::Riddikulus Hogwarts::


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Attende [ Bal fin d'année ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah McLane
**Administratrice**
::Préfète-en-Chef ::

\7eme :|: Poufsouffle/
**Administratrice**::Préfète-en-Chef :: \7eme :|: Poufsouffle/
avatar

Féminin
Nombre de messages : 825
Age : 30
Maison : Poufsouffle
Baguette Magique : Bois d'if Irlandais, 25,3cm, trèfle de farfadet
Pur // moldu // mêlé : Mêllé : Père Moldu, Mère Sorcière
Maison : Poufsouffle
Surnom de Riddi : frefdsre
Date d'inscription : 27/03/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Quidditch - Batteuse
Humeur: Fêtard Fêtard
Relations:

MessageSujet: Attende [ Bal fin d'année ]   Mar 14 Aoû - 9:27

« J’ai pas de cavalier…Je vais faire quoi… » Associé à des pleures.

Voilà ce qui réveilla Amallia dans son sommeil, l’inconvénient de tel vacance était qu’elle c’était hélas retrouvée dans la chambre de trois autre fille qui avait carrément déplacé leur lit pour être le plus éloignée d’Amallia. Observant le plafond de la chambre, elle resta immobile, faisant croire à ces gamines qu’elle était encore endormie, écoutant simplement leur discussion de pacotille qui commençait à doucement lui tapé sur le système. Elle se le promettait, ces vacances obligatoire, elle les ferait avaler à ses parents pour lui avoir obliger à y participer…Glissant son regard sur le côté, elle se leva brusquement de son lit et hurla.

« ALLEZ FAIRE CA AILLEURS Y EN A DES QU AIMERAIT DORMIR ! »

Les filles se retournant toute vers Amallia en la fusillant du regard, et en bonne Amallia qu’elle était, elle soutenait leur regard jusqu'à ce que chacune d’entre elles détournent le leur. Reprochant simplement à la jeune serdaigle d’être jalouse parce que elle non plus n’avait pas été invitée. S’asseyant sur ses lits à ses propos, Amallia attrapa son paquet de cigarette et en sorti l’un des tubes empoisonneur pour l’allumer et en prendre une large bouffée dans les poumons, observant ses filles une à une qui la regardait d’un regard timide. Soupirant la fumée dans l’air ambiant, sachant que la cigarette les ferait fuir et qu’elle pourrait s’endormir juste après. Non mais je vous jure, pleurer à six heure du matin…Quoi qu’il en soit, avant ça…Amallia devait tiré au clair une chose.

« Qu’est-ce qui vous fait croire que je n’ai pas été invitée ? »
« Regarde toi et tu comprendra… »

Posant la cigarette dans le cendrier qui était sur sa table de nuit, Amallia baissa la tête pour laisser ses longs cheveux noir cacher son sourire amusé. Hors de question que ces filles la voit sourire, reprenant un peu son sérieux, elle effaça ce rictus et releva la tête pour les regarder dans les yeux. Se couchant à nouveau son lit, elle pointa du doigt la jeune fille qui pleurait.

« c’est plutôt elle qui devrait se regarder…Par qu’a l’inverse d’elle, j’ai été invité… »

Et hop là, les pleures reprenaient de plus belle pour cette demoiselle alors que les deux autres filles l’emmenait dehors insultant au passage Amallia, ne la croyant tout simplement pas et prétextant que de toute manière, elle aura l’air d’une godiche et qu’elle sera toujours moche. Un petit sourire en coin, la serdaigle se recoucha dans son lit et éteignit simplement sa cigarette avant de fermer les yeux ( fumer ou dormir, faut choisir ^^ ) reprenant un sommeil bien mérité mais maintenant que le sujet du bal avait été évoqué, la seule chose qui vint à bercer son esprit était l’image de Taylor lui souriant et lui tendant la main. Sentant son cœur faire un bon dans sa poitrine, elle rouvrit simplement les yeux. Se sentant particulièrement nerveuse et stressée. Soupirant bêtement, elle se leva, prit son paquet de cigarette et son briquet sortant de sa chambre pour rejoindre celle qui était face à la sienne…James s’y trouvait. S’asseyant au pied de son lit alors qu’il dormait, elle fuma sa cigarette là, à croire que la présence de James la calmait. En soit, oui elle la calmait, mais d’un autre côté, elle n’arrivait pas à sortir cette idée que Taylor l’avait invité à un bal et qu’elle, elle avait accepter.

Au réveil de James, Amallia lui avait afficher un très mince sourire, ce genre de sourire qui demandait simplement qu’il ne lui pose aucune question. Elle souhaitait juste la présence de James aux côtés des siennes. Elle resta de longue minute avec lui, écoutant les discussions qui se faisait entendre dans les couloirs, faisant quelque remarque impertinente sur tel ou tel phrase entendu, imitant tel ou tel personne. De quoi se réveiller de meilleur humeur que d’habitude. Glissant un nouveau sourire à James, elle se leva quand sa cigarette fut terminée, laissant James pour pouvoir retournée dans sa chambre. Elle se glissa dans un pantalon noir banal et un t-shirt noir trop large pour allant, se coiffant, elle alla manger un morceau avant d’aller sur le pont fumer une seconde cigarette, trois autres suivirent cette cigarette. Il était midi passé à présent et Amallia avait du cesser de fumée sa onzième cigarette quand un préfet lui fit une remarque. Retournant alors dans sa chambre, les trois filles de ce matin était en train de se préparé. Regardant Amallia de haut en bas :


« Et c’est comme ça que tu compte y aller… »
« Le jour ou elle sera capable de se mettre en valeur et de ressemblée à une femme… »
« Merlin épousera une ogresse »

Amallia ne tenait pas compte de ses remarques, du moins, c’était ce qu’elle pensait. Sa fierté en avait tout de même pris un petit coup…Observant ces filles se préparé, elle terminait alors par reprendre la route vers Morphée, s’endormant tout bêtement et se réveillant simplement vers seize heure et demi quand les demoiselles quittaient la chambre. Quittant elle-même sa chambre, elle passa vingt minutes sous une douche avant de revenir à la chambre, entièrement vide. Sortant sa petite trousse de maquillage et ouvrant son armoire, elle ferma sa chambre à clé au moment. Hors de question qu’on la surprenne prendre soin d’elle. Elle passa de lourd trait noir sur ses paupières passant ensuite une poudre noir plus légère sous ses paupières, remontant en une légère pointe au coin de ses yeux. Ouvrant un tube pour ses lèvres, elle les teinta de noir et y jeta ensuite un sortilège, pour cause, elle souhaitait pas devoir en remettre tout au long de la soirée. Ainsi, ce noir à lèvre ne quitterait pas ses lèvres et ne tacherait pas les verres sur lesquelles elle pourrait les posées…

Se dirigeant vers son armoire, elle sortie plusieurs petite chose mais semblait déjà décidée sur ce qu’elle allait mettre, cinq minute seulement passèrent que la jeune fille était habillée et maquillée. Elle glissa un collier à son cou et coiffa simplement ses cheveux à sa manière. La tenue la mettait réellement en valeur sans s’éloigner des goûts vestimentaire de la jeune fille. Elle n’avait jamais compris pourquoi les filles portaient des robes bouffante loin d’être pratique aussi bien pour danser que pour simplement mettre un pied devant l’autre. Pareil pour certain garçon qui portait des costumes dont ils avaient horreur pour tel ou tel raison. Un bal, c’est pas censé être un moment agréable à passer ? Enfin…Levant les yeux vers le ciel, elle se regardait devant le miroir, elle même plutôt étonnée du résultat de sa tenue, sa coiffure et du maquillage. Glissant ses doigts sur la croix qu’elle portait à son cou elle tendait sa main vers le masque qu’elle porterait. Quelque chose de simple…Elle le déposa contre son visage, glissant le ruban derrière sa tête pour le nouer tout simplement, elle plaça ses cheveux devant le nœud et se dirigea vers la porte de sa chambre…La déverrouillant mais ne sortant pas directement…


**La trouille Keith ?**

Fermant le clapet de sa conscience d’un ta gueule bien senti, elle se dirigea vers son bureau pour prendre une cigarette et son briquet, sortant de sa chambre à la vitesse de la lumière pour aller dehors et se ‘cacher’ pour pouvoir fumer une dernière cigarette avant de se rendre vers la salle de gala. Une main tremblante, elle la secoua légèrement, soupirant quand elle eu terminé cette unique cigarette qu’elle avait prit…

**C’est l’heure…**

Baissant la tête un bref instant, elle se retourna vers l’entrée du bateau, redescendant vers ses couloirs pour se dirigé simplement au lieu où se déroulerait le bal. La tête haute à présent, elle allait leur montrer à tous qu’elle aussi pouvait être invité au bal, qu’elle aussi pouvait attiré les hommes…Mais et si…Et si…Taylor se fichait d’elle comme tout les autres le faisait habituellement avec elle ? Avait-elle eu raison de lui laisser une once de confiance ? Gardant son sang froid et sa fierté lisible sur son visage, elle se trouvait à présent devant la porte de la salle, s’adossant à un mur non loin de Maxime et Ronan qui semblait discuter de tout et de rien. Amallia étant bien loin de tous ça, elle attendait patiemment, derrière son masque, l’arrivé de ce cavalier…

**Tu crois réellement qu’il va venir…**

Elle se mordait la langue à cette instant, regrettant d’avoir accepter cette invitation, redoutant simplement qu’au bout du compte…Taylor soit comme tout les autres…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riddikulus.forumactif.com
James El
Invité



MessageSujet: Re: Attende [ Bal fin d'année ]   Mar 14 Aoû - 9:41

« James, tu viens à la fête avec moi ? »

Elle avait un sourire si radieux. Un sourire comme elle avait l’habitude d’avoir quand quelque chose lui faisait vraiment plaisir. Cette soirée lui faisait vraiment plaisir. Une soirée qu’elle attendait depuis tellement longtemps, mais dont elle n’avait jamais osée parler avant le soir même. Une soirée qu’il aurait bien aimé passer avec elle, à faire la fête comme jamais auparavant. Mais il avait été prévenu que trop tard. Sa mère avait déjà planifié quelque chose avec son fils et s’était hors de question d’y mettre un terme. Alors la déception put se lire dans le regard du garçon, mais a croire qu’elle n’avait rien vue ou que cela l’arrangeait finalement.

« Je ne peux pas … »
« Pourquoi ? »
« J’ai quelque chose de prévu avec ma mère et je ne peux pas annuler, tu la connais … »
« Jameeeeessss… »

Le regard de petit chien battu. C’était souvent ca manipulation préféré chez elle. S’était d’ailleurs ainsi qu’elle pouvait obtenir tout du jeune homme. Mais pas cette fois et dieu sait combien maintenant il le regrettait.

« Je te demande pardon, je ne peux pas. »
« Bon. Très bien. Bonne soirée en … Famille. »

Froide, sèche. C’était toujours ainsi quand elle n’obtenait pas ce qu’elle voulait. Une vraie capricieuse égoïste, mais jamais il n’aurait pensé cela avant, non. Jamais il n’aurait pu croire qu’elle était ainsi. Pas elle… Pfff, l’amour hein.

***

Trois ans plus tard et le jeune homme avait l’impression de revivre le même moment. Assit sur son lit, tenant sa cravate du bout des mains. Son regard semblait complètement vide, vide des souvenirs qu’il venait de se repasser dans sa tête. Vide des émotions qu’il dégageait. Peu de gens le connaissait entièrement, peu de gens pouvait connaitre ce jeune Lion de 6 ème année qui semblait si froid et distant avec tous. En ce moment, même si son regard n’exprimait rien, son cœur criait une certaine souffrance muette. Les événements de la veille c’était littéralement bousculer dans sa tête. S’il avait cru avoir a revivre quelque chose dans le même gout d’il y a 3 ans… Jamais il ne se serait levé la veille et aurait profité de sa journée de congé à faire le mort dans son lit. Mais non, il avait fallu que Yann le sorte de force, prétextent que les vacances tirait bientôt a leur fin et que c’était le moment d’en profité au maximum. Heureusement que James portait le préfet dans son cœur, sinon il l’aurait rapidement envoyé sur les roses. Mais voilà, maintenant … Son pire cauchemar commençait. D’abord, il n’aurait jamais qu’ELLE. Une fille dans son TYPE, viendrait le voir avec une telle détermination. Évidement, ce n’était pas parce qu’il lui plaisait. Non. C’était en quelque sorte pour faire chier Amallia… Sa meilleure amie…
Kimberly… Le genre de fille que James ne supporte pas… Plus. Le type de filles qui se croient tout permis, jusqu’au point de faire des mecs leur esclaves et jouet personnel. Pourquoi il avait accepté ? Pourquoi avait-il fallu qu’il prononce ce mot qu’il déteste tant ? Voilà que maintenant il allait se faire ridiculisé par une godiche qui n’en valait même pas la peine. D’ailleurs, il avait fallu que se sois LA plus belle fille de l’école. Belle… Tout dépendait du point de vue, mais Kim était probablement la plus convoitée. Pourquoi, encore une fois il avait fait le c*n ? Bien sur, Christina trouvait cette invitation « l’occasion de te faire des amies » avait-elle dit. Des amies… Godiches comme Kim ?

Dans un rictus, le jeune homme se redressa.
Ne comprenant toujours pas pourquoi il n’annulait pas tout simplement. D’abord, il n’avait aucun envie de voir tous c’est couple qui s’embrasse, se murmure des mots doux. L’envie de voir Amallia aux bras de Taylor Winchester non plus, ne l’enchantait pas. Pourquoi Ama avait-elle acceptée ? Là aussi, c’était un morceau manquant de son casse-tête, si bien qu’il se cassait lui-même la tête à chercher le pourquoi du comment.

Se postant devant le miroir, il s’observa un moment. Quand même, il avait l’air d’un véritable crétin avec sa chemise blanche, sa cravate noir autour du coup et c’est pantalon dans le même ton de sa cravate. Une fine chaine pendait de sa Gance arrière droite, pour s’entrecroiser avec une autre qui partait de la gauche pour venir vers l’avant, tout comme l’autre. L’effet de derrière était sympa. Son bonnet noir sur la tête, laissait finement ressortir les mèches plus longue et rebelle, alors qu’au poignet, quelques bracelets de cuir et une en argent s’ornait avec la tenu. Il n’avait rien de spéciale, rien d’extraordinaire et rapidement Kim le délaisserait pour un garçon avec plus de classe. Attention, ce n’était pas le point de voir Kim le largué en plein milieu de la piste qui le saoulait, c’était le fait de faire tout ca pour une conne qui lui dirait finalement : Je vais danser avec lui, parce qu’il est assortit avec ma robe et mon ombre a paupière ! Dans une grimace, James leva les yeux vers le ciel. Enfonçant aussitôt ses poings dans la profondeur de ses poches, il se rendit vers la salle de bal. Après tout, Kim ne lui avait pas demandé d’aller la cherchée, donc il se rendait directement. Le chemin vers la salle de bal fut pénible. Sous les regards moqueur, les regards amusés et d’autres surpris, James pouvait sentir la colère lui monter rapidement aux nez.

*Quoi !? Ils n’ont jamais vu quelqu’un se rendre à un stupide bal ? *

Maugréa celui-ci mentalement, alors qu’il serrait d’avantage les poings. Pourquoi il avait dit oui ? Pourquoi avait-il fallu qu’il soit en colère ? Grognant contre lui-même, James retira sa main droite afin d’ouvrir la porte de la salle. Quand son regard heurta celle-ci, il sentit son cœur faire un bond, puis se serrer brusquement. Alors c’était donc ça … Une salle de bal ? Hésitant entre l’envie de fuir et l’envie de dire que c’était vachement bien réussi le saisit, mais rapidement il secoua la tête. Faisant quelques pas de côtés, il alla simplement s’adosser a un mur, replongeant sa main dans la poche de son pantalon, la tête faiblement vers le bas.

***


« Si t’étais venu, tout cela ne se serait pas produit ! »
« Mais je … »
« Arrête, de toute façon, tu es pathétique ! »

Son rire, c’était le genre de rire qu’elle gardait pour des occasions de souffrance. Il l’avait déjà entendu faire ce rire quand elle se prenait la tête avec des copines… Pour ne plus jamais leur reparler par la suite.

« Pourquoi est-ce que tu me dis ça … ? »
« James… » Son sourire l’avait foudroyé. Elle allait le jetée… « Tu es carrément le garçon typique qui se laisse avoir par une fille dans mon genre ! Écoute, je suis trop belle pour toi.. Regarde-toi … »

Les éclats de rire qui s’étaient soudainement lever autour de lui l’avait complètement détruit. Comment en était-il venu à ça ? Faire confiance à une personne, connaitre des moments magiques, pour finalement se faire tiré dessus sans être prévenu…

***


Ce fut d’autres éclats de rire qui sortirent James de ses pensées. Levant vivement les yeux, il fronça les sourcils, s’assurant que ce n’était pas lui le sujet des rires, mais non … C’était uniquement Hastings qui s’amusait à faire le clown un peu plus loin. Dans un soupire de rage, il posa son regard sur la porte, espérant ne jamais voir Kim et encore, il espérait en même temps, sinon il aurait l’air encore plus crétin, seul dans son coin.

« Allez McKalven… Je n’ai pas toute la nuit ! »

Grogna t-il en posant son pied à plat sur le mur. Puis la porte s’ouvrit. Lentement, James releva la tête, croyant que son vœux avait été exaucé, mais que ne fut pas sa surprise quand il vit …

« Ama…? »

Sa meilleure amie. Vêtu d’une robe magnifique, la rendant d’avantage plus belle. Certes, aux yeux de James, Amallia avait toujours été une fille incroyablement belle. D’accord, beaucoup le traitait d’aveugle, mais maintenant il n’en avait plus rien a foutre de ce que pensait les autres. Ama était belle, un point c’est tout. Cependant, il ne s’était pas attendu a ce que son cœur s’affole aussi rapidement. Un pincement au cœur se fit sentir, alors qu’une pensée traversa brusquement, violement même, son esprit.

*Elle ne va pas au bal avec toi … Mais un autre. Elle t’aime bien, mais ce n’est pas avec toi qu’elle a voulu s’y rendre. Tu vois bien qu’ELLE avait raison ?*

La colère monta d’un coup. Si grande, qu’il ne se rendit même pas compte que ses ongles s’enfonçaient violement dans sa paume de main, laissant un liquide chaud et rougeâtre s’échapper. Prenant une profonde respiration, il déposa son pied sur le sol et s’avança vers sa meilleure amie, celle-ci avait elle-même l’air perturbée. Normal, elle qui ne sortait quasiment jamais… C’était encore un mystère, comment Taylor avait-il fait ?


« Hey ! » Lança James, en posant une main sur l’épaule d’Ama. « Ton cavalier est pas là ? »

Du Tact ? C’était quoi ce mot ? Pour James… C’était encore la, un gros mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah McLane
**Administratrice**
::Préfète-en-Chef ::

\7eme :|: Poufsouffle/
**Administratrice**::Préfète-en-Chef :: \7eme :|: Poufsouffle/
avatar

Féminin
Nombre de messages : 825
Age : 30
Maison : Poufsouffle
Baguette Magique : Bois d'if Irlandais, 25,3cm, trèfle de farfadet
Pur // moldu // mêlé : Mêllé : Père Moldu, Mère Sorcière
Maison : Poufsouffle
Surnom de Riddi : frefdsre
Date d'inscription : 27/03/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Quidditch - Batteuse
Humeur: Fêtard Fêtard
Relations:

MessageSujet: Re: Attende [ Bal fin d'année ]   Mar 14 Aoû - 22:46

« Tu as vu sa robe à elle ? »

Dieu que ce genre de remarque avait le don de l’énervée, elle ne supportait pas les regard qui se posait sur elle alors qu’elle avait réellement l’air d’une quiche à attendre comme à un garçon qu’elle pensait qui ne viendrait pas. Ben oui ? Qui voudrait d’elle en tant que compagnie officielle à un bal ? D’ailleurs, elle avait toujours pas saisit ce qui avait prit à Taylor de l’inviter. Plus elle y réfléchissait, plus elle se disait que Taylor souhaitait simplement se moquer d’elle comme beaucoup d’autre l’avait fait avant lui et comme d’habitude…Amallia c’était laisser gentiment tomber dans le piège comme d’habitude d’ailleurs, a croire que dans le font elle ne comprenait pas la leçon.

**Il avait l’air sincère**

Ils ont toujours l’air sincère

**Il semblait si déterminé**

Déterminé à se moquer de toi en toute impunité Amallia…Déterminé d’arrivé à ses fins.

**Attendons et on verra**

Elle souhaitait y croire au fond d’elle, croire qu’il pouvait exister des personnes différente de l’image qu’on lui avait toujours laisser. James le lui avait prouver après tout…Mais James…Etait simplement comme elle…

**Attendons…Et on verra…**

« Mais les filles, c’est pas Amallia là-bas ? »

Se maudissant en entendant cette phrase, Amallia détourna simplement la tête, histoire qu’on ne puisse pas la reconnaître avec son masque. Regrettant amèrement d’avoir accepter cette invitation sous prétexte que c’était la première fois qu’on l’invitait.

Non pas que Taylor ne lui plaisait pas, en fait, c’était quelqu’un de particulièrement gentil si…Bien évidemment…Tous ça n’était pas du vent. A croire que cela lui faisait un peu de bien d’espérer. Dans tout les cas, elle se ramasserait certainement une claque si elle venait encore à être piéger…Haussant les épaules à elle-même, elle observa le sol, ne se rendant plus compte de ce qu’il se passait autour d’elle, elle se sentait terriblement gênée, terriblement mal à l’aise d’être ici. Une subite envie de rentrer et de laisser en plan Taylor ( si il venait ) était née en elle. Elle avait cette impression que tout le monde l’observait, la regardait et lisait en elle comme ce jour sombre en Amérique…Ce…Elle se sentait terriblement mal, regardant et s’obligeant même à fixer le sol, le bord de ses chaussures et rien d’autre. Pourquoi y avait-il fallut qu’elle accepte ? Qui plus ai, c’était un vrai boulet le Taylor là…Bon d’accord, il était mignon avec ces airs à la Sid Vicious mais quand même. Pourquoi l’avait-il invité à ce bal ? Posant sa main contre son front, la jeune fille observait alors simplement la salle pour se changer un peu les idées, elle regardait les quelques personnes présente et se disait que cette idée de masque était un peu stupide vu que la plus part était facilement reconnaissable enfin…Presque…Pas tous…Seulement les gens aussi spécial que l’était Orphée Harper ou encore un punk tel que Miguaël Weaterson oO

Ses yeux se posèrent d’ailleurs sur la touffe de cheveux rose qui gigotait plus loin en présence d’un jeune homme et d’une demoiselle. Elle aurait mis sa main au feu si le jeune homme n’était pas Jonas Emerson en voyant celui-ci déposé ses lèvres sur la joue d’Orphée. Dans le fond, Amallia enviait se genre de fille même si jamais elle ne l’avouerait ni à elle, ni même à qui que se soit d’autre. Ce qu’elle enviait a ses filles étaient cette facilité qu’elles avaient à toujours sourire de tout et de rien, à ne jamais ( du moins semble-t-il ) se sentir mal. Qui plus ai, ce genre de fille avait une certaine cote de popularité. Même si celle d’Orphée n’était pas particulièrement bonne avec les rumeurs qui c’était mise à tourner sur son compte et celui de Jonas.

Soupirant tout simplement, la jeune femme avait terriblement envie de fumée…
N’ayant ni paquet de cigarette sur elle, ni briquet, elle aurait effectivement eu du mal, se dirigeant alors simplement vers une large table qui servait diverse boisson elle prit un verre aux hasard entendant une troupe de garçon non loin la sifflée. Sa avait beau flattée son ego…Amallia avait horreur de ça. Elle se sentait affichée sans qu’on ne le lui demander et s’en sentait terriblement gênée. Lui rappelant le nombre de fois qu’un garçon lui avait sifflée dessus dans son ancienne école en Amérique.

Buvant la moitié du contenu de son verre, elle entendait alors des petits ricanements venir vers elle, dieu qu’elle connaissait ce genre de rire qui puait à plein nez le foutage de gueule. Restant dos à cette demoiselle, ses yeux détectait leur présence à sa droite et a sa gauche. Le sourire mesquin sur leurs lèvres n’annonçaient rien de vraiment de bon. Elles allaient simplement se venger de ce matin, et Amallia les laissait simplement dire, écoutant chacune de leur critique sur la tenue vestimentaire d’Amallia et sa face de zombie bref…Elle restait calme et silencieuse, laissant les remarques encré en elle comme de fin coup d’aiguille finement placé pour la blessées. Mais aujourd’hui, ce genre de remarque avait simplement le don de l’énervé quand cela ne s’arrêtait guerre. Reprenant un verre d’une quelconque boisson dont la couleur rose promettait de faire de belle tache sur des robes aussi clair que les leurs…Elle fit demi tour, feintant de vouloir s’en aller quand soudain…Oups ! Elle a accrocher son pied et Oooooh la pauvres, une d’entre elle se retrouvait avec une robe blanche taché de se liquide rose et froid. Posant sa main sur ses lèvres, elle imita leur ton désinvolte dans un


« Oh…Je suis vraiment désolé vraiment…Je manque complètement de classe a côté de vous… »

Regardant les dégâts qu’elle venait de faire délibérément, elle s’en alla simplement pour retournée dehors, se dirigeant au toilette un bref instant…Histoire d’un peu s’isoler. Elle n’y resta que quelque minute, revenant alors tout simplement vers la salle de Gala avec la ferme attention d’y trouver Taylor et de lui dire qu’elle avait horreur d’attendre ! Entrant à nouveau dans les lieux, elle ne remarquait toujours pas la présence de son cavalier et allait décider de faire demi tour sans attendre une minute de plus…Elle était trop mal à l’aise, trop mal, cette foule et ses regard qui se tournait inévitablement sur elle. C’était la première fois qu’elle se rendait dans ce genre d’événement mais ce n’était pas une raison de la regarder comme si c’était une bête de foire. Cependant, alors qu’elle s’apprêtait à faire demi tour, une voix familière l’interpella.

« Hum ? »

Tournant la tête à l’instant ou James déposa sa main sur son épaule. A la question qui ne manquait énormément de tact certes mais qui ne blessa pas vraiment Amallia vu qu’elle y était tout de même habituée. Et puis, c’était James, elle donnerait sa propre vie pour lui si il le fallait.

« Apparemment non… »

Bien qu’elle ne semblait pas étonnée de ne pas voir Taylor, elle était tout de même blessée, après tout, elle faisait encore confiance et on venait toujours abusé de cette confiance. Amallia ne s’attendant pas du tout que Taylor allait arrivé à un moment ou un autre…

« Mais j’ai pu taché une robe hors de prix… »

Dit-elle comme si cela avait été un prix de consolation, montrant d’un signe de tête les trois filles qui essayait à coup de serviette d’essuyer la robe…

« Et toi ? Princesse est pas là ? »

La raison pour laquelle elle appelait Kimberly princesse…C’était simple…Cette fille se prenait réellement pour une princesse au dessus de tout et de tout le monde et ça, c’était typiquement le genre de fille en qui Amallia n’avait confiance et si James savait lire dans les pensées d’Amallia, il aurait pu deviner que si Kim posait un lapin à son meilleur ami, elle lui ferait avalé sa langue et la torturerait certainement jusqu'à ce que mort s’en suive…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riddikulus.forumactif.com
Sarah McLane
**Administratrice**
::Préfète-en-Chef ::

\7eme :|: Poufsouffle/
**Administratrice**::Préfète-en-Chef :: \7eme :|: Poufsouffle/
avatar

Féminin
Nombre de messages : 825
Age : 30
Maison : Poufsouffle
Baguette Magique : Bois d'if Irlandais, 25,3cm, trèfle de farfadet
Pur // moldu // mêlé : Mêllé : Père Moldu, Mère Sorcière
Maison : Poufsouffle
Surnom de Riddi : frefdsre
Date d'inscription : 27/03/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Quidditch - Batteuse
Humeur: Fêtard Fêtard
Relations:

MessageSujet: Re: Attende [ Bal fin d'année ]   Mar 21 Aoû - 10:47

Comme à son habitude, Taylor était plutôt tête en l'air. Déjà le jeune homme avait été informé à peine 1 semaines avant la soirée qu'il y aurait un bal... aujourd'hui, il avait oublié la date! Il avait donc joué au Poker avec quelques copains toute la nuit, puis, il était allé chercher dans la réserve quelques bouteilles d'alcool. Taylor n'était pas un grand buveur, mais il aimait bien ce faire une soirée à de rares occasions ou il prenait un cou avec quelques copains. C'est dans ce moment la qu'il en profitait pour fumer un ou deux PrimeTime au cerise. C'est donc ce qu'il fit toute la nuit, fumant que rarement ses petits cigares, buvant plus d'alcool qu'il ne l'aurait souhaité, Taylor s'éclata toute la nuit. D'abords parce qu'il gagnait, mais ensuite, parce que tout ses copains n'avaient as été réunis dans une même pièce depuis un moment. Alors que la partie ce faisait serré, Taylor s'amusa a bluffer un Bluff! Rigolant de bon cœur, ses copains crurent rapidement que le jeune homme n'avait absolument rien. Il ce mit aussitôt All in, puis, attendit la réaction des autres garçons. Persuadé qu'il bluffait, tous le suivirent, puis, Taylor gagna la partie avec une Full.
C'est bien heureux qu'il récupéra toute les... amandes fumés Oo
Il les jeta dans un sac, puis, ce redressa en s'étirant longuement jusqu'a ce qu'un copain leur firent remarquer qu'il était près de 6h du matin. Juste avant de ce séparer, un autre amis de Taylor spécifia qu'il serait complètement paumé pour le bal et que sa petite ami lui hurlerait dessus, il était persuadé qu'il lui marcherait sur les pieds.

C'est donc en vitesse que Taylor couru vers son lit. Il ne devait tout de même pas poser un lapin à Amalia!!! Il jeta ses vêtements sur le sol puis, sauta sous la couette pour s'endormir aussitôt, ses sens engourdis par l'alcool. Il dormit près de 10h sans interruption quand il ouvrit finalement les yeux. Il était.. DEJA 16H! Il ce redressa donc en catastrophe, le tout accompagné d'un vilain mal de crâne, puis, sauta sous la douche...

***


l'heure était finalement arrivé... Taylor ce trouvait soudainement ridicule. Et Si Amalia avait préféré ne pas s'y rendre... et si elle avait accepté que pour qu'il la fermé?... oh et puis zut, si elle n'y était pas, il pourrait s'y amuser quand même avec quelques copains... bien qu'il n'aurait pas le coeur a la fête... Cette jeune fille le fascinait au plus haut point, elle était magnifique, passionnante malgré son silence, mystérieuse et intrigante a la fois...

Il ce dirigea vers la salle de Bal, Taylor ne c'était pas fait des plus classe pour le bal, il avait préféré resté Fidel à lui même. Il avait donc conservé un look un peu Punk tout en était chique. Il avait donc enfilé un pantalon Propre noir, accompagné de ses très précieuses Converse. Ceci étant accompagné d'une chemise blanche laissé hors du pantalon, accompagné d'une cravate noire le tout couvert d'un veston semblant de l'avant très classe, mais a l'arrière ce trouvait une tête de mort. Une chaîne était attachée de la poche de la chemise jusque vers l'arrière alors que ses cheveux, comme toujours, étaient resté en bataille sur sa tête. Jouant nerveusement avec son briquet, Taylor s'avança lentement. Plusieurs jeunes filles non accompagné le fixèrent avec envie en gloussant sur son passage, murmurant qu'il était particulièrement beau en cette soirée bien spéciale. Puis, il la vit, tout près, avec James.... Magnifique, resplendissante, et sexy O_O
Amalia c'était bel et bien présenté, lui qui craignait le contraire...
Et elle était particulièrement en beauté. Il figea a quelques mètres d'elle, la fixant de la tête au pieds... Elle était vraiment resplendissante! Il avait l'impression de la voir pour la toute première fois. Son regard toujours aussi glacial était des plus magnifique même s'il avait un maquillage bien simple mais ravissant.
Les sourcils arqués, la bouche faiblement entre ouverte, Taylor fixait la jeune fille en silence... Puis, après un court laps de temps, il secoua la tête, puis, s'avança doucement vers les deux amis. Il offrit son habituer sourire à Amalia mais pour une rare fois, celui ci n'étais pas séduisant ou charmeur, non, il se faisait plutôt admiratif et sincère. Il arriva doucement vers elle puis, lui tendit le bras en posant son regard sur James.


"Tu Permets? "

Reposant son regard sur la jeune fille, il la salua convenablement. L'envie de lui spécifier qu'elle était magnifique le prit soudainement, mais tout ceci était si cliché... et Puis, Amalia le croirait-elle vraiment? Il en doutait... Et pourtant elle était plus que Belle en cette soirée!

"Je suis heureux que tu sois venue... alors voici les plans pour la soirée! Si je parle trop, tu le dis, si je t'énerve, tu le dis! Si tu veux que je la ferme, tu le dis même si je ne t'écouterai probablement pas... Tu pars quand tu le désires, tu reste tant que tu en as envie... et je ferai tout ce que tu auras envie ce soir, je ne demande qu'une chose en retour... un minimum d'au moins une danse... Smile tout ceci te conviens? "

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riddikulus.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attende [ Bal fin d'année ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attende [ Bal fin d'année ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
::Riddikulus Hogwarts:: ::  :: ~ Archive ~ :: Vacances / Phoenix-
Sauter vers: