::Riddikulus Hogwarts::


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.

Aller en bas 
AuteurMessage
Maël Aldwen
>> Etude des Moldus
>> Etude des Moldus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 28
Maison : Poudlard pendant l'année, Teddington en été! Ex Serdaigle.
Baguette Magique : 29 CM, Pin, Racine de Mandragore.
Pur // moldu // mêlé : Enfant de Moldu^^
Date d'inscription : 19/09/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Aucun
Humeur:
Relations:

MessageSujet: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   Mer 26 Sep - 16:03

Il était environ dix heures, et la récréation du matin venait de se terminer. Au dehors, le temps était frais, mais agréable, et quelques oiseaux profitaient des derniers jours de beau temps avant de devoir entamer leur longue migration.

Maël se détacha de la fenêtre et contempla à nouveau la salle de Classe qui lui était réservée. Le tableau noir était vierge, tout près à acceuillir ce qu'il voudrait bien y gribouiller. sur le bureau, outre un superbe assortiment de stylo bille (il avait toujours détesté écrire à la plume) se tenait une agrafeuse et plusieurs papiers, notamment sa liste d'élèves et les notes qu'il avait préparé pour son premier cour. Tout était impeccable.
Lui même avait repassé avec soin sa chemise blanche et son jean noir (oui, oui, vêtement Moldus aussi... On est à fond dans son métier ou on ne l'est pas.) et ses cheveux étaient mieux peignés que jamais. Impeccable on vous dit.

Il faut dire aussi que c'était son tout premier poste de professeur, alors il tenait à faire bonne impression... C'était légitime après tout. Maël jeta un coup d'oeil nerveux à la pendule qui trônait face à son bureau, et posa sa baguette magique sur son bureau, bien en parallèle (c'est idiot, mais sa le détendait...)

Enfin, prenant une profonde inspiration pour s'obliger à se calmer, il s'assit sur sa chaise et s'obligea à penser que tout irait bien. Ce qui, compte tenu de son niveau de stress, n'était pas gagné... Pourtant, quand les élèves arriveraient, le stress disparaitrait, Maël le savait. N'empêche, en attendant, il balisait.
Pour essayer de se calmer, puisque la visualisation d'une large prairie ne fonctionnait pas (note: prévenir Tasha que sa technique c'était du bidon) il décida de s'abîmer dans la contemplation du poisson rouge qui tournoyait dans son bocal, posé sur une étagère entre une orchidée et une flute à bec.

Et puis, enfin, le premier élève entra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estelioamen.deviantart.com/
Valentine Nolwenn
¤ Préfète :: Serpentard :: 7ème
avatar

Féminin
Nombre de messages : 814
Age : 29
Maison : Serpentard
Baguette Magique : 30 cm, en bois de saule pleureur, contenant une plume d'hippogriffe
Pur // moldu // mêlé : Moldus
Maison : Serpentard
Surnom de Riddi : Iceberg
Date d'inscription : 30/04/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Quidditch - Poursuiveuse
Humeur: Rire Diabolique Rire Diabolique
Relations:

MessageSujet: Re: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   Jeu 27 Sep - 22:39

La récréation du matin. C’était toujours un moment dans une journée qui amusait bien Valentine. Les élèves étaient dehors, ils s’amusaient, riaient, parlaient : « Tu as vu Kevin en cours de sorcellerie ? Même pas capable de faire léviter une plume ! » « Tu crois que Ashley voudrait bien… » Et patati et patata. Non, en ait, ce n’était pas pour ces choses que la jolie Serpentarde aimaient ce moment de la journée. Quand même ! Il fallait vraiment ne jamais entendu parler de la jolie blondinette pour s’imaginer de telles choses aussi fausses et aussi dégoutantes. Bien quoi ! Quand elle avait à se foutre d’une personne, elle le faisait en plain dans sa face, sans se soucier de savoir si c’était bien…ou non. Parce qu’il fallait avouer que la réponse se trouvait à être le plus souvent mal. Comme si elle pouvait être gentille ! Sortez lui cela et ça sera la meilleure de a journée. Elle, gentille….

Enfin bref, elle affectionnait bien ce moment de la journée parce que les élèves étaient en libertés. Il était alors facile de se trouver une victime et de s’amuser un peu avec. D’ailleurs, elle venait tout juste de s’en prendre verbalement à un pauvre petit garçon qu’elle aurait sans doute trouvé mignon à mourir si elle avait été différente, genre une personne avec des sentiments autres que ceux qu’elle possédait. Allez savoir pourquoi, mais il était partie, les larmes aux yeux à l‘intérieur du château pendant quelle continuait son petite promenade. Le plus pire, c’est qu’il lui avait rien fait, mais elle n’avait pas toujours besoin d’une raison pour s’attaquer aux autres. Une véritable sale peste.

Mais toute bonne chose avait une fin et celle-ci se nommait affectueusement cours. Étude des moldus. Comme si la jeune femme avait vraiment besoin de prendre un cours sur eux, était elle même fille de moldus, mais il ne fallait pas voir cela comme si elle voulait juste en savoir plus. Non, en fait, elle avait plus une idée tordue derrière la tête : faire facilement gagner des points à sa maison et peut-être même se rattraper pour les points qu’elle ferait perdre pour ses agissements dits odieux. Avec elle, tous les moyens étaient bien pour arriver à ses fins, du moins, presque. C’est donc sans enthousiasme, mais dans le but d’avoir le plus de points possibles qu’elle s’était inscrite à ce cours qui allait la faire mourir d’ennui. Et qui allait enseigner ce cours ? Sans doute un vieux croûton qui ne connaissait presque rien. La joie !

D’un pas lourd, elle avait pris la route du cours. Elle était peut-être un peu en avance, mais elle s’avait qu’elle devait se rendre au plus vite dans la sale avant de voir une chose qui pourrait la distraire, dans le type d’une potentielle victime.


« Et bien » Dit-elle de sa voix de glace quand elle vit le professeur. Elle avait peut-être fait erreur sur le type. Peut-être qu’il s’y connaissait un peu en moldus finalement, mais il fallait mieux ne rien affirmer de plus. Sans un seul autre mot, elle se dirigea vers le fond de la classe qui étai encore vide de petits sorciers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel Blackburn
Poufsouffle ~ 7ème
Poufsouffle ~ 7ème
avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Maison : Pouf! Il est parti!
Baguette Magique : 33 cm, mimosa à bois noir, cheveu de farfadet
Pur // moldu // mêlé : ne sais pas
Date d'inscription : 23/06/2007

°Infos Pratiques°
Rang:
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   Ven 28 Sep - 23:55

Il faisait beau, le soleil brillait, des oiseaux quelque part devaient sans doute chanter à en perdre haleine,

*Les oiseaux peuvent-ils perdre haleine?*

les gens semblaient de bonne humeur, mais oui, ces étudiants qui parlaient et riaient si fort que leurs voix s’élevaient sans doute jusqu’aux nuages, parce que c’était drôle, ouais, la joie, la joie, c’était la joie là dehors, par delà la vitre sur laquelle étaient estampés le front, le nez et la bouche de Joel. Qu’il devait être beau à voir, de l’extérieur! Avec ses lèvres sur-proportionnées, son nez retroussé, son front aplati et ses paupières en fentes, résultat des rires que lui tirait la situation dans laquelle il s’était… aplanit la figure. Aux côtés du poufsouffle agenouillé était sagement assis sur le rebord de la fenêtre Louis le chat, le regard rivé vers l’extérieur, lui aussi. Mais Louis lui s’intéressait plutôt aux oiseaux qui passaient ici et là, plutôt qu’aux insignifiants individus qui polluaient le paysage.
Las de rire seul, et surtout, le visage quelque peu endolori, Joel s’écarta de la vitre, qui se vit alors marquée de liquides corporels susceptibles d’émaner d’un visage. Il baissa les yeux vers son compagnon à quatre pattes.

"J’voudrais bien te voir essayer, Louis!"

Le chat ne prit même pas la peine de regarder l’autre.

"Aller… Fais-le pour moi! S’il te plaît…"

Aucune réaction.

"Gros lourdaud de chat ennuyant!"

Joel prit d’une main la tête de son chat et l’avança vers la fenêtre de force. Surpris et choqué, Louis s’écarta brusquement de la poigne du jeune homme et s’empressa de ficher le camp, abandonnant derrière lui un Joel boudeur, visiblement pas content de son flagrant échec.

"Espèce de rabat-joie! JE TE DONNERAI PLUS JAMAIS DE LAIT DE TOUTE TA VIE!!!" Hurla le poufsouffle avec ses mains en porte-voix, parce que déjà Louis était bien loin et venait de tourner un coin.

Des élèves qui passaient dans le coin jetèrent sur Joel d’étranges regards et ne se firent point attendre, se dépêchant pour s’éloigner de ce bruyant spécimen qui parlait à… personne. Le spécimen, d’un bond, se retrouva les deux pieds sur le plancher, agrippa son sac à bandoulière qu’il avait laissé sur le rebord, le mit sur son épaule et prit la direction de la salle de classe de son prochaine cours, études des moldus. Voilà qui ne devrait pas trop être compliqué vu la famille dont il était issu, mais enfin, ne sait-on jamais, on en apprend tous les jours, à ce qu’il parait, et Joel est du genre plutôt ouvert à la nouveauté.
Il marcha, tranquille, les mains dans les poches, parmi les autres élèves qui étaient en route vers diverses classes, ou qui en sortaient, puis, tout d’un coup, retirant ses mains des poches du pantalon de son uniforme, Joel se mit à courir dans le couloir.

"Tassez-vous! Dégagez! Attention! Pout-pout! On avance! Cervelle fraîche, cervelle fraîche, attention ça tache!"

Ce fut efficace, le chemin s’ouvrit devant lui comme les eaux devant Moïse, et au bout du chemin se trouvait la terre promise : la salle de classe d’Étude des Moldus.

"Tire la chevillette, la bobinette cherra."

La chose sembla avoir été accomplie précédemment; la porte était ouverte, Joel pénétra dans la pièce. Un prof, une fille. Le méchant loup? Hmm… non, plutôt la méchante louve, à voir son air de serpentard que trop assumé!
Une main en l’air, Joel salua le prof.

"Salut!"

Et sans plus attendre, il alla prendre place vers le centre de la classe au troisième rang, et tout en se dirigeant vers l’autre terre promise, son regard alla vers la serpentard un instant. Joel, pendant la seconde que dura cet instant, écarquilla les yeux, haussa les sourcils et serra les dents en ouvrant la bouche, prenant un genre d’air surpris mais exagéré… Et ce une seconde dis-je, si ce n’est moins, le temps d’un spasme donc, et pourquoi cette grimace? … Parce qu’elle avait l’air comique, la p’tite dame...
Sans ajouter quoi que ce soit, Joel prit place, l’air désormais tout à fait normal, déposant son sac aux pieds du pupitre et posant ses bras contre la surface plane, prêt à attendre en songeant à la chevillette et à la bobinette…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ingary.forumotion.com
Ena Scap
Invité



MessageSujet: Re: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   Dim 30 Sep - 5:43

-Pardon, excusez moi.. S’il vous plait, je peut passer ?

C’est qu’elle commençait à perdre patience, la Scaper ! Pourquoi les élèves étaient-ils si lents à se rendre en salle de classe ? Comme si les cours n’étaient pas assez intéressants pour que l’on s'y rende à l’heure… Un troupeau d’élèves de Gryffondor était posté en plein milieu du couloir, et bloquait le passage des autres étudiants. Ils semblaient en pleine discussion philosophique, le plus grand d’entre eux agitait ses mains de façon presque comique au dessus de sa tête en parlant fort. *Une dissertation sur le fait que les Gryffondor peuvent s’arroger le droit d’interdire aux autres élèves d’être ponctuels ? Il ne manquerait plus que ça !*

-Mais poussez vous, bon sang !

Personne ne fit attention à elle. Tentée de lancer un sortilège de Furunculus dans le tas pour les faire réagir, la jeune fille se retint à grand peine en serrant les doigts sur le manche de sa baguette magique : elle ne voulait à aucun prix faire perdre des points à sa maison et l’utilisation de la magie dans les couloirs était strictement interdite. *Par Dumbledore, ça m’énerve.* Ena respira un bon coup, puis tourna la tête pour observer les environs afin de trouver une idée. Elle n’eu pas à se torturer l’esprit trop longtemps…

"Tassez-vous! Dégagez! Attention! Pout-pout! On avance! Cervelle fraîche, cervelle fraîche, attention ça tache!"

Avec un grand éclat de rire, la serdaigle s’élança vaillamment dans le sillage du poufsouffle astucieux. Les Gryffondor s’étaient aussitôt aplatis contre le mur de pierre, en regardant avec effroi la silhouette noire et jaune qui passait en coup de vent. Il n’y avait que lui pour trouver des solutions pareilles à ses problèmes... Avant qu’elle n’ai put rattraper Joel, il s’engouffra dans une salle de classe sur la gauche. Ena observa rapidement l’emblème qui y était gravé et reconnu une voiture stylisée : c’était bien la salle d’étude des moldus, dans laquelle elle se faufila à son tour.

La salle était lumineuse, du fait des larges fenêtres donnant sur le parc tout le long du coté gauche. Le professeur était déjà là, l’air un peu stressé. Il était très jeune, à ce qu’estima Ena après un bref coup d’œil.


-Bonjour monsieur.

Valentine Nolwenn aussi était déjà présente, l’air mauvais et assise dans le fond comme à son habitude. La serdaigle l’évita soigneusement en passant par l’allée de droite pour se diriger elle aussi vers le centre de la salle. En passant à coté de Joel, elle se pencha rapidement pour murmurer quelques mots à son oreille.

-Bien joué pour la cervelle, j’ai cru que j’allais faire une crise de nerf.

Puis elle s’installa sur une autre table, sur sa droite, et posa son sac sur ses genoux. Il restait encore quelques minutes avant que le cours ne débute, elle avait donc le temps d’observer les lieux avec plus d’attention. Il y avait des objets moldus disposés un peu partout sur les étagères et accrochés aux murs de la pièce. Ena reconnu quelques instruments de musique, des peintures et des photos statiques, des téléphones portables, un rouleau de papier adhésif, des ampoules de diverses tailles, des cosmétiques… Autant de choses qui n’avaient pas leur utilité dans le monde magique.
Cependant, ses observations furent interrompues par la porte de la salle qui s’ouvrit bruyamment dans le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Nicky Sawyer
Gryffondor ~ 5ème
Gryffondor ~ 5ème
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
Age : 26
Pur // moldu // mêlé : Mêlé
Date d'inscription : 23/09/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Aucun
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   Dim 30 Sep - 12:24

"Voyons voir ... Etudes des moldus, déjeuner, double cours de potions, Méta ..."

Avachie sur son lit à baldaquins entouré de rideaux rouge et or, la petite Américaine consultait son emploi du temps de la journée -à défaut de l'avoir fait la veille- ses jambes se balançant doucement en l'air, venant de temps à autre se croiser en suivant une danse tranquille et aléatoire. Son menton dans une main, et l'autre tenant le parchemin déjà froissé de sa grille scolaire, Nicky était déjà prête à sortir. Discrètement -mais joliment- maquillée, ses cheveux châtains parsemés de mèches rouges coiffés en une simple demi-queue et retenus ça et là par des barettes multicolores, elle avait revêtu l'uniforme de Gryffondor en prenant grand soin de ne pas le froisser, contrairement à bon nombre de filles qui semblaient n'avoir que faire de leur apparence. Cravate impeccablement nouée, chaussettes joliment remontées au dessus de ses genoux et chaussures vernies brillantes comme il fallait.

"OK !"

Refermant son emploi du temps maladroitement plié en quatre, elle glissa celui-ci dans une poche de son sac en bandoulière, un joli sac noir brodé de fleurs roses et oranges, sur lequel était également cousu un fanion à l'effigie des Canons de Chudley. La Gryffondor bondit sur ses pieds, jeta son sac sur son épaule, attrapa quelques livres de cours qui traînaient au pied de son lit ainsi qu'un plumier et une trousse assortie au sac dans lequel elle glissa le tout. Un dernier coup d'oeil dans le miroir au dessus de sa table de nuit, elle arrangea quelques mèches, humecta ses lèvres pour faire davantage briller son gloss, puis quitta sans hâte la tour Gryffondor en direction de la salle d'Etude des Moldus.


"Ahahah, Jeremy, tu es trop drôle !"

Sur le chemin de la salle de classe, Nicky s'était jointe à un groupe de Gryffondor qui discutaient avec animation au milieu d'un couloir et semblaient s'amuser beaucoup. Pouffant de rire aux plaisanteries de son camarade, sa main aux ongles vernis de rose sur sa bouche pour étouffer un éclat de rire, elle ne vit pas venir la vague humaine qui vint la plaquer contre le mur de pierre lorsqu'un courant d'air jaune et noir passa au milieu de la foule en criant à la cervelle fraîche.

"Eurk !" grimaça Nicky en même temps que quelques une de ses camarades avec qui elle échangea un regard dégoûté. "C'est vraiment nul comme blague !"

Cinq minutes plus tard, après avoir débattu sur la problématique : Joel Blackburn était-il fou ou simplement de mauvais goût ?, Nicky quitta ses camarades car l'heure était venue de se rendre en cours.
Arrivée dans la salle de classe, elle reconnut, quelques rangs devant, Joel et Ena qu'elle avait vus passer dans le couloir quelques minutes plus tôt. Les saluant d'un petit signe de main, et le professeur d'un "bonjour monsieur" clair et audible, elle ne remarqua la Serpentard -affectueusement surnommée l'iceberg dans son groupe de Gryffondor- que trop tard : Nicky venait de prendre place juste devant elle, sur l'avant-dernière rangée.

"Salut ! ^_^" lui lança-t-elle avant de se retourner de nouveau dans le sens logique de la classe, sortant sagement ses affaires de son sac.

Voilà au moins un cours qui n'allait pas être difficile. Comme la plupart des élèves qui s'étaient inscrits en études des Moldus, Nicky ne l'avait choisi que parce que cette matière risquait fort de lui apporter beaucoup de points aux B.U.S.E. Pourquoi se donner la peine d'apprendre une matière ennuyeuse comme l'arithmancie où l'étude des Runes quand on était incollable d'avance dans le domaine des moldus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime R
Invité



MessageSujet: Re: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   Mar 2 Oct - 3:32

« Maxime… Maxime! MaxiiIiIme! MaxiIiiiIimmeueeeeuuh! MAXIIIIIMEEEEEEEEEEEEEE!!!!!!!! »

Réveil en sursaut.

« Hein qui quoi ou pourquoi! Jonas? o_O …T’as fais comment pour arriver dans le dortoir des filles ._.? »

Voilà un des beaux réveils de Maxou. Un matin ou, quand quelqu’un ce fait le plaisir de faire le réveil matin, elle n’est pas de mauvaise humeur. Jonas devrait être heureux aujourd’hui, car c’est une chose rare de ne pas recevoir d’oreiller en pleine figure à cette heure abominable! Mon dieu, mais qu’est-ce qui pourrait faire une chose pareil à la Gryffondor? …Humm…Aucune idée…
Dans une lenteur hors du commun, la jeune fille s’assit sur son lit, regarda son ami bizarrement et se mit debout. Puis, après une longuuue hésitation, elle se dirigea vers son sac ou elle sortit son horaire…


« JONAAAAAAAAASSSSSSSSS!!!!!!!!!! »

Saut de mille mètres pour atterrir sur le jeune homme.

« J’ai pas de potiooonnn, j’ai pas de pottioooonnn! Nananinanèreeeu lalalalilalalallllaaaaaa! »

« TAIS-TOI! Lança une voix ensommeillée sous un oreiller. »

« Oups o_O »

Dans un petit sourire hébété, la jeune fille courut à la toilette pour prendre une douche rapide et pour revêtir son uniforme. Propre et habillé Jojo et Mama…heum…Maxime et Jonas sortir de la salle commune en bavardant gaiment (Et en gambadant dans les champs).
Puis, lorsqu’il fut temps de se quitter, les deux amis se firent un long câlin d’amour, en fait non, ils ne firent que se dire au revoir tout simplement …XD *Bon, maintenant, je dois continuer ma route seule et sans amis! =( * Et c’est en sautillant que la jeune fille arriva devant sa salle de cours. *Bon, c’est le moment!* Prenant un grand respire, Max entra le sourire aux lèvres.


« Bonjouuuuuuuuuuuuuuuur! »

Dit-elle à la classe. Et oui, c’était la même chose à chaque cours…sauf en potion ^^’. Marchant donc de façon…étrange, la Gryffondor se dirigea vers le devant de la classe, souriant aux élèves devant elle. La cloche allait bientôt sonner et pourtant, il n’y avait pas beaucoup de gens ….o_O Il y avait Ena…Joel…Nicky…et..et VALENTINE!!!! Mon Dieu, cette fille était pire que le démon, pire que les cours de potions même! Berk berk berk, quelle horreur! Mais bon, il faut souffrir pour…passer ses cours? XD
Revenir en haut Aller en bas
Maël Aldwen
>> Etude des Moldus
>> Etude des Moldus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 28
Maison : Poudlard pendant l'année, Teddington en été! Ex Serdaigle.
Baguette Magique : 29 CM, Pin, Racine de Mandragore.
Pur // moldu // mêlé : Enfant de Moldu^^
Date d'inscription : 19/09/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Aucun
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   Mer 3 Oct - 13:01

A la grande surprise de Maël, la première élève à pénétrer dans son cours fut une jeune femme de Serpentard... Déjà qu'il ne s'était pas attendu à ce que des Serpentards ne s'inscrive dans sa matière, alors arriver premiers oO
Enfin, toujours étaiut-il que la jeune femme blonde -et plutôt jolie- était bien la première. Elle sélectionna un pupitre du fond de la classe, lançant au passage un salut on ne peu plus... glacial:

'Et bien.'


Et bien quoi, d'abord? Maël ne le saurait probablement jamais: il n'avait de toute façon pas envie de le lui demander: ça réglait la question.


"Bonjour mademoiselle."


Le deuxième élève annonça son arrivée dans les couloirs au joyeux cri de "cervelle fraîche" et Maël réprima un sourire. Décidément, le niveau d'humour des élèves ne variait guère avec les années...
Un grand roux dégingandé pénétra donc dans la salle, l'air décontracté -peut-être même un peu trop- et lança sa main en l'air en guise de bonjour.

'Salut!'


"Bonjour jeune homme."


On pouvait dire ce qu'on voulait sur le sérieux, le respect et bla bla bla, c'était quand même chouette de voir des jeunes de bonne humeur et supposément motivés entrer dans sa classe!

'Bonjour monsieur.'


Maël rendit son salut à la jeune Serdaigle qui venait d'entrer, et posa ses prunelles jaunes sur la Gryffondor qui suivait... Laquelle Gryffondor était manifestement trop jeune pour appartenir à ce groupe d'étude.


"Bonjour mademoiselle. Je crains fort que vous ne vous soyez trompée de groupe... Par conséquent, mieux vaut que vous quittiez la salle."


Peut-être un peu sec? Après tout, la demoiselle s'était certainement trompée... Bah, après tout, tant pis. Si elle lui en voulait pour ça, se serait son problème à elle, pas celui de Maël...

'Bonjouuuuuuuuuuuuuuuur!'


Le professeur d'étude des Moldus se tourna vers la porte et adressa un grand sourire à la Gryffondor qui s'y encadrait... Et ouvrit de grands yeux lorsqu'il constata qu'elle le dépassait de cinq bons centimètres... Bon. après tout, ce n'était pas bien grave... même si ça faisait un peu bizarre, quand même.


"Bonjour Mademoiselle."


Maël laissa les quatre élèves s'installer à leurs tables et, consultant sa liste, constata que trois jeunes manquaient encore. Il attendit quelques instants, avant de s'avancer sur l'estrade, devant son bureau.

L'adrénaline monta dans ses veines, et son trac disparu comme par enchantement, le laissant libre d'enseigner comme il le désirait.


"Bonjour à toutes et à tous. Dit-il d'une voix claire. Mon nom est Maël Aldwen, et je suis votre professeur d'Etude des Moldus."


Il se retourna et inscrivit son nom au tableau, sachant par expérience que la plupart des Anglais avaient du mal à l'orthographier.

Je ne suis pas très regardant sur les noms: vous pouvez m'appeler Mister Aldwen, professeur ou Maël si ça vous chante, mais le vouvoiement sera toujours de rigueur."


Le jeune prof fronça les sourcils en entendant un hurlement de loup mal imité retentir dans le couloir, puis reprit:

"Je ne vous ferais pas l'affront de vous redonner le contenu du règlement, puisque vous êtes sensés l'avoir lu et approuvé. Nous allons donc pouvoir débuter notre programme, qui commence par une étude de la chasse aux sorcières."


Maël saisit ses notes sur le bureau et chaussa ses lunettes.

"Avant de débuter, est-ce que quelqu'un a une ou des questions à poser?"


Comme ça au moins, tout serait mis au clair, et les éventuels malentendus seraient dissipés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estelioamen.deviantart.com/
Jun Davis

avatar

Masculin
Nombre de messages : 554
Age : 28
Maison : |Celle de l\'Autre|
Maison : Serdaigle
Surnom de Riddi : Jun'Jun
Date d'inscription : 06/08/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Quidditch - Capitaine - Gardien
Humeur: Malade Malade
Relations:

MessageSujet: Re: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   Mer 3 Oct - 16:19

[erf, et désolé du retard >.<]

Fallait s'y attendre, comme toujours. Enfin, non, pas comme toujours. C'était même FORT rare que Jun se pointe a un cours en mêlant son impolitesse a sa vitesse de traversage de couloirs bondés proche de celle d'une voiture en panne. Agoraphobe de naissance, il lui fallait une forte dose d'apréhension et d'ambition pour oser s'aventurer dans ces couloirs remplit de prolétaires ingrats, d'égoïstes séniles et de parigauds qui ne voyaient pas plus loin que leur nez. Non vraiment... S'il avait put marcher au plafond ou traverser les murs pour éviter cette masse immonde, il ne se serait pas gêné du tout !

Enfin bref. Notre jeune serdaigle passait dans ces couloirs bruyants et profondément agaçant, faisant s'écarter au passage tout de même quelques élèves surpris par sa présence. Mordillant nerveusement son piercing, il parvînt tant bien que mal au bout de ce couloir. Fort heureusement, le suivant se révèlait moins peuplé. Le troisième encore moins... et le quatrième qui donnait sur l'escalier était littéralement vide. Bonne nouvelle. Non, mauvaise nouvelle...
*Quel heure il est ? O_o* se demanda soudain Davis, d'un air un peu ensommeillé tout de même. Un coup d'oeil a sa montre lui confirma la précédente nouvelle de non-présence de ses idiots de premières années : il était en Retard.

- Bravo Jun, pour un premier cours... -

Se dit-il, un peu pateusement, en se dépêchant d'attraper la rambarde de l'escalier et de les monter quatre à quatre dans un quelconque espoir d'arriver ne serait-ce qu'au moment où le professeur ou un élève fermerait la porte...

Peine perdue. Il ralentit donc au début du couloir en voyant qu'un silence plombant ornait l'atmosphère. Gé-nial. Et ba... quite à etre en retard, autant m'être jusqu'au bout ! Il ralentit donc son allure, reprenant quelque peu une respiration normal, puis fini par se pointer à un mètre de la porte du cours. Comme il le faisait souvent, il s'arrêta et fixa l'amas de bois en attente d'une quelconque réaction... qui sait, si la porte pouvait s'ouvrir toute seule ! Mais non. Apparemment, cette chose sans vie avait décidée de l'embêter et refusait de plier a sa volonté. Fort bien... Soudain, derrière lui, deux élèves passèrent en courant, riant sous cape d'un air benêt. L'un d'eux se retourna en apercevant le Serdaigle et imita le hurlement d'un loup... Ba voyons...

Davis leva donc la main et, après avoir frappé un bref coup, entra dans la pièce. Non pas sans gêne, mais non pa sdiscrètement non plus. Et il se révéla qu'il était bel et bien en retard.

Preuve évidente aussi : le professeur était déjà en train de causer... oh, "joie" --" !


Citation :
Je ne vous ferais pas l'affront de vous redonner le contenu du règlement, puisque vous êtes sensés l'avoir lu et approuvé

il a bien dit "censé" ?! Que c'est presque le "HASARD" que d'entrer juste au moment ou ce "cher" professeur énonce cette règle ! xD ! Jun referma la porte derrière lui et s'apprêtait à aller s'asseoir sans rien dire lorsqu'une sorte de miniconscience lui imposa de parler : mais tu va t'excuser, oui ?! En retard et impoli, t'es un champion ! Mais c'était sa nature, que voulez-vous ! x) Néanmoins, le jeune Serdaigle prit le temps d'adresser un regard au professeur. Les cheveux légèrement en bataille, tombant de part et d'autre de son visage clair et de son regard ambré, il haussa un sourcil devant la face de Maël soudain jonchée de lunettes, puis finit par briser le silence sans même daigner regarder les autres élèves.

- Excusez mon retard, Professeur. Il n'y aura pas de récidives. -

Drôle de façon de parler, mais que voulez vous... Jun est a peine capable d'aligner trois mots, alors quand y parle, vaut mieux pas lui dire que son langage est trop soutenu ! lol. C'est là qu'il daigna enfin jeter un coup d'oeil aux autres pour voir qui se trouvait là... des gryff, même des serp ! Tiens donc... Il remarqua quelques visages famillier, avant d'aller s'asseoir sur la droite, devant Ena, sans même attendre un quelconque accord du professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mutinlutin.forum-actif.net/
Valentine Nolwenn
¤ Préfète :: Serpentard :: 7ème
avatar

Féminin
Nombre de messages : 814
Age : 29
Maison : Serpentard
Baguette Magique : 30 cm, en bois de saule pleureur, contenant une plume d'hippogriffe
Pur // moldu // mêlé : Moldus
Maison : Serpentard
Surnom de Riddi : Iceberg
Date d'inscription : 30/04/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Quidditch - Poursuiveuse
Humeur: Rire Diabolique Rire Diabolique
Relations:

MessageSujet: Re: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   Jeu 4 Oct - 13:11

On ne pouvait pas dire que ce cours attirait des masses, ni même quelques âmes perdue. Un peu plus et Valentine allait croire qu’elle allait devoir rester seule avec le professeur. Facile d’avoir des points pour sa maison, mais c’était aussi un plan pour la rendre complètement folle, quoi que certaines personne la considéraient déjà comme une folle. Heureusement, il semblait qu’une personne ait entendu son appel et elle avait fait en sorte de lui envoyer des camarades de classes. Allez finalement savoir ce qui était pire. Rester avec monsieur ou avec une bande d’attardé. Enfin, elle devait tout de même prendre son mal en patience, car il pouvait y avoir d’autres élèves qui pouvaient pointer le bout de leur nez. Mais le problème était le simple fait que Valentine, bah elle avait autant de patience que Dumbledore avait les cheveux roux et court, comme ceux de cet élève qui venait de pointer le bout de son nez. À voir son uniforme, il était à Poufsouffle et bien qu’il lui semblait qu’elle ne le connaissait pas, elle ne l’aimait déjà pas à cause da sa maison. Pleins de préjugées ? Valentine ? Ouais et alors ?

La jeune femme le regarda s'installer, mais c'était peut-être aussi parce qu'il n'y avait rien d'autre d'intéressant sur quoi poser son regard. Au moins, elle avait pu voir ce visage qu'il lui offrit, mais, à vrai dire, elle aurait pu s'en passer et cela ne lui aurait rien fait. Au moins, ce fut un peu comme un elfe de maison. Il apparut, mais il disparut presque aussitôt. De son côté, la p’tite dame [mieux valait ne jamais l'appeler ainsi, surtout quand elle pouvait vous entendre], ne réagit pas, ce qui pouvait être assez étrange puisqu’elle avait tendance à s'emporter pour aussi peu que rien. Il fallait croire qu'elle avait pris de nouvelles résolutions cette année. Et puis quoi encore ? Elle allait se mettre à gambader dans les couloirs de l’école dans un joli petit tutu rose en chantant lalalalalala lalalalala lalalalala lalalala ?

En fait, son attention avait simplement été attiré vers Ena, ce qui avait fait en sorte qu'elle n'avait pas eut le temps de réagir. Encore une personne qui n'était pas du tout digne d'intérêt, mais ce qui fit sourire...Non, la Serpentarde ne souriait pour ainsi dire jamais. Donc, ce qi fit un peu plaisir à la blondinette c'était le simplement fait que cette Serdaigle avait tout fait tout l'éviter, faisant même un détour. Ah, ça faisait du bien de se sentir un peu craint.

Elle se passa la main dans les cheveux, les ébouriffants au passage, ais elle ne semblait pas plus décoiffée qu'à l'habitude. En fait, on n'avait parfois l'impression que ses cheveux connaissait leur place et qu'ils savaient où ils devaient aller s'il ne voulait pas avoir de problème. La jeune femme bailla ensuite d'ennui. Le plus pire, c'est que le cours n'était même pas encore commencé. Ça allait être beau dans moins d'une heure, surtout si elle n'avait aucune distraction puisque tous les élèves présents, Bon d'accord, les deux seules élèves s'étaient installé au milieu de la classe. Avec un peu d'imagination, elle allait pouvoir les embêter, mais il semblait qu'une personne avait entendu son appel puisqu'une élève eut la délicatesse de s'asseoir juste devant elle. Ah, bonheur !

Comment s'appelait-elle déjà. Voyons voir...Nini, Nina...Nicky bien sûr ! Nicky et ses longs cheveux qui semblaient appeler la jeune femme. "Allez, attaques toi à nous ! T'es pas capable !" Ils ne perdaient rien pour attendre parce que Valentine avait un magnifique plan pour rendre un peu folle cette jeune femme, mais elle allait devoir attendre le début du cours. En attendait, elle pouvait toujours lancer un regard froid à cette Gryffondor, surtout pour répondre à son salut.

N'empêche qu'on avait parfois l'impression qu'il n'y avait aucune joie dans son regard et allez savoir si ce n'était pas réellement le cas ou si ce n'était qu'un simple effet de la couleur de ses yeux, mais si on connaissait Valentine au plus profond de son cœur, on aurait tendance à dire qu'il n'y avait pas de joie dans son regard. Il était terne, presque sans vie, si ce n'était que de la méchanceté quand elle était en colère, ce que la plupart des gens voyaient finalement, Comme c’était une chose triste….

Mais Nolwenn ne le réalisait pas et c'était sans doute cela qui était le plus désolent. Son regard quitta la silhouette de la jeune femme pour se poser sur celui d'un jeune homme...oups, désolé. Sur celle de maxime, qui avait une aussi grande féminité que la famille Mclane était petite. En d'autre terme, Maxime ressemblait à une échalote et cette famille semblait sans fin. Valentine se cala dans son siège alors que le professeur commença à parler du cours en tant que tel. Rien de très intéressant à vrai dire.

Mais une voix qu'elle n'avait pas entendu attira son attention. Elle daigna regarder vers la porte pour voir un élèves, un Serdaigles pour être précis, entrer dans la salle.


[Désolé, mais mon post était déjà écrit, mais , mais Jun vient de s'incruster et j'avais pas le temsp de faire mieux.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel Blackburn
Poufsouffle ~ 7ème
Poufsouffle ~ 7ème
avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Maison : Pouf! Il est parti!
Baguette Magique : 33 cm, mimosa à bois noir, cheveu de farfadet
Pur // moldu // mêlé : ne sais pas
Date d'inscription : 23/06/2007

°Infos Pratiques°
Rang:
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   Ven 5 Oct - 20:19

"J’en ai toujours un peu en réserve, on sait jamais quand ça peut servir hein!" Fit Joel à l’adresse d’Ena alors qu’elle prit place sur un pupitre tout près.

Une Gryffondor fit son entrée par la suite, type de personne auquel Joel ne s’attardait pas particulièrement d’habitude, type de personne, en fait, qui ne s’attardait pas tellement au type de personne que lui-même était, ou alors qui s’y attardait à des fins pas nécessairement amicales… Et puis en plus elle était plus jeune de deux années.
La réflexion lui fit froncer un sourcil. Deux années? Que faisait-elle ici, alors? Tient, tient… Un peu de cervelle fraîche ne lui ferait pas de tord!
Mouhahaha des idées se mirent à germer dans l’esprit tordu du fou de Blackburn, le genre d’idée qui en ferait fuir plus d’une, et en courant!

"Bonjour Maximilienne!" S’exclama le poufsouffle, souriant de toutes ses dents à la nouvelle arrivée, qu’il trouvait fort sympathique même s’il ne la connaissait pas particulièrement bien. Après sept années, en fait six et des poussières, d’études communes, on finit par reconnaître quelques visages… et en préférer certains à d’autres. … Joel dut se retenir pour ne pas se retourner et offrir le plus beau clin d’œil de sa collection à cette très chère Valentine qui se trouvait dans son dos. Valentiiii-ne, Valentiiiii-ne! Je vous épargne la suite.

*Wah cool il a des trémas dans son prénom! J’aurais aimé en avoir moi aussi…*

Et sans plus écouter ce que Maël avec deux petits points sur le e de son prénom qui sonnait si bien, si familièrement bien oui, Joel se mit à griffonner sur un parchemin…

Citation :
Joël
Joel
Joël Blackburn
Joel Blackburn

Le loup improvisé venu des couloirs fit relever la tête à Joel, sans trémas hélas, et il reprit le fil du discours du professeur Aldwen, selon le très aimable tableau.
Oh la chasse aux sorcières! *Trop cool!* Se dit Joel, qui n’avait pas osé trop espérer que le cours d’Étude des moldus serait aussi palpitant que… qu’un autre cours, par exemple… Mais maintenant, avec ce titre de premier cours, il ne pouvait que fantasmer sur le reste de l’année et des sujets à venir. La chasse aux sorcières… Il en oublia même de poser au moins une question, déconcentré par des vilaines sorcières pustuleuses qui lui tournait autour de la tête à vol de balai en riant de leur rire diabolique à faire pleurer les enfants les plus courageux, ou orgueilleux. Oui parce que, Joel et les questions, c’est une grande histoire d’amour! Cependant, les petites sorcières disparurent subitement, interrompue dans leur ronde par l’arrivée d’un autre élève.
C’est qu’il savait bien s’y prendre, avec les professeurs… S’il était le prof, se dit Joel, il lui accorderait sa chance parce que franchement, il avait mit en application la règle du « vous » sans même l’avoir entendu et en plus, avait précisé pour les possibles récidives mais qu’en fait, elles n’existeraient point. Et « récidive » quel mot souriant… Cela méritait une récidive de griffonnage.

Citation :
Récidive
Réci Dive
Ré Ci Di Ve
Récidiver… Cidiver…?

JoËl ËËËËËËË
Joël B.
Joël Blackburn. Joel… Joël
Jœl
*Ark*

Et aux sorcières flottantes de reprendre du service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ingary.forumotion.com
Takoru S
Invité



MessageSujet: Re: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   Dim 7 Oct - 0:08

"Je rêve..."

Takoru avait depuis quelques mois une poisse exceptionnelle, la guigne, la vraie! Son séjour à bord du Phénix pendant les grandes vacances se résumait en une suite de catastrophes et de désastres, de chutes et de chat qui vous urine dessus... saleté de chiffre 13... Sans compter les mauvaises nouvelles cumulées du retour: un oncle et une tante morts dans un accident de voiture avec leurs deux petites filles sur le périphérique Tokyoïte, la grand-mère paternelle qui tombe dans le comas après une attaque cardiaque, le chat retrouvé écrasé juste devant la maison, sans compter le hamster, noyé dans la cuvette des WC on ne sait comment. Bref, rien n'allait comme il l'aurait voulu. Et depuis qu'il était rentré à Poudlard cette année, tout n'allait pas non plus pour le mieux. Disputes, Koshi qui disparaissait de temps à autres, et voilà que pour couronner le tout, Poudlard même s'y mettait!

La salle de cours n'avait beau être qu'au premier étage, c'était un véritable parcours du combattant pour y accéder! Lui qui était dehors, à profiter de l'air frais et des quelques rayons de soleil, avait commencé par se prendre les pieds dans sa cape juste devant la grande porte pour se fracasser contre cette dernière, bruyament, ses parchemins et autres plumes volants en tous sens; Takoru ou l'art de passer pour un gland en une leçon. Mais là n'était pas la fin de ce long et douloureux périple! Arrivé dans le grand hall, il se dirigea d'un pas pressé vers le grand escalier (tout est grand a Poudlard de toute façon...), son premier cours d'étude des moldus était sur le point de commencer, plus que 3 minutes 32 secondes.


Commençant à gravir les marches, ces dernières ce mirent a pivoter... l'escalier et ses lubies... La salle de classe s'éloignait peu à peu, et un autre balconnet s'approchait à grande vitesse.

"Mais c'est quoi ce BINZ??"

L'escalier de marbre se figea.

"Mais... ET MERLIN!"

Pas vraiment l'air de se décider à bouger, le bidule... Bon... Le jeune garçon entama la descente au pas de course.... il lui restait à peine quelques marches a descendre quand...

"WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH"


Se remettant à pivoter, l'enchevêtrement de marbre fit perdre l'équilibre à Tako. Manquant de peu de tomber et d'ainsi dégringoler pour se fracasser crâne, côtes ou autres bras, il réussi a temps à s'agripper à la rembarde comme l'escalier entra avec fracas et bruit sourd en collision avec le "bon" premier étage.
Désespéré par le comportement lunatique de la bâtisse, le jeune Serdaigle dut se résoudre à voir la réalité en face: il ne serait jamais à l'heure en cours, et ses molets, après avoir monté, descendu et remonté le même escalier prestement, allez le faire payer.

Le couloir était long, les quelques fenêtres découpées dans les murs projetaient sur les tapisseries et les tapis de long raies de lumière automnale, les portes étaient toutes fermées... les cours avaient tous débuté. Quelle classe que d'arriver en retard à son premier cours d'étude des moldus de l'année! Mais au moins, les couloirs étaient désertés, et il ne serait plus retardé dans sa course vers la connaissance.
Arrivé devant le bonne porte, Takoru, géné, frappa à trois reprise avant de pénétrer dans la pièce. Les regards se tournèrent vers lui puis vers Jun puis de nouveau vers Tako. Visiblement, il n'était pas le seul retardataire de la classe... et de surcroît, de Serdaigle!


"Veuillez-excuser mon retard, professeur." dit-il en s'inclinant.

Le professeur lui ayant répondu, il tourna les talons, et alla s'installer, à côté de Maxime et n'osa rien d'autre qu'un petit
"salut" hésitant, de peur de s'attirer les foudres du professeur.

[Désolé pour le retard, comme pour la non-originalité et mauvaise qualité de mon message... ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Maël Aldwen
>> Etude des Moldus
>> Etude des Moldus
avatar

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 28
Maison : Poudlard pendant l'année, Teddington en été! Ex Serdaigle.
Baguette Magique : 29 CM, Pin, Racine de Mandragore.
Pur // moldu // mêlé : Enfant de Moldu^^
Date d'inscription : 19/09/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Aucun
Humeur:
Relations:

MessageSujet: Re: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   Mer 10 Oct - 15:23

'Excusez mon retard, Professeur. Il n'y aura pas de récidives.'


Maël adressa un sourire rassurant à l'élève qui venait d'entrer, visiblement fatigué d'avoir courut. Après tout, il n'était pas si en retard que ça, hein... Et puis, s'il respectait sa promesse, il n'y avait pas de raison de se fâcher pour si peu. Si il respectait sa promesse.
Maël laissa son élève s'installer devant la jeune brune de sa maison, avant de jeter un regard circulaire sur la salle. Les photographies désespérément fixes affichaient leurs visages souriants qui contrastaient avec l'expression légèrement dédaigneuse de l'unique Serpentard du cour.

Le professeur accorda encore quelques instants à ses élèves pour se saluer, puis s'avança tout en souplesse jusqu'au bureau du grand roux de Poufsouffle, à qui il confisqua sans cérémonie le papier sur lequel il gribouillait.


"Eh bien Mister Blackburn, Dit-il en chiffonnant le papier entre ses doigts légèrement noueux à force d'en faire craquer les phalanges, Je crois que vous commencez assez mal l'année..."


Il croyait? non, il en était sûr. Griffonner différentes versions de son nom sur un morceau de parchemin n'avait jamais été une marque d'attention, loin de là...

"Pour cette fois-ci, ça ira... Mais je vous conseille vivement de ne pas réitérer ce genre de sottises."


Ben oui quoi... Il n'y avait rien de plus horripilant, pour un prof, que d'avoir l'impression que ses élèves se fichaient éperdument de ce qu'il racontait! Même si -il le savait- certains élèves, enfants de Moldus, ne s'inscrivaient que pour gagner des points, il ne les laisserait pas glander tout du long, mince alors!

Maël allait s'adresser à sa classe, lorsqu'un Serdaigle (encore!) pénétra dans la salle. Il était encore plus grand que sa camarade de Gryffondor, et les sourcils de Maël disparurent presque derrière ses cheveux lorsqu'il nota ce détail...

'Veuillez-excuser mon retard, professeur.'


Maël répondit d'un "Si c'est le dernier." plein d'espoirs contenus, avant de s'en retourner vers sa petite estrade, marquant au passage un panier à trois point avec sa boulette de parchemin. Puis, tout en se retournant vers ses élèves, il saisit un stylo rouge et commença à le faire virevolter entre ses doigts, comme un bâton de majorette miniature.


"Comme je m'apprêtait à vous le dire avant l'arrivée de votre camarade..." Se faire remarquer avait toujours été la plus grande punition pour les retardataires... C'était comme ça! "Je me doute que certains d'entre vous on un -ou plusieur- Moldus dans leur entourage, et ne sont ici que pour gagner des points... Mais je tiens à ce qu'il soit clair que personne n'a, ou n'aura le droit de rester à bâiller au corneille pendant mes cours. Et maintenant que cette petite précision esty faite, merci de lever la main à l'appel de votre nom."


L'appel, monotone avec son cortège de mains levées et d'éventuels "Présent" plus ou moins énergiques, passa vite. Jusqu'à ce que...

"Van Buren?"


Pas de réponse. Maël nota le nom sur son carnet d'appel, au cas ou. Et puis, si l'élève arrivait, eh bien il signalerais que ce n'était qu'un simple retard!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estelioamen.deviantart.com/
Valentine Nolwenn
¤ Préfète :: Serpentard :: 7ème
avatar

Féminin
Nombre de messages : 814
Age : 29
Maison : Serpentard
Baguette Magique : 30 cm, en bois de saule pleureur, contenant une plume d'hippogriffe
Pur // moldu // mêlé : Moldus
Maison : Serpentard
Surnom de Riddi : Iceberg
Date d'inscription : 30/04/2007

°Infos Pratiques°
Rang: Quidditch - Poursuiveuse
Humeur: Rire Diabolique Rire Diabolique
Relations:

MessageSujet: Re: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   Jeu 18 Oct - 23:31

Et alors ? Ça dérangeait vraiment les gens ? Bon d’accord, la réponse était d’une évidence telle que même un orge caché derrière le plus petit étudiant de l’école pourrait presque paraître discret. Mais on ne changeait pas aussi simplement ou alors simplement parce que ça faisait horreur aux gens. Quand on n’avait l’habitude de présenter un visage dédaigneux, on ne changeait pas du jour au lendemain, juste parce que les gens voulaient en voir un. De toute manière, avec Valentine, on ne pouvait jamais voir un sourire sur ces lèvres. On pouvait, pendant quelques instants, voir ce qui pouvait en avoir l’apparence, un sourire fantôme, mais sans plus.

Tiens, c’était étrange. Depuis quand ce n’était pas elle qui avait des ennuies la première ? Enfin, elle n’allait pas vraiment faire une crise de nerfs pour revendiquer ce droit, surtout qu’on n pouvait pas vraiment dire que, comme il s’appelait, Blackbum avait eut des gros ennuies. En fait, la jeune femme alla même jusqu’à se demander si ce professeur n’était pas un peu trop, comme dire, mou ? Pas trop fort sur la discipline ? Si le cours continuait de la même manière, la réponse allait être oui et la jeune sorcière d’origine moldus n’allait pas s’en plaindre. Comme si elle était assez folle pour ça. « Monsieur, vous n’avez pas envie de me donner une retenu pour avoir frappé la p’tite échalote qu’est Maxime ? Mais j’en veux une ! ». Il était plus que certain qu’elle n’allait pas dire cela. Ça réplique allait plutôt ressembler à « Monsieur, vous n’avez pas envie de me donner une retenu pour avoir frappé la p’tite échalote qu’est Maxime ? Dans ce cas, je vais continuer à la frapper. Oh non ! Je vais frapper tout le monde à la place. Allez, tous en rang ! ».

Il ne fallait pas prendre ses rêves pour la réalité, surtout que les deux étaient presque incompatibles avec Valentine. Avec un tel caractère, on ne pouvait pas souvent voir ses rêves devenir vrais. Tant pis, elle n’était pas encore morte pace qu’elle n’avait pas vue les trois autres maisons avoir un gros malheur. Elle, détester les autres ? Mais non voyons. Ce n’était pas parce qu’elle n’avait aucun ami dans les autres maisons et que tous ses copains venaient de Serpentards que ça voulait dire ça. Bon d’accord, si ça ne le disait pas exactement, ça laissait penser que c’était le cas.

Depuis un certain temps, La jeune femme ne regardait plus le professeur, ne relevant même plus les yeux pour le moindre petit bruit. Elle s’amusait plus avec une petite araignée. La pauvre. Elle devait regretter d’avoir choisi ce bureau pour se déposer. Sans doute que si elle aurait su, elle serait resté au plafond, mis elle avait fait une erreur et celle-ci ne devait pas rester impunie. C’était alors pour cette raison que la blondinette lui avait déjà arrachée trois pattes, qu’elle avait tout bonnement lancé droit devant elle, et qu’elle s’en prit à une autre. Sadique ? Oui, mais il fallait bien occuper son temps, attendant que celui passe.

Au moins, ce professeur savait la vérité sur une partie de ses élèves. C’était déjà cela. Bailler aux corneilles ? En voilà une bonne idée. Et sa bouche s’ouvrait, mais puisqu’elle avait volontairement choisi de mettre ses bonnes manières de côté, elle ne prit même pas la peine de mettre sa main devant sa bouche. Par contre, elle leva la main jusqu’à ses yeux pour essuyer une petite larme qui venait de se former avec son bâillement.

Elle eut le temps de s‘en prendre à une autre patte de la bestiole, ne lui en laissant plus que quatre, avant de lever sa main à l’appel de son non. On ne pouvait pas dire qu’elle avait mis beaucoup d’effort dans son geste, mais ça lui avait semblé pénible à faire.


*Van Buren ? Ne me dies pas qu’il s’est inscrit ici et qu’il n’est pas venue. * Pensa-elle en grognant un peu. Cela allai signifier, que si le p’tit monsieur ne daignait pas pointer le bout de son nez, il venait de faire perdre les points qu’elle venait tout juste de faire amasser à sa maison, mais, surtout, qu’elle allait devoir faire attention. Bien quoi ? Elle n’avait pas du tout envie que ça soit encore Gryffondor qui remporte la coupe. C’était à Serpentard de la gagner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Cour N°1, Niv. 2] La Chasse aux Sorcières.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scénario Second : "Chasse aux Sorcières" (2)
» Obama, l'anti-Sarko
» Cours n°2: Le moyen-âge et la chasse aux sorcières
» INTRIGUE 1 ? La chasse aux sorcières
» La Chasse aux Sorcières (Intrigue n°1 - Terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
::Riddikulus Hogwarts:: ::  :: Les Cours Actifs :: [ Étude des Moldus ]-
Sauter vers: