::Riddikulus Hogwarts::


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Becca Ellsworth

Aller en bas 
AuteurMessage
Rebecca
Invité



MessageSujet: Becca Ellsworth   Sam 7 Avr - 10:39

I) Identité

Nom : Ellsworth
Prénom : Rebecca
Date de naissance : 17 septembre
Âge : 16 ans
Année d'étude : 5ème

II) Caractèristiques

Physique : Il n'y a rien qui frappe lorsqu'on la regarde pour la première fois. Petite et plutôt ordinaire, Rebecca n'a aucun mal à se fondre dans la foule et passer inaperçue. Elle est dotée d'une paire d'yeux légèrement asymétriques d'un vert bouteille. Un teint légèremenet hâlé, étrange contraste avec la peau pâle de ses parents. Une bouche moyennement charnue qui ne se ferme jamais, vous savez, les lèvres qui s'étirent toutes seules laissant passer un flot inimaginable de paroles. Becca est par ailleurs dotée d'une voix étrangement grave pour une jeune fille de son envergure, ce qui constitue peut-être son unique particularité.
Et avec tout ça, notre Becca internationale n'a aucun mal à rester marginale. Comme quoi, les apparences sont parfois trompeuses.

Caractère : Rebecca est une jeune fille plutôt ordinaire. En tout cas physiquement. Parce que caractériellement, elle n'a rien de banal. Inquiète et soucieuse de nature, elle a tendance à se rassurer par un excès de prudence, ayant généralement pour conséquence qu'on la définisse de peureuse. Mais inutil de se leurer, elle l'est. D'ailleurs, elle fait partie des rares élèves qui préfèrent amplement rester à discuter au coin du feu plutôt que de faire une virée dans des salles de classes vides en plein milieu de la nuit ; et ce même si une fête génialissime y est organisée.
Son intution est très développée, mais pas vraiment dans le bon sens. En fait, elle a cette étrange manie de ne jamais tomber juste, d'entrevoir des détails imprévus et déroutants, la faisant passer la plupart de temps pour une véritable ahurie du cerveau. Soit elle fait preuve d'une grande créativité, soit son génie est bien plus considérable que celui du commun des mortels.
Sa curiosité est sans aucun doute ce qui lui permet de garder les pieds sur terre. En effet, si on la laissait divaguer et partir dans ses folies passionnelles, son inconscient prendrait le dessus et plus aucune forme de raison ne serait envisageable chez elle.
Rebecca a également une imagination très développée voire débordante. Imagination qu'elle n'exploite cependant jamais jusqu'au bout, du fait de sa prudence excessive qui l'en empêche.

III) Famille

Parents : Bert Ellsworth et Allie Shulz, j'en parle (sans rentrer dans les détails) dans l'histoire.
Personnages importants : Je n'évoque qu'un seul personnage dans l'histoire : Aaron Clarke (moldu), meilleur ami d'enfance de Rebecca, le seul à être au courant de ses dons de sorcière.

IV) L'histoire

Il était une fois, à Torquay… vous savez, la ville génitrice de génies littéraires tels que Shakespeare ou Agatha Christie… deux gamins âgés d’une dizaine d’années et d’environ trois mètres à eux deux, tassés à plus de trois mètres du sol parmi une multitude de branches entremêlées. Un grand arbre qui rivalisait de par sa taille avec les géants verts munis d’un branchage épais que l’on montre dans des films fantastiques et qui font peur aux petits.

Aaron Clarke, je te jure que je si je meurs aujourd’hui, je ne donne pas cher de ta peau !

Qu’est-ce que je risque si t’es morte ? Tu sais très bien que je n’ai pas de conscience…

La mort n’est pas un problème. Tu crois qu’elles viennent d’où toutes ces histoires de fantômes et de revenants ?

Je ne me suis jamais posé la question.

Et vous non plus, je suis sûre. Il n’y a que Rebecca qui pousserait sa curiosité à son paroxysme et se tordrait le cerveau pour apporter des réponses aux questions que personne ne se pose. Ou du moins, poserait simplement ces questions, ferait sortir de l’ombre tous ces détails que personne ne prend jamais en considération.
Il n’y a que Rebecca Ellsworth pour avoir peur de grimper sur un arbre, aussi imposant soit-il. La peur de beaucoup de choses fait partie de son quotidien. Elle a par exemple peur des miroirs (pas que son reflet la fasse fuir, mais le miroir est associé à beaucoup trop de rituels de spiritisme…), elle a également peur du noir depuis qu’elle est petite, elle a également peur du feu et de tout ce qui est chaud. Il est facile de faire peur à Rebecca Ellsworth, qui ne fait rien pour les surmonter. Les peurs enrichissent la vie, comme elle le dit si bien.
Rebecca avait un don pour se lier d’amitié avec des fatalistes comme Aaron qui prétendaient n’avoir peur de rien et qui n’avaient, véritablement, peur de rien. Ce tempérament fonce-dans-l’mur-et-advienne-ce-qui-pourra ne l’avait jamais vraiment séduite. Elle était beaucoup trop réfléchie pour ça.
Mais toujours est-il que ses relations faisaient qu’elle se retrouvait souvent imbriquée dans toutes sortes d’aventures – rocambolesques ou pas. Comme par exemple se retrouver à trois mètres du sol contre son gré.

Un craquement sonore en provenance de l’arbre en question résonna dans le parc, suivi d’une exclamation non moins sonore, d’une branche qui se tord et d’un objet jaune flashi non identifié qui atterrit sur l’herbe.


Ma tong !! Elle a glissé et j’aaaaarrrrrrrghhhhhhhhhhhhhhh

On dit que le stress fait perdre tous ses moyens. En voilà un bel exemple. L’instant qui suivit ce cri déchirant, une fillette suivait la tong jaune flashi en direction de l’herbe, elle-même suivie du regard terrifié d’Aaron.

Oh non…

Et, alors que le garçon croyait être témoin de la mort de Rebecca Ellsworth, cette dernière, au lieu de s’étaler douloureusement sur l’herbe et rester inerte pour toujours, rebondit sur le sol tel un ballon, et effectua une espèce de salto digne d’une acrobate avant d’attérir victorieusement –l’expression un peu ahurie cela dit – sur ses pieds.

Qu’est-ce qui c’est passé … ?

Le sol… il était devenu bizarre… mou… je crois que je suis morte…

Et là, contre toute attente, elle donna un grand coup de pied dans le tronc de l’arbre, immédiatement suivi d’un « OUCHHH » retentissant.

Becca ?

Mon pied !

Comment t’as fait ça ?

Ben j’ai pris de l’élan et BAM !

Non mais je parle pas de ça…

Ah.

Une fillette qui rebondit sur l’herbe… une fillette qui rend le sol mou. Mais qui est réellement Becca Ellsworth ?

Flash back. Il était une fois à Poudlard, deux jeunes personnes qui… nettoyaient les trophées de la salle de Poudlard avec des moyens rustiques limite préhistoriques : un chiffon et un produit nettoyant. Lui, un grand brun aux cheveux ébouriffés, elle, une grande brune aux cheveux ébouriffés. C’est peut-être pour ça que le courant était passé dès l’instant où ils ont posé les yeux sur l’autre pour la première fois. Et sûrement un des seuls points communs qu’ils avaient. Lui était à Gryffondor, elle à Serpentard. Cela voulait tout dire. Toujours est-il que depuis l’instant en question, ils étaient devenus comme inséparables. Au point de se retrouver en retenue le même jour, à la même heure, et à cause de la même personne. C’était chimique ces choses-là.


Cap de balancer ça dans la g*euele de Rusard ?

Cap de faire cramer la queue de Miss Teigne ?

Cap de verser ta prochaine potion dans le verre de Rogue ?

Cap de sécher tes BUSE d’astronomie ?

Cap de passer le réveillon de Noel sur les toits de Poudlard ?

Cap de mettre les pieds dans la salle commune de Gryffondor ?

Cap de rendre copie blanche ?

Cap de mettre le feu à la statue en bois pendant le cours de McGo ?

Cap de te teindre les cheveux en rose fushia ?



Et puis un jour…

Cap d’avoir un enfant avec moi ?

C’est ainsi que naquit Rebecca Ellsworth dans la magnifique ville de Torquay quelques années plus tard et qui, en vérité, n’a hérité de ses parents que le nom. Une personnalité diamétralement opposée de ce qu’on aurait pu croire. Ces choses-là aussi, c’est chimique. La vie est bourrée de chimie, en définitive.

Cependant, il y a bien une chose qu’elle tient de ses parents, hormis le nom de famille. Sa petite particularité. La particularité qui s’est révélée au grand jour le malheureux jour où elle avait connu une chute de trois mètres de haut et s’en était sortie sans même une égratignure. La particularité qui l’a envoyée à Poudlard le jour de ses 11 ans, la particularité qu’elle porte en elle depuis sa naissance… Sa nature de sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastie
Invité



MessageSujet: Re: Becca Ellsworth   Sam 7 Avr - 10:51

Jolie fiche ^^
Je te valide, tu peux posté des maintenants ^^

Je mettrais ton rang et ta maison quand je pourrais, la je ne suis pas chez moi, mais tu peux posté tuot de meme ^^

Serdaigle, 6ème année !
Revenir en haut Aller en bas
 
Becca Ellsworth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BECCA + on meurt tous un jour ou l'autre, alors autant faire mourir avec gloire
» + can you save me from this hell ? (becca c.)
» Becca Priest ne vous aimera jamais ... ou pas !
» James Ellsworth premier vendeur de la WWE
» Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.”

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
::Riddikulus Hogwarts:: ::  :: ~ Archive ~ :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: