::Riddikulus Hogwarts::


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année

Aller en bas 
AuteurMessage
Maxime R
Invité



MessageSujet: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Dim 12 Aoû - 3:08

Depuis quelques jours, dans les couloirs du Phoenix on pouvait voir des groupe de filles cherchant désespérément un cavalier ou des garçons demander à des jolies jeunes filles si elle voulait aller au bal avec eux ou encore, on pouvait entendre des gens pleurer parce qu’un tel ne pouvait pas aller au bal avec une tel. Et oui. C’est exactement à ca que ressemble les préparatifs d’une grande soirée pour des jeunes normaux.
Maxime, elle, n’avait jamais de cavalier pour les bals. Sauf si un de ses meilleurs amis comme Dave ou Tom n’avait pas de cavalière (Parce qu’évidemment, Jonas était toujours prit). Mais cela ne la dérangeait pas vraiment, parce que si ont a un cavalier, il faut toujourssss être avec lui et ne danser qu’avec lui (selon Maxou). Et tout le monde sait bien que notre jeune gryffondor n’est pas du genre à rester avec la même personne toute la soirée, sauf si c’est Jonas et encore là, c’est une grande exception.

6h30 du matin.
« AHHH!! JENNYYYYYYYYY! C’EST LE GRAND JOUUUUURRR! »
-_________________-‘ (<- Maxime dans son lit) *Mais c’est qui c’est pauvres taches qui m’empêche de dormir* Vous vous rappelez n’est-ce pas que Maxime est toujours d’une merveilleuse humeur le matin? Et bien voilà, si vous ne le saviez pas, vous le savez maintenant ^^.
« OH MON DIEU! TU AS RAISON MINDY! C’EST BIEN AUJOURD’HUII!!!!!! AHHHHHH!!!»
Grand soupir, puis Maxou ce lève. * Je ne crois pas que je vais pouvoir me recoucher maintenant T__T*
Deux ou trois minutes plus tard, la jeune fille était debout et elle cherchait désespérément son shampoing qui avait disparu.

« Rahhh, mais il est ou à la fin -_-‘! Ah et puis MERLIN! »

Et wep, Maxime venait tout juste de prendre le shampoing sur la table en face de la sienne. C’était surement celui de son autre camarade de chambre, parce que celui de Jemina était juste à coté, mais bon après tout ca ne lui ferait pas de mal de changer d’odeur de cheveux. Ayant fini ses recherches, la jeune fille ce dirigea vers les douche ou il y avait déjà quelques personnes.
*Mais c’est quoi ce shampoing à la canneberge -_-‘*
Après s’être savonné et lavé les cheveux, Maxou retourna directement à sa chambre ou elle attendit un petit moment sur son lit que Jonas quitte la chambre. Et ouais, elle ne voulait pas qu’il l’a voit avant le bal ^^’. C’était pratiquement une première pour la jeune fille et elle ne voulait absolument pas gâcher la surprise à son ami qui croyait surement qu’elle allait venir en costard.
Midi.
Jonas venait de [color=darkred]quitter la chambre. Prenant une grande respiration, Maxime descendit de son lit ou elle sortit une vieille trousse de beauté qu’elle n’ouvrait jamais.

« Bon, je me maquille pas, sinon ca va être l’horreur. »

Un rouge à lèvre, du vernis, un mascara, du crayon à yeux, une brosse à cheveux, du fond de teint et j’en passe. La trousse était complète, mais la jeune fille n’allait qu’utiliser deux ou trois trucs. Pour commencer, elle sortit le vernis rouge qu’elle appliqua lentement sur chacun de ses doigts. Par la suite, elle se brossa les cheveux et les remonta en queue de cheval qui penchait un peu sur le coté et fini par ce mettre du mascara, juste un petit peu pour faire ressortir ses yeux bleus.

« Merlin! Pourquoi je me suis maquillé avant de mettre ma robe -_-‘ Quelle quiche je suis, nan mais. Ca parait que c’est un moment rare. »

Il était maintenant 17h00 et Maxime était pratiquement prête. Restait plus qu’à mettre la robe. D’un coup de baguette, pour ne rien salit, la robe couvrit la jeune fille qui resplendissait. *Humm…Il manque quelque chose…* Bien sur, les boucles d’oreille que son frère lui avait donnée, le seul problème, c’est que Maxou n’avait pas les oreilles percées… Ah et puis, d’un coup de baguette tout se régla. Elle était enfin prête.
Mettant son masque en vitesse, la jeune fille courut vers la grande salle, mais elle figea à quelques pas de la grande porte. Il était maintenant 18h00 et la salle se remplissait rapidement. Et bien que peu de gens aillent la reconnaître, la peur qu’on rie d’elle saisit Maxime qui n’avait jamais été aussi chic.

« Aller Max…T’es capable voyons. »

Mais elle restait là, figée.
Revenir en haut Aller en bas
Ronan O'riordan
Serpentard ~ 6ème
Serpentard ~ 6ème
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 25
Maison : Serpentard =D
Baguette Magique : 25,5 cm ; à l'intérieur, un cheveux de Haut-Elfe.
Pur // moldu // mêlé : SANG PUR évidemment ;-)
Date d'inscription : 05/05/2007

°Infos Pratiques°
Rang:
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Dim 12 Aoû - 18:47

« Toudidaaam » (c'était Ronan, pris d'une soudaine envie de chanter). « Nooo need to argue-euh ; noo need to aaargue » (c'était toujours Ronan, pris d'une soudaine grande envie de chanter (d'habitude, ça durait juste le temps du Toudidaaam), traduction : No Need To Argue, des Cranberries, bafouée par le talent destructeur de cantateur de Ronan, et par la voix grinçante qui chante complètement faux, toujours de Ronan). Oui, Ronan était d'humeur guillerette aujourd'hui ; mais pourquoi donc ? Question bien embarrassante, n'ayant-il rien à vous répondre : il devait bien se passer quelquechose aujourd'hui, mais de là à savoir quelle était cette chose... L'horloge du Bateau sonnait dix-sept heures ; et il se trouvait en ce moment là dans le Hall du Phoenix. Et il se demandait à cet instant pourquoi tous les élèves s'endimanchaient ainsi ; les filles étaient hideusement maquillées, du rose, du rouge, du bleu, du vert pétant barbouillés sur leur visage d'ordinaire plus naturels - même si, heureusement, d'autres étaient plus raisonnable, et ressemblaient plus ou moins à des humaines normales. Et leurs robes ! Mon dieu ! des horreurs ambulantes. Ornées de maints jupons, frou-frous et dentelles, toutes aussi rocambolesques les unes que les autres, si grandes que quand deux robes se cognaient, cela destabilisait leurs possesseur (féminin de possesseur ?), et elles tombaient lamentablement l'une sur l'autre - quand ce n'était pas alors trois ou quatres robes qui s'entrecognaient, transformant le carrelage du Hall en partouse générale.

Ronan levait haut les sourcils quand il se le rapella : le Bal de Fin de Vacances ! Par le jean de Dolores O'Riordan ! il l'avait oublié celui là. Et maintenant, il n'était ni habillé bien, ni beau, ni propre - ça ne veut pas dire qu'il était sale et qu'il sentait mauvais, juste qu'il ne s'était pas encore douché aujourd'hui (en Irlande, on se douche le soir, pas le matin). Tant pis ; il avait les cheveux ébouriffés, une tâche de graisse sur son pantalon de toile, un vieux T-shirt, mais il entra quand même dans la Salle à Manger. Tout était alors très beau, décoré, douillet, confortable ; il y avait de petites tables rondes, de longues tables rectangulaires, de minuscules tables carrées pour couples, laissant ainsi la liberté de s'embrasser sans lever le cul de sa chaise. Au fond, une scène, et une piste de danse encore déserte ; à gauche, un long bar où s'asseyait déjà nombres d'élèves et de professeurs. Il reconnut alors ses amis Serpentard, dans une table tout à droite des Portes, dans un coin. « Hey ! Hey ! HEY LES GENS ! » les héla-t-il. Il s'approcha : « Je l'avais oublié, le bal... » dit-il en s'asseyant. « Tu nous a rabaché les oreilles toute la journée d'hier en disant à qui voulait l'entendre que tu tabasserais le DJ si il mettait pas Hollywood, des Cranberries !! » s'écria Dolores. « Je pensais que c'était dans la semaine, sans être aujourd'hui forcément ! Tu sais, ce n'est pas logique : nous accostons à Pré-au-Lard dans 7 jours, le bal pourrait être le dernier soir, ou alors l'avant dernier ; et il aurait même pu se passer dans Poudlard, même si cette possibilité est peu probable, étant donné... » « Tu as tort, Ronan, n'essaye pas de te rattraper ; tu es distrait c'est tout » fit son amie en lui ébouriffant les cheveux d'une façon maternelle délicieusement rabaissante. « Tiens, c'est pas celle dont tu nous a parlé, comme quoi elle t'avait accueillie sur le Phoenix à l'accostage, et que tu t'étais frité avec le Cap'tain par sa faute ?! Regarde, elle est devant la porte. » demanda Noel en montrant du doigt une jeune fille qui venait d'entrer dans la Salle. Ronan regarda dans la direction que lui montrait son meilleur ami, et il vit...

« Maxime ! Maxime-Bouche-de-Poisson ! MAXIIIIME ! HEY, MAXIME ! » lança-t-il à l'adresse de la Gryffondor. Il se leva et courut vers elle. La jeune fille était ultra chic - du moins, sa robe à pois noire et blanche ajoutée à quelques points de maquillage contrastait avec la gaillardise et la simplicité qu'elle arborait d'ordinaire. Légèrement endimanchée : voilà comme on pouvait décrire Maxime à cet instant ; et au moins, elle ne portait pas l'une de ces robes gigantesques, absurdes, grotesques et Que sais-je encore ? qui étaient à l'origine de la méga-partouse dans le Hall du Bateau. Mais évidemment, ce que Ronan regarda longuement et avec délice, c'était sa BOUCHE ! Quelle bouche, Mes aïeux ! quelle bouche ! Petite, jolie ; des lèvres roses et fines ; elle était souple et se mouvait rapidement ; et puis la voix qui en sortait était angélique, douce, chantante - même quand Maxime criait ou lançait un de ses hululuments, glougloutements, hurlements, gromellements sonores, cris guturaux, et j'en passe, dont elle avait le secret, à l'instar de son ami Jonas le Géant Rouge (pas trouvé mieux, désolé :/). Pourtant, Ronan décela un léger problème sur le visage de la jeune fille : elle était figée, et regardait le peuple dans la Salle avec des yeux presque effrayés. « Maxime... fit-il un peu essouflé en arrivant près d'elle, ça fait... plaisir ! de te revoir x}D Tu rends compte ? On s'est pas vu de toutes les vacances - hormis évidemment au tout début - départ en vacances mémorable, moi je te le dis. Ce fut quand même un duel avec le Capitaine du Phoenix, c'est pas rien ! Enfin voilà quoi, j'voulais juste te dire quelques mots, voir ta bouche, et te dire que, si t'es décalée par rapport à ton environnement d'habitude, avec ta robe, tu l'es encore un peu plus =] »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime R
Invité



MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Dim 12 Aoû - 22:46

Les gens passaient près d’elle sans lui prêter la moindre attention. La plupart ne la reconnaissant même pas, mais Maxime semblait s’être transformée en statue de pierre. Elle aurait bien voulut faire un pas pour pénétrer dans la grande salle, mais rien n’y faisait, tout ça, c’était mental. Souhaitant que personne ne la voit, la jeune gryffondor ce dit qu’il serait peut-être mieux pour elle qu’elle parte d’ici. Comme ca, comme si rien ne s’était passé.
Mais c’était trop tard. Son nom retentissait maintenant dans presque toute la salle. C’est là que Maxime vit le jeune homme courrait vers elle en la traitant de…Poisson? o_Ô Évidemment, qui d’autre que le celui qu’elle avait rencontré à l’embarcation pouvait l’appeler ainsi: Ronan O’riordan. Le beau Serpentard de 5ème approchait de plus en plus vite. *Il n’aurait pas put être plus discret, évidemment -_-‘* Pensa la jeune fille en faisant des petits sourires mal à l’aise aux gens qui se retournaient pour voir ce qui ce passait.
Étrangement, le Serpentard n’était pas habillé du tout pour les circonstances. Il était simplement vêtu d’un pantalon de toile taché et d’un T-shirt. Ses cheveux, quant à eux, étaient ébouriffés comme s’il sortait d’une tempête de neige.
Comme si ont venait de la pousser à deux mètres plus loin, Max se remit à bouger…un petit peu. Le sourire en coin qu’elle arborait maintenant faisait comprendre à Ronan, que bien qu’elle était embarrassée quelque peu, elle était heureuse de le voir.

« Ah Ronan. Et bien euh...Je suis contente de te voir aussi…enfin, j’aurais préféré un moment ou je suis plus au naturel, mais quand même. »

Mais qu’est-ce qu’il avait avec sa bouche à la fin, un peu plus et Maxime se mettrait à croire qu’il avait fabriqué un endroit secret avec des photos collées au mur dévoilant toutes les positions que ses lèvres pouvaient prendre.

« Oui ^^’ En effet, c’était une embarcation hors du commun, mais depuis j’ai reparlé un peu au Capitaine, il est sympa, tu sais…^^’ »

Ne sachant pas trop si la dernière phrase du jeune homme était un compliment, la jeune gryffondor préféra se taire.

« Ah ce que je vois, tu n’aimes pas trop les costumes…ai-je tord? =) »

[Annn -_-' M'excuse, c'est nul -_-']
Revenir en haut Aller en bas
Ronan O'riordan
Serpentard ~ 6ème
Serpentard ~ 6ème
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 25
Maison : Serpentard =D
Baguette Magique : 25,5 cm ; à l'intérieur, un cheveux de Haut-Elfe.
Pur // moldu // mêlé : SANG PUR évidemment ;-)
Date d'inscription : 05/05/2007

°Infos Pratiques°
Rang:
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Dim 12 Aoû - 23:28

XD

Maxime s'était apparemment décrispé le cul. « Ah Ronan. Et bien euh... je suis contente de te voir aussi… enfin, j’aurais préféré un moment ou je suis plus au naturel, mais quand même ! » Elle lui fit un léger sourire au coin des lèvres. « Oui, en effet, c’est une embarcation hors du commun ! mais depuis j’ai reparlé un peu au Capitaine, il est sympa, tu sais... » continua-t-elle. « Ah ce que je vois, tu n’aimes pas trop les costumes… ais-je tord? =) » Ronan éclata de rire. « Alec Jones ? Bien sûr qu'il est sympathique ; j'ai d'ailleurs eu avec lui une aventure dernièrement ; avec succès, j'ai cherché son rhum dans tous les coins du bateau ; ses précieuses bouteilles avaient été vulgairement cambriolées. Quand aux costumes ; non, en effet, je ne les aime pas trop =) Le tien est simple ; allez, je l'accepte ; mais les partouzardes du Hall habillées en mesdames du dix-septième siècle, elles, je ne les excusent pas, et les acceptent encore moins =}D Evidemment, c'est de l'humour, je suis un pacifiste dans l'âme. » Il lui fit un sourire de séducteur ; qu'il récupéra en tic nerveux en essayant de s'imaginer l'allure bête qu'il devait avoir. Il s'étonna de parler si facilement à Maxime ; mais en sa présence, il se sentait bien, et débitait des paroles sans grande utilité sans compter. Mais quelle Bouche, quelle Bouche ! Soudain, ce fut la révélation. Ronan, avec la délicatesse d'un homme des cavernes, sentit l'odeur qu'émanait la douce Maxime : de la Canneberge ! Je vous laisse deviner la subtilité : traduction de Canneberge, en Anglais ? CRANBERRY ! Aha ! oui, c'était sans doute psychologique ; mais Ronan adorait autant les cranberries que The Cranberries. « Maxime ! T'es ma soeur ! Ton shampoing est à la Cranberry ! » Et il éclata de rire. « Par la Bouche de Maxime Rettberg, j'ai déjà chaud, moi » dit-il en passant sa main sur son front. « T'es accompagnée là ? » (dernière phrase lancée avec la désinvolture de celui qui veut pas qu'on prenne sa phrase pour quelquechose de sérieux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime R
Invité



MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Lun 13 Aoû - 0:12

Lorsque Maxime eut enfin fini de blablater, Ronan ce mit à rire au souvenir du Capitaine, Alex Jones. Oh, alors le rhum avait sauvagement été volé! Mon Dieu, quel être infâme avait-il put faire un tel acte de cruauté? Nan mais quand même, être aussi imbus de soi-même et ne rien laisser aux pauvres gens qui mourraient de soif. Alala, c’était cruel…terriblement cruel... (À quoi je joue la -_-‘)
Par la suite, le jeune homme ce mit à parler de toutes les filles qui étaient habillées comme…comme dans l’ancien temps. En fait, il avait raison, mais Maxime respectait quand même celles qui aimaient être… « belles » et être vus. *Il faut de tous les genres dans un monde!* ce dit-elle en souriant toujours un peu.

« Ouais et bien, faut les pardonner. Ca arrive pas souvent des grands bals du genre dans une année ^_^ Mais merci de me pardonner, c’est gentil =) »

Peut-être heureusement pour lui, la jeune gryffondor ne remarqua pas le sourire qu’arbora son compagnon, elle regardait plutôt par-dessus son épaule, croyant avoir vus Jonas la jeune fille se poussa un peu vers le coté. ^^’

« Hein? Euh… en fait, je l’ai piqué à ma colocataire de chambre…^^’ Mais contente que ca te plaises ^_^ »

Réussit-elle à articuler. En fait, la jeune fille ne se serait jamais douté que quelqu’un pourrait remarquer l’odeur qui émanait de ses cheveux si on lui avait dit ca quelques heures plus tôt. Puis, d’un coup, comme ca, Ronan lui demanda si elle était accompagnée. Mais vus son air, il avait carrément l’air de s’en foutre XD.

« Ah euhhhh… non, je le suis rarement en fait. Et toi? »

Bafouilla-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ronan O'riordan
Serpentard ~ 6ème
Serpentard ~ 6ème
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 25
Maison : Serpentard =D
Baguette Magique : 25,5 cm ; à l'intérieur, un cheveux de Haut-Elfe.
Pur // moldu // mêlé : SANG PUR évidemment ;-)
Date d'inscription : 05/05/2007

°Infos Pratiques°
Rang:
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Lun 13 Aoû - 16:05

Pendant un moment, Maxime eut l'air de se désintéresser légèrement de la conversation, regardant derrière l'épaule de Ronan avec circonspection. Ronan pensa qu'elle devait être accompagnée, contrairement à ce qu'elle lui dit ensuite ; et elle avaît dû voir à cet instant la personne avec qui elle venait au bal, une/un de ses ami(e)s Gryffondor. Jonas, sûrement, son meilleur ami. Pendant un instant, Ronan éprouva de la jalousie à son égard. Ronan, jaloux ? Cette perspective étant totalement impossible, le sentiment partit aussi vite qu'il était venu ; mais Ronan essaya de regarder discrètement ce que Maxime avait vue derrière lui. Ensuite, elle lui demanda si lui était accompagné. Gêné, il répondit : « Ouais, en fait, je suis avec des amis, là-bas, au fond... mais, si tu veux... enfin, j'veux dire, si t'es seule à un moment de la soirée, j'veux dire que t'es là-bas comme chez toi... » Un moment de silence. « Voilà... content de t'avoir revu =) » Il fit mine de s'en aller, puis revint vers sa compagne ; « Tu danses ? », car en effet, une valse venait de commencer, à travers des hauts-parleurs en métal magiquement amplificateurs.



Horreur ! je ne sais déjà plus quoi dire =(

Je vais me rattraper, n'aie crainte =/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime R
Invité



MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Lun 13 Aoû - 19:38

[J'ai confiance, jeune Padawan (C'est quoi un Padawan déjà? XD)]

Pendant un moment, Maxime avait crut voir son meilleur ami, Jonas, un peu au fond de la salle, heureusement pour la jeune fille, le garçon qui était suspecté d’être le gryffondor en question, détourna le visage. Lorsque Maxou détacha son regard de la salle pour les reposer sur Ronan, elle put remarquer, avec une petite joie, que le jeune homme avait l’air…hmmm, jaloux? Nooon, plutôt embêté par le manque d’attention de sa compagne. Le Serpentard parut ce calmé quand la jeune fille lui demanda si lui, il était accompagné. Après lui avoir dit qu’il était avec des amis, il lui proposa même d’aller les voir si, dans la soirée, elle se retrouvait seule. C’était bien gentil de sa part, mais la crainte d’être mal vus par ses amis l’en dissuada. Après tout, une Gryffondor avec une gang de Serpentard, ce n’était pas toujours l’idéal.

« Oui…c’est gentil, j’y penserais =) »

Déclara Maxime qui ne voulait pas faire part de son opinion au garçon. Puis, Ronan fit mine de partir. o.O (<- Ma[/size]xime en ce moment XD) La jeune fille releva le bras comme pour le faire revenir, mais le jeune homme revint de lui-même devant elle. Quoi? Si elle voulait danser? Mais bien sur, le seul problème, c’est que depuis son enfance, Max n’avait jamais eut l’occasion de se pratiquer…vous voyez ce que je veux dire? ^^’

« Ah heu quoi? Danser? Oui oui, je veux je veux, mais heu, en fait c’est que je heu ne suis pas très bonne danseuse… »

Bafouilla-t-elle avec un petit sourire au coin des lèvres montrant son désarroi.
Revenir en haut Aller en bas
Ronan O'riordan
Serpentard ~ 6ème
Serpentard ~ 6ème
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 25
Maison : Serpentard =D
Baguette Magique : 25,5 cm ; à l'intérieur, un cheveux de Haut-Elfe.
Pur // moldu // mêlé : SANG PUR évidemment ;-)
Date d'inscription : 05/05/2007

°Infos Pratiques°
Rang:
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Jeu 16 Aoû - 12:38

« Ah heu quoi ? Danser ? Oui oui, je veux je veux, mais heu, en fait c’est que je ne suis pas très bonne danseuse… » dit Maxime avec prudence. Ronan éclata de rire. Il pensa que de toute façon, un corps si fin et gracieux ne pourrait que danser avec panache et élégance, et qu'un pas de danse devait être inné, chez quelqun comme Maxime. Apparemment, non ; mais ce devait être un simple problème de pratique, en quelques minutes, Maxime danserait comme une reine, Foi d'Irlandais ! Oui, car Ronan, lui, savait danser ; et bien s'il vous plaît, et avec classe ! C'était la passion de sa maman, et il se rappelerait toute sa vie les valses dansées sur le tapis du salon, avec de la musique classique ou un tango de derrière les fagots x) « Ne t'inquiète pas, mon amie ! s'écria-t-il. Je t'apprendrais ; aie confiance, je danse depuis tout petit, sous le joug dictatorial de ma mère, qui a fait de la danse sa passion et sa manière de nous éduquer, mes frères et moi. » Ronan prit doucement les mains douces et tièdes de la petite Gryffondor - et remarqua alors qu'elle était très belle, dans sa robe noire et blanche. Mais surtout, ce parfun, ce parfum à la Cranberry ! et puis cette bouche, cette jolie bouche fine et douce de petit poisson frétillant des rivières Canadiennes ! Que Maxime était élégante, qu'elle était belle, grâcieuse, jolie ; même si légèrement masculanisée ; elle était tout de même une créature féminine largement digne de ce nom. « Allez viens. » l'invita Ronan ; et il la tira doucement sur la piste de danse, bien au milieu, là où tout un chacuns pouvaient les voir ensemble - il était sans doute fier, et honoré, et voulait le montrer aux yeux du monde ='). Là, il passa une main derrière son dos ; leva sa main gauche en la passant dans sa droite, regarda Maxime dans ses yeux bleus ; et lui dit : « Tu entends ? c'est une valse. Une danse à trois temps. Deux pas en avant, un en arrière ; deux pas en avant, un en arrière ; un, deux, trois ; un, deux, trois... Laisse-toi porter par la musique - et par moi, aussi. Suis-moi dans mon mouvement, sois souple, fine, élégante ; ne marche pas : glisse. La danse est un art, une philosophie, un mode de vie ; elle a une technique, des bases ; mais chacun en fait ce qu'il a envie d'en faire. La danse est une façon de s'exprimer, de façon muette, en respectant un silence, le silence de la parole ; en écoutant la musique, qui te porte, qui te berce, qui te calme. Tu es tranquille. Tu es belle. Tu as une bonne image de toi-même. Tu es bien dans ton corps, et dans ta tête. Ecoute la musique. Et mets toi en route quand tu la sentiras. » Comme une réponse à la tentative d'explication de Ronan, la musique valsée résonna plus fort, et d'autres couples vinrent les rejoindre sur la piste. Dans un même élan, ils se mirent tous en « route ». Sauf Ronan et Maxime, qui attendaient de sentir la musique pour commencer à danser avec elle.


Pas mieux qu'avant, niveau inspi .________.
Padawan : Après avoir suivi une formation commune sous la direction du Maître Yoda, les novices (Younglings) prennent le titre de Padawan en devenant élève d'un chevalier ou d'un maître Jedi. Ce n'est qu'après une période longue de plusieurs années que le padawan est autorisé par le Conseil Jedi à passer les épreuves de chevalerie au terme desquelles il accèdera lui-même au rang de Chevalier Jedi. Une règle du Code Jedi stipule qu'un maître ne peut avoir qu'un seul padawan en même temps sous sa responsabilité, et ce afin qu'il assure au mieux sa formation Jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime R
Invité



MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Ven 17 Aoû - 4:06

En voyant Ronan éclater de rire devant sa phrase boiteuse, Maxime crut qu’il allait lui dire de laisser tomber, mais au contraire. Le beau Serpentard était un danseur depuis les couches culottes et maintenant, il allait lui apprendre à elle, Maxime Rettberg, à danser. Wow, quelle chance quand même, ce n’est pas à tout les jours qu’on a des cours de danse gratuit avec un « pro ». Avec un sourire qui cachait très mal sa joie, la Gryffondor suivit son compagnon du moment à travers la salle. Il n’y avait pas beaucoup de personne encore qui c’était décider à danser cette valse, mais Ronan n’avait pas l’air d’être gêné par cela.
Par la suite, le jeune homme posa sa main dans le dos de Max et saisit sa droite. La jeune fille hésita un instant (quand je vous dis qu’elle ne connaît rien en danse, c’est qu’elle connaît rien XD) à l’endroit ou elle devait mettre son autre main et finalement, se rappelant d’un film qu’elle avait vue, posa sa main gauche dans le haut du dos de Ronan. C’est là qu’il se mit à lui parler. …Mon dieu, si Maxime l’avait put, elle aurait fondue devant la beauté de ce que son compagnon venait de dire. La Gryffondor ne savait pas si Ronan était réellement passionné par la danse, mais en tout cas, si non il était un excellent acteur.
Bon, revenons-en à Maxime. Elle hochait donc la tête en écoutant le Serpentard lui expliquer la danse. Prenant une grande respiration pour calmer son léger stress, Max sera, sans s’en rendre compte, un peu plus fort la main du jeune homme. Puis, sentant l’air de la musique la prendre d’un coup elle jeta un regard à Ronan lui indiquant qu’elle était prête.


[Désolée de pas d’inspirer ._____.
Et merci pour la définition XD]
Revenir en haut Aller en bas
Ronan O'riordan
Serpentard ~ 6ème
Serpentard ~ 6ème
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 25
Maison : Serpentard =D
Baguette Magique : 25,5 cm ; à l'intérieur, un cheveux de Haut-Elfe.
Pur // moldu // mêlé : SANG PUR évidemment ;-)
Date d'inscription : 05/05/2007

°Infos Pratiques°
Rang:
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Ven 17 Aoû - 16:14

« On peut y aller. » C'était la traduction convaincue du regard que lui lança Maxime. Elle semblait prête. Comprenait-elle la musique comme Ronan la comprenait à cet instant ? Mystère. On ne s'insinue pas dans l'esprit des gens. Mais si elle était prête... alors ils voltigeraient sur les courants ascendants de la musique virevoltante et valsée. Ronan la serra fort contre lui, et l'emporta. La musique les prit, comme un filet prendrait des poissons d'eau douce. Ils ne purent plus en sortir : elle les ensorcela. Ronan ne sut pas trop ce qu’il se passa ensuite. Il était guidé par la Musique ; et il guidait Maxime, semblait-il. Mais la jeune fille dansait bien, elle aussi savait se laisser porter, oublier momentanément, vivre au ralenti, à la douce et lente allure de la musique… Ronan sentait sa poitrine contre son torse, son souffle chaud sur son cou ; il fermait les yeux – et quand il les ouvrait, il la voyait, elle, Maxime, ses yeux bleus, ses beaux yeux, sa bouche, sa jolie bouche, sa petite bouche, ses fines lèvres roses ; il la sentait, son parfum à la Cranberry, ce doux parfum que Ronan aimait tant, qui lui rappelait les vacances, le Canada, les rivières froides et frétillantes de poissons argentés, les canneberges rouges et suintantes de jus chaud et réconfortant, douces et sucrées au palais ; ce parfum mélangé avec les phéromones féminines fraîches et jeunes que Maxime émanait. Ronan la sentait, la humait, et refermait les yeux, apaisé. Et puis il les rouvrait, il voulait la regarder encore, toujours, ses yeux, sa bouche, ses oreilles, son nez. C’était un manège incessant, ses yeux s’ouvraient, prenaient plaisir, se refermait ; et recommençaient tout. Ses pieds glissaient d’eux-seuls, ils n’avaient cure des ordres de Ronan ; il leur aurait dit de s’arrêter qu’ils ne l’auraient pas écouté, ces pieds mutins et rebelles qui dansaient sans s’arrêter, laissant à Ronan toute la concentration nécessaire pour… regarder Maxime. Ronan sentit aussi à un moment les battements de cœur de la jeune fille – ils étaient alors si rapprochés… Voilà un avantage certain de la valse : les corps des deux partenaires doivent être enlacés franchement, se sentir au toucher l’un et l’autre, pour exécuter les pas dans une harmonie parfaite, dans un ensemble fluide et compréhensif. La Musique était belle. À vrai dire, Ronan n’avait jamais aimé la musique classique et appelée couramment « musique de vieux » ; mais aujourd’hui, c’était tout autre chose : il était avec Maxime. Le vent provoqué par le frottement entre les corps des couples alentours et l’air de la salle caressait la peau de Ronan, provoquant une aérodynamicité étonnante. Car, en effet, le couple allait vite, très vite. Mais le jeune homme ne s’en rendit pas compte. Les danseurs alentours commencèrent à les regarder de façon étrange – mais ça non plus, il ne le remarqua pas. Certains les admiraient ; d’autre craignaient de les voir se casser vulgairement la gueule face contre terre, leurs pieds étant tellement rapides qu’ils étaient presque invisibles à leurs yeux. Mais le fait était celui-ci : les deux jeunes gens étaient seuls au milieu de la piste, maintenant, entouré d’une auréole de contemplateurs indiscrets. Et Ronan y restait insensible, n’ayant même pas conscience qu’ils étaient là, porté par la Musique et par Maxime, et par ses yeux et par sa bouche ; et enfin, par son parfum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime R
Invité



MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Ven 17 Aoû - 19:20

Lorsque Ronan comprit le message que Maxime venait de lui dire, ce ne fut pas long à savoir car une ou deux secondes plus tard, leurs corps s’étaient rapprochés. Puis, le jeune homme commença à danser. Au départ, la jeune fille comptait comme il lui avait apprit « un deux trois un deux trois » Mais bientôt, elle oubliait tout cela et se laissa guider entièrement par son compagnon, car elle avait confiance. Étrangement, Max n’avait aucun mal à suivre, comme si elle était ensorcelée par la musique.
Si elle l’aurait voulu, elle n’aurait même pas remarqué la présence de Ronan, près d’elle, ou plutôt collé à elle. Mais c’était, inconsciemment, justement ce qu’elle voulait. Ils étaient là à danser au beau milieu d’une salle remplis d’élèves et d’yeux et Maxime ne voyait que Ronan, près d’elle. Elle n’avait qu’à pivoter la tête pour le voir, il était là et il la regardait. Et chaque fois qu’elle le regardait, elle souriait et rougissait un peu plus sans savoir pourquoi.
Si on lui avait demandé à quoi elle pensait, la Gryffondor n’aurait pas sut répondre, parce qu’en se moment, elle ne pensait à rien, son esprit était vide, il n’écoutait que la musique, et les bruits que faisaient les corps qui se frottaient. Peu à peu, les gens se stoppaient pour regarder le couple qui dansait, mais Maxime ne le remarqua pas. Et petit à petit, lui et elle accéléraient, mais ca non plus, elle ne le remarqua pas. Elle avait l’impression d’être sur un nuage et de danser très lentement. Et lentement, elle retourna la tête, pour pouvoir admirer le visage de Ronan, qui était beau, très beau en ce moment. Un sourire de plus, une touche rosée de plus aux joues, mais Maxime ne détourna pas la tête, elle regarda plutôt son compagnon dans les yeux, captivée.

(Là, c'est moi qui ne sait plus quoi dire..^^' XD)
Revenir en haut Aller en bas
Ronan O'riordan
Serpentard ~ 6ème
Serpentard ~ 6ème
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 25
Maison : Serpentard =D
Baguette Magique : 25,5 cm ; à l'intérieur, un cheveux de Haut-Elfe.
Pur // moldu // mêlé : SANG PUR évidemment ;-)
Date d'inscription : 05/05/2007

°Infos Pratiques°
Rang:
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Jeu 23 Aoû - 23:11

Oui, c'est vrai qu'ils allaient vite, tous les deux. Mais Ronan, entre ses coups d'oeil à Maxime et ses fermetures d'yeux savourées, remarqua l'attroupement qui s'était formé autour du couple. D'autres couples, main dans la main ; et même parfois des groupes entiers qui s'étaient levés de leur table pour les regarder - car les deux jeunes gens allaient peut-être vite, mais l'attraction majeure était le fait que, enlacés l'un contre l'autre, leur corps fusionnés ne faisant qu'un, ils étaient vraiment beau à voir. Ronan les remarqua donc malgré le flou alentour dû à la rapidité de leur mouvement circulaire ; et quand il les vit, il fit en sorte de ralentir un peu Maxime, qui, elle, était complètement dedans, regardant souvent Ronan, mais sans jamais se préoccuper des papparazzis admirateurs qui les entouraient. Ronan lui sourit. « On devrait un peu se calmer, tu crois pas ? On va finir par vulgairement se casser la gueule, et on aura vraiment plus aucune classe. =) » Il entendait par là qu'au moment où il parlait, ils avaient la classe, bien entendu. Mais Hélas ! il en avait été décidé autrement. Ronan dansait bien, mais il n'étais pas assez entraîné pour tout maîtriser ; et, lui essayant de ralentir, Maxime n'avait pas tout de suite réagi et ne l'avait pas suivi directement. Leurs pieds n'allaient donc plus à l'unisson ; et comme le jeune homme parlait en regardant sa dulgentée, il ne se concentra plus sur ses pas pendant un bref moment. Bref moment qui fut mis à profit par Malchance, cette doucereuse connasse. Malchance qui les jeta à bas tous les deux, toujours enlacés ; mais maintenant par terre, l'un sur l'autre, et perplexes. Il sembla à Ronan que la musique s'arrêta. Tout s'étant passé trop vite : il mit plusieurs secondes à se rendre compte qu'ils étaient par terre, qu'ils faisaient pitié, et que des rires fusaient de partout à leur encontre. Il mit aussi quelque temps avant de sentir la douleur dans son genoux, et sentir contre son corps la douce poitrine de Maxime - qui était maintenant sous lui ... Et puis il se dit un moment que la jeune fille devait avoir mal, écrasée par Ronan et souffrant sans doute du dos ou de l'épaule ; et il eu honte de tant d'indélicatesse : il n'avait même pas lancé un sort au moment où ils chutaient pour faire apparaître un matelas ou au moins de la moquette pour sa bien-aimée cavalière ! =O Mais pendant le bref moment qui suivit le bref moment où Ronan se rendit compte de tout ça, il plongea ses yeux dans ceux de la Gryff' ; et ne pu plus alors se relever, hypnotisé, fasciné. Ils étaient à terre, au milieu de la Salle de Gala, l'un sur l'autre, entourés de leurs admirateurs qui ne les admiraient plus du tout, ils chiaient la honte ; mais Ronan ne vivait plus alors, il contemplait seulement.


Mais qu'est-ce c'est ces posts merdiques !? x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime R
Invité



MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Mar 28 Aoû - 21:56

La musique résonnait fort dans la Grande Salle et les couples qui c’étaient arrêtés de danser regard toujours et autant les deux jeunes personnes qui dansaient ensembles, corps contre corps. Ronan, lui, avait l’air préoccupé par quelque chose, car il regardait souvent autour d’eux les gens. C’est là que Maxime remarqua l’attroupement. *MERLIN -_-‘ moi qui voulait passer inaperçue, c’est loin d’être le cas.* Et c’est en se parlant à elle-même que l’e tragique évènement eut lui. Étant perdue dans ses pensées, la Gryffondor n’entendit pas son compagnon qui lui disait, mots pour mots : « On devrait un peu se calmer, tu crois pas ? On va finir par vulgairement se casser la gueule, et on aura vraiment plus aucune classe. =) ». Et bien, croyez-le ou non, c’est bien ce qui va ce passer d’ici à peine trente seconde. Ronan ayant ralentit le pas et Maxime ne l’ayant pas pris en compte, le couple de danseurs n’était plus au même rythme et donc pour cause de malchance les jeunes amis se retrouvèrent par terre, l’un sur l’autre.
Ne sachant pas trop ce qu’elle devait faire, Max resta figée un instant, sous Ronan qui, si elle avait porté attention, était en train de l’écraser (XD). Autour d’eux, ont aurait put entendre les quelques personnes qui riaient, pour la plupart de Serpentard et de Serdaigle. On pouvait également entendre les autres, plus subtiles, parler entre eux de ce qui venait de ce passer, d’autres étaient simplement partis ailleurs, mais Maxime, elle, ne les voyait et ne les entendaient pas. Elle était sous Ronan, et elle le fixait, un sourire mal à l’aise figé sur sa bouche et ne sentant que sa respiration.
Demain, elle aurait probablement mal à son épaule gauche qui avait encaissée le coup, mais pas aujourd’hui, pas ce soir.


« Ronan…ca-ca va? »

Demanda-t-elle, ne sachant pas vraiment ce qu’elle pouvait dire après une pareille humiliation, qui en fait, n’en était pas une pour elle. Ou du moins, pas tant que Jonas ne lui en parlerait pas ^^’.
Revenir en haut Aller en bas
Ronan O'riordan
Serpentard ~ 6ème
Serpentard ~ 6ème
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 25
Maison : Serpentard =D
Baguette Magique : 25,5 cm ; à l'intérieur, un cheveux de Haut-Elfe.
Pur // moldu // mêlé : SANG PUR évidemment ;-)
Date d'inscription : 05/05/2007

°Infos Pratiques°
Rang:
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Mer 29 Aoû - 15:24

« Ronan…ca-ca va? » dit Maxime. « Ehh... » Oui, c'était Ronan ; toujours plongé dans le beau regard de la Gryff' - quoique perdu serait le juste mot. Mais cela ne dura pas longtemps, et bientôt, Ronan se leva précipitamment et tendit sa main à Maxime. « Je... Je suis désolé ! C'est nos pieds, tu vois ; et puis la déconcentration dûe à... c'est parce que t'es bonne, tu comprend ? à tous ces crétins autour !! » Soudain irrité, il se retourna et fit face aux élèves qui ricanaient bêtement en les regardant : « Vous êtes heureux, vous vous sentez bien, c'est bon ? Nous, au moins, nous dansions. En effet, nous ne sommes pas de votre espèce de coincés, où les hommes n'osent prendre leur cavalière par la main et où les biches gloussent commes des poules caquetantes quand elles se font inviter, aussi médiocre soit l'invitation. Quant à vous qui vous levez et cessez pendant quelques temps votre discussion simplement pour nous regarder, nous vous remercions de votre visite et vous prions maintenant de disposer, les deux héros voulant maintenant se retirer dans leurs appartements sans votre bruyante compagnie, vous, papparazzis qui n'aimez pas assez votre vie pour s'y intéresser et qui venez ainsi aduler des inconnus - jusqu'au moment où vous serez pris de la funeste pulsation du suicide, et où vous boufferez des médocs en pagaille pour finir tristement votre vie. » Il leur sourit d'une façon délicieusement rabaissante : « Les interviews et les séances d'autographes seront pour plus tard ; et non ! ne tendez pas votre main poisseuse de sueur et suintant la graisse animale pour que nous vous la serrions : nous répugnons à la toucher même. Nous vous demanderons aussi de dégager la piste pour laisser place à d'éventuels danseurs las de vos puériles gamineries. Fin du discours, merci de votre attentive écoute et participation ! » Et il se retourna vers Maxime pour la secourir, tel un noble chevalier sauvant des flammes sa dulcinée, après une épique bataille contre les Forces du Mal. Mais un bref regard en arrière lui fit remarquer que les Cons étaient toujours là, à regarder son dos bêtement. « Comprenez pas l'Glai-an, ou quoi ? dit-il. Raus ! Dégagez, barrez-vous, débarassez le plancher de votre gros corps mou ! On fait plaaace, on se tiiire de là ! On est Okay ou on est pas Okay ? Inutile de vous préciser que cette question n'a qu'une seule réponse possible. On est tous Okay, ou on se prend un revers de chaussure dans son gros pif. » Il leur sourit de façon insistante pour bien leur faire comprendre que la discussion était close. Et il s'en alla reprendre la douce et belle main de Maxime, et lui dit en souriant : « C'est bon, j'ai calmé la population en folie. N'aie crainte, ma douce et tendre ! je te protégerai coûte que coûte, quoique la vie m'en coûte, et quoique le destin ait décidé de m'envoyer comme chimère ! » Et croyant là réentendre les échos de leur rencontre aux abords du Phoenix, il éclata de rire. Quel don ! mais quel don, pour le n'importe quoi ! Ce Ronan est autant moulin-à-parole que Grand-Discoureur-de-la-République-N'importequesque. Et ce que je viens de dire est la phrase la plus merdique qu'il n'ait jamais été permis d'émettre avec son clavier, merci pour moi !


Au secouurs, il recommence à dire des conneries =}D En plus il fait beau, chez moi. Oui, je suis en mode HJ, là hein x) Ce fut si rare cet été, permets moi d'être enthousiaste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime R
Invité



MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   Sam 1 Sep - 1:58

Pendant un instant, Maxime crut que Ronan ne l’avait pas entendue, car il resta sans mot à la fixé comme si de rien était, puis quelques secondes plus tard, le jeune homme était debout et lui tendait sa main. La jeune je devrais même dire vieille Gryffondor saisit aussitôt celle-ci tout en époustouflant sa robe faussement salie. Maxou sortie un petit « merci » avec un léger sourire qu’elle perdit malheureusement quand son cavalier d’une danse se tourna vers les élèves et commença à leur faire la « morale ».
Bien qu’elle était d’accord avec une bonne partie de ce que disait Ronan, Max aurait préféré quitter la piste de danse, simplement, sans se faire trop remarquer, ou du moins, pas plus que présentement. Maxime avait baissée le temps que le Serpentard explosait, elle ne vit donc pas quand il se tourna vers elle pour ensuite retourné à son engueulade avec ses nombreux amis.
Quand il eut finalement terminé et que la population retourna à ses occupations de la soirée, Ronan se tourna vers elle. La Gryffondor releva la tête et lui sourit.


« Ahhh! Mais que ferais-je sans vous Ô preux chevalier!? Vous êtes si courageux que je vous donnerais mon corps et mon âme pour passer ma vie à vos côté! »

Dit la demoiselle en levant le bras et en posant le revers de sa main sur son front de manière dramatique. Puis, tout comme son ami, elle se mit à rire de leur petit délire qu’ils avaient eut déjà une fois lors de leur première rencontre officielle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste devant les grandes portes [Intrigue Bal de fin d'année
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce qu'on cherche est parfois juste devant le bout de son nez
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» Les Grandes Citations
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» René Civil devant le tribunal criminel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
::Riddikulus Hogwarts:: ::  :: ~ Archive ~ :: Vacances / Phoenix-
Sauter vers: