfin retourner à Poudlard.
« Hum, Amlan... Où sont Papa et Maman ? », demanda Elijah en Gallois, évidemment.
« Dans le champ d'à côté. Maman a dit qu'elle en avait « marre de foutre le bordel dans une maison qu'elle a construite de ses mains » alors ils sont allés régler leur compte là-bas. »
« Alors, tu seras la première à qui je vais l'annoncer... »
La cadette releva la tête -elle était penchée sur un livre d'Enchantements-, intriguée, et légèrement effrayée. Il avait trouvé une copine ? ... Tant mieux, il serait sûrement moins chiant. Non... Il l'avait mise enceinte ? Ils allaient devoir se marier, et s'exiler en Ecosse, du fait des origines de la demoiselle ?!
« Je vais partir de la maison, et m'installer à Londres même. »
« Ah, ce n'est que ça... », fit-elle avant de se replonger dans sa lecture. « ... C'est tout l'effet que ça te fait ? », lui demanda l'aîné, les yeux ronds. « Faut croire. » Pourquoi n'avait-elle pas réagi moins sobrement ? Le départ d'Elijah l'affectait, évidemment. Mais il commençait à se faire « vieux », et elle s'était préparée à ce qu'il parte depuis quelques années déjà.

Hop là. A la fin de la troisième année d'Amlan, le divorce était prononcé, au grand bonheur de Neal et Elizabeth. Car le père, en plus d'avoir obtenu la moitié de la garde de sa fille -Elijah étant majeur et en conséquence responsable de ses choix- gardait la maison, et pouvait enfin vivre avec, d'après lui, « la femme de ses rêves, celle que Heather n'a jamais été. »
« Elijah, Amlan... Voici Elizabeth. »
La fameuse jeune femme émit un doux « Bonjour. », contrastant avec l'étiquette de saloperie -pour être polie- qu'on aurait dit accrochée sur son front. Deux vagues « Salut. » lui répondirent, en même temps que quatre yeux brûlants de haine. Dès le début, la maîtresse qui avait pris du galon s'était faite détestée, pour avoir été la raison de la séparation parentale, et ce malgré ses efforts évidents. Très vite, elle s'installa dans la demeure familiale, s'y forgeant une place avec difficulté, rendant Amlan malade. Heureusement, le collège était là, l'empêchant ainsi d'y penser constamment. Mais son manque de connaissances solides, niveau amitié, se faisait également sentir, malgré l'adoucissement de son caractère autrefois de cochon. Un an plus tard, quelques mois avant que ne s'achève cette histoire, son père et « Betty » se marièrent, couronnant le tout par l'annonce d'un heureux événement. Autant de joyeustés qu'Amlan eut du mal à digérer.
En espérant que sa cinquième année soit plus réussie que les autres, la jeune fille s'embarque à bord du Phoenix, histoire d'échapper un peu à Elizabeth.

╔══════════════╡Famille

║Neal Mair ( 39 ans ), El Padre.
║+ Travaille au Ministre de la Magie, Département des Mystères.
║+ Bel homme, souriant, charmeur, etc., malgré la quarantaine qui approche dangereusement. Il est extrêmement fier de son fils, et compte sur sa fille pour devenir aussi brillante que lui ( D'ailleurs déçu de ne pas la voir à Gryffondor ). Les relations avec son ex-femme sont extrêmement houleuses, aussi évite-t-il de la croiser dans les couloirs du Ministère.

║Heather Winchester ( 41 ans ), La Madre.
║+ Travaille au Ministre de la Magie, Département de la Justice Magique.
║+ C'est d'elle qu'Amlan a tiré son caractère, et, d'ailleurs, la jeune fille espère faire aussi bien que sa génitrice. Heather n'a toujours pas pardonné la trahison de son ex-mari, et le traque consciencieusement au travers du Ministère, chaque jour, histoire de le faire culpabiliser.

║Elizabeth Mair ( 31 ans ), La Esposa del Padre.
║+ Moldue, deuxième femme de Neal. Secrétaire.
║+ Femme d'une trentaine d'années, aux allures sulfureuses. Elle est la cause de la séparation Neal/Heather, aussi Amlan et Elijah la détestent, malgré son extrême gentillesse. A préciser que la bête est enceinte, au grand dam des Mair Junior.

║Elijah Mair ( 23 ans ), El Hermano
║+ Auror.
║+ Portrait craché de son père, que ce soit physique, ou psychologique. Il adooOOoooOore embêter sa cadette, mais a quitté le domicile familial depuis trois ans maintenant, ce qui réduit leurs possibles accrochages.

╚══════════════╡
Revenir en haut Aller en bas
Sarah McLane
**Administratrice**
::Préfète-en-Chef ::

\7eme :|: Poufsouffle/
**Administratrice**::Préfète-en-Chef :: \7eme :|: Poufsouffle/
avatar

Féminin
Nombre de messages : 825
Age : 30
Maison : Poufsouffle
Baguette Magique : Bois d'if Irlandais, 25,3cm, trèfle de farfadet
Pur // moldu // mêlé : Mêllé : Père Moldu, Mère Sorcière
Maison : Poufsouffle
Surnom de Riddi : frefdsre
Date d'inscription : 27/03/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Quidditch - Batteuse
Humeur: Fêtard Fêtard
Relations:

MessageSujet: Re: Amlan Amada Mair   Lun 25 Juin - 14:40

Eh bien, tout cela me semble bien parfait ^^
Poufsouffle, 5ème ^^
(je te met déjà le rang que tu aura à la rentrée Wink
Soit le bienvenue parmis nous, je souhaites de tout coeur que tu te plaise bien ici. Si jamais tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésites pas à t'adresser à moi ^^
Bon Amusement

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riddikulus.forumactif.com
 
Amlan Amada Mair
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La faucille de Paulus Hector Mair
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas
» Klasika Primavera (1.1) =====> Visconti (HTC)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
::Riddikulus Hogwarts:: ::  :: ~ Archive ~ :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: